Maroc : des éoliennes pour lutter contre l’effet de serre

10 février 2005 - 23h48 - Ecrit par :

Une nouvelle cimenterie de Lafarge, au nord du Maroc, utilisera de l’énergie éolienne dans le cadre d’un projet lié au programme mondial de réduction des émissions de gaz à effet de serre, a annoncé la société mercredi à Rabat.

Le projet, qui vise la création d’un parc éolien de 10 MW pour alimenter une cimenterie située à Tétouan (nord), a été approuvé par les autorités marocaines avant de faire l’objet d’une convention signée mercredi par Lafarge Maroc, filiale du groupe cimentier français, et le Fonds français de l’environnement mondial (FFEM, public).

Le recours aux éoliennes, plus coûteux que l’achat d’électricité sur le réseau marocain, fera l’objet d’une procédure de validation auprès de l’Onu dans le cadre du "Mécanisme de développement propre" (MDP) - un instrument de mise en oeuvre du protocole de Kyoto que vise la réduction des émissions de gaz à effet de serre, cause du réchauffement climatique de la planète.

Ce protocole, qui doit entrer en vigueur le 16 février prochain, permet de compenser les dépenses liées à l’utilisation d’énergies "propres" par l’attribution d’unités de crédits sous la forme de "droits d’émettre" des gaz à effet de serre, commercialisables auprès des pays industriels qui dépassent leur quota d’émission.

L’administrateur-directeur général de Lafarge Maroc, Jean-Marie Schmitz, a indiqué que son groupe s’était engagé, globalement, à réduire de 20% les émissions de gaz à effet de serre pour sa production de ciment au niveau mondial entre 1990 et 2010.

Les promoteurs du projet de Tétouan entendent l’enregistrer avant le 30 juillet prochain auprès de la Convention cadre des Nations unies sur les changements climatiques (UNFCCC), puis le faire certifier par une procédure prévue de vérification de l’économie d’émission de gaz à effet de serre. Le gain doit représenter 38.000 tonnes de CO2 par an, soit l’équivalent des émissions d’environ 100.000 foyers, a indiqué un responsable de Lafarge.

La création du parc éolien, sur une crête montagneuse à proximité de Tétouan - comportant 12 aérogénérateurs de 850 kW - représentera un investissement de 110 millions de dirhams (environ 9,9 millions d’euros), selon Lafarge Maroc. Les éoliennes couvriront environ 40% des besoins en électricité de la cimenterie à pleine capacité - un record mondial pour l’approvisionnement d’une cimenterie en énergie renouvelable, a assuré la société.

Batiweb.com - Afp

Tags : Energie - Lafarge Maroc - Environnement - Eolien

Aller plus loin

La plus grande ferme d’élimination de CO2 au monde sera au Maroc

Le Maroc va accueillir la plus grande ferme d’algues de 30 hectares visant à éliminer naturellement l’atmosphère du dioxyde de carbone (CO2). Le projet est porté par la société...

Les incendies au Maroc ont produit des émissions de CO₂ record en juin-juillet

Les incendies de forêt au Maroc ont produit plus d’émissions de carbone en juin et juillet, selon le service de surveillance de l’atmosphère Copernicus de l’Union...

Nous vous recommandons

Texas : le tueur d’Adil Dghoughi arrêté

Terry Turner, 65 ans, a été arrêté pour le meurtre d’Adil Dghoughi, un Marocain de 31 ans, tué au Sud d’Austin, au Texas, le 11 octobre dernier.

Covid-19 : un foyer de contamination détecté à Agadir

Malgré la campagne de vaccination et les mesures sanitaires, plusieurs cas de Covid-19 ont été signalés dans un hôtel à Agadir dimanche 11 juillet. Près de 80 personnes, dont des membres du personnel de l’unité hôtelière, ont été testées...

Maroc : un Toulousain en prison pour avoir acheté un masque volé

Un Toulousain en fin de séjour au Maroc, a été arrêté le 11 novembre dernier à l’aéroport de Rabat. Il avait en sa possession un masque qu’il s’était procuré, mais qui se trouve être un objet volé au musée national de...

Quick cartonne grâce au halal

La chaîne de restauration rapide, Quick, réalise de gros chiffres d’affaires grâce à la commercialisation de la viande halal, bien loin toutefois de ses gros concurrents, notamment McDonald’s.

L’Arabie saoudite appelle ses ressortissants au Maroc à la vigilance

L’Ambassade de l’Arabie saoudite au Rabat appelle les ressortissants saoudiens à la vigilance en raison des incendies qui dévastent des régions boisées du Nord du Maroc frappé une vague caniculaire.

Tanger fait la chasse aux trafiquants de drogue

La ville de Tanger est confrontée à une vague de trafiquants de drogue opérant sur son territoire. Les services de la police judiciaire ont lancé des opérations de ratissage dans les différentes zones de la ville. Déjà plusieurs...

Abde Ezzalzouli fait faux bond à l’Espagne et choisit le Maroc

Convoqué pour les matchs contre la République démocratique du Congo comptant pour les éliminatoires de la Coupe du monde Qatar 2022, Abde Ezzalzouli a décidé de répondre à l’appel du sélectionneur national marocain, Vahid...

De nouveaux vols pour Air Arabia Maroc

La compagnie aérienne Air Arabia Maroc a procédé, lundi, à l’inauguration de nouveaux vols à partir de Casablanca et de Tanger, vers Séville.

Un prince saoudien a-t-il acheté des billets d’avion au Maroc pour ses 80 faucons ?

La publication d’une photo de 80 faucons appartenant à un prince saoudien à bord d’un avion, avec une place assise pour chacun est devenue virale sur Reddit. Ces oiseaux sont détenteurs d’un passeport vert qui les autorise à se rendre au Maroc, Bahreïn, au...

Ouverture des frontières : 28 vols pour Marrrakech aujourd’hui

Pour le premier jour de l’ouverture des frontières aériennes, l’aéroport international Marrakech-Ménara, première destination touristique du Maroc, doit accueillir de nombreux vols en provenance du monde...