Maroc : trop de dossiers en instance de jugement dans les tribunaux

2 mars 2021 - 05h00 - Maroc - Ecrit par : P. A

Face à l’accumulation des dossiers en instance de jugement dans les tribunaux marocains du fait de la crise sanitaire, le ministère public a pris des dispositions pour accélérer les procédures afin de rendre justice, dans des délais raisonnables, aux nombreux accusés placés en détention préventive.

En raison de la crise sanitaire, plusieurs juridictions marocaines n’ont pas pu programmer les procès des accusés restés en détention préventive. Certains procès ont été même reportés de plus d’une année, sans jugement. Ainsi, les dossiers en instance de jugement se sont accumulés à tel point qu’un seul juge en service au tribunal ou à la cour d’appel de Casablanca peut se retrouver avec plus de plus 80 dossiers, rapporte le quotidien Al Massae.

Pour pallier ce problème d’accumulation des affaires non jugées, auquel s’ajoute l’insuffisance de ressources humaines et de salles d’audience, le président du ministère public, Mohamed Abdennabaoui, prévoit de mettre en œuvre un plan d’accélération de l’activité judiciaire afin de désengorger les tribunaux, tout en veillant à préserver la santé des citoyens et des justiciables. Mais en attendant une reprise normale des activités, les audiences à distance qui ont donné des résultats probants, vont se poursuivre, fait savoir le ministère public.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Casablanca - Droits et Justice - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Des audiences à distance pour les tribunaux marocains

Les tribunaux marocains peuvent désormais tenir des audiences à distance. Depuis jeudi, cette mesure est entrée en vigueur et plusieurs tribunaux l’ont adoptée, ce qui satisfait...

Comment les tribunaux marocains préparent leur déconfinement

Le ministre de la Justice, le président du ministère public, le président de l’association des barreaux, le chef de la division de la communication au CSPJ, le bâtonnier du...

Maroc : fin des regroupements familiaux dans les tribunaux

Les nombreuses plaintes enregistrées sur les relations de parenté dans les tribunaux ont trouvé une oreille attentive. Le président délégué du Conseil supérieur du pouvoir...

Maroc : les tribunaux se barricadent pour se protéger du coronavirus

Le Conseil supérieur de l’autorité judiciaire a appelé au renforcement du contrôle à l’entrée des tribunaux face à la propagation du nouveau coronavirus.

Ces articles devraient vous intéresser :

Un agriculteur espagnol attaque la famille royale marocaine

Le Tribunal de l’Union européenne a entendu mardi les arguments de l’entreprise Eurosemillas, spécialisée dans la production de semences sélectionnées, qui demande l’annulation de la protection communautaire des obtentions végétales pour la variété...

Maroc : des biens et des comptes bancaires de parlementaires saisis

Au Maroc, les parquets des tribunaux de première instance ont commencé à transmettre aux nouvelles chambres chargées des crimes de blanchiment d’argent les dossiers des présidents de commune et des parlementaires condamnés pour dilapidation et...

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.

Tarik Tissoudali condamné

Décidément, la semaine est décidément noire pour Tarik Tissoudali. Après s’être attiré les foudres de son club, La Gantoise, pour des critiques acerbes suite à la défaite contre le Standard, l’attaquant de 30 ans a été condamné vendredi par le tribunal...

Le chanteur Adil Miloudi recherché par la police

Le célèbre chanteur marocain Adil El Miloudi est sous le coup d’un mandat d’arrêt pour avoir, dans une vidéo, menacé des fonctionnaires de police.

La justice confirme l’amende de 2,5 milliards de dirhams contre Maroc Telecom

Le recours de Maroc Telecomcontre la liquidation de l’astreinte imposée par l’agence nationale de régulation des télécommunications (ANRT), a été rejeté par la cour d’appel de Rabat.

Mohamed Ihattaren rattrapé par la justice

Selon un média néerlandais, Mohamed Ihattaren aurait des démêlés avec la justice. Le joueur d’origine marocaine serait poursuivi pour agression et tentative d’incitation à la menace.

Le kickboxeur marocain Mohammed Jaraya arrêté par la police

Le kickboxeur néerlandais d’origine marocaine, Mohammed Jaraya, risque gros. Il vient d’être arrêté par la police et les accusations à son encontre pourraient mettre définitivement fin à une carrière pourtant prometteuse.

Les avocats marocains passent à la caisse

Les avocats marocains doivent désormais s’acquitter d’une avance sur l’impôt sur le revenu ou sur les sociétés au titre de l’exercice en cours auprès du secrétaire–greffier à la caisse du tribunal pour le compte receveur de l’administration fiscale....

Covid-19 : les Marocains désertent les centres de vaccination

Au Maroc, ce n’est plus la grande affluence dans les centres de vaccination. La stabilité de la situation épidémiologique semble expliquer ce désintérêt des Marocains pour la vaccination contre le Covid-19.