Maroc : les écoles privées ne veulent pas renégocier les frais

20 juin 2020 - 23h30 - Ecrit par : Bladi.net

La fixation des frais de scolarité et d’assurance suggérée par le ministère de l’Éducation nationale, n’est pas du goût des dirigeants d’écoles privées. Ces derniers revendiquent la libre concurrence du marché.

Les fédérations des écoles privées estiment que le contexte actuel du Covid-19, n’est pas propice à la discussion et à la révision de la loi 06.00 formant statut de l’enseignement scolaire privé. Concernant les frais d’inscription et d’assurances, les dirigeants d’écoles privées ne sont pas d’accord avec la demande faite par le ministère. Ils revendiquent, au contraire, la libre concurrence du marché, et leur participation à l’élaboration de la loi-cadre, écrit Al Ahdath Al Maghribia.

Pour les prometteurs d’écoles, la situation de crise est l’occasion pour le gouvernement d’avoir la main mise sur les frais de scolarités des écoles privées. Or, ces dernières pensent profiter des conséquences désastreuses de la crise, pour renforcer leur secteur d’activité et lui accorder une place de choix dans les réformes entreprises par le gouvernement. Réformes dont les articles 13 et 14 de la loi cadre 17/51 demeurent encore incompris par l’enseignement privé. Le porte-parole de l’Alliance des écoles privées, Mohamed Malmouss, précise d’ailleurs qu’aucune association d’écoles n’adhère à la méthode employée par l’État, tout sauf inclusive, ce qui contredit l’esprit même de la loi.

Ces discussions ont été menées, lors d’une réunion entre les représentants du ministère de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle et les membres d’alliance des écoles privées. Objectif, se pencher sur le cadre général de mise en œuvre d’un nouveau projet de loi, et éventuellement, une remise à plat des statuts réglementaires et internes des établissements scolaires.

Tags : Education - Ministère de l’Education nationale

Aller plus loin

La justice tranche dans le conflit qui oppose certains établissements du privé et les parents d’élèves

Le tribunal de première instance de Marrakech a ordonné au directeur d’un établissement d’enseignement privé de délivrer à un élève du primaire le certificat de radiation. Ils sont...

Au Maroc, l’école privée réussit bien mieux que le public

Les établissements privés au Maroc ont, en général, de meilleurs résultats que ceux du public. Il se dégage un écart entre le niveau de performance des élèves, selon conseil...

Maroc : des écoles privées mettent la pression sur les parents d’élèves

Les associations des parents d’élèves de la région de Marrakech-Safi sont en colère. Elles désapprouvent la suspension par certains établissements privés de l’enseignement à distance...

Tanger : une école réclame 625 000 Dh pour scolariser une élève

Pour respecter une décision de justice, un directeur d’établissement privé de Tanger a exigé d’un parent d’élèves la somme de 625 000 DH. Ce montant représente une compensation...

Nous vous recommandons

Maroc : pourquoi les prix du carburant vont-ils encore s’envoler ?

La hausse du cours du pétrole conjuguée à celle de la parité dollar/ dirham pourrait entraîner une flambée continue des prix du carburant à la pompe. Une tendance qui devrait se maintenir.

Maroc : les prix des logements pourraient grimper en 2022

Le financement participatif destiné à l’habitat a connu une progression de 49 % à fin octobre par rapport à la même période une année auparavant, s’établissant à 15,3 milliards de dirhams. Mais cette reprise des prêts immobiliers induit-elle une reprise du...

Gazoduc algérien : l’Espagne craint de graves conséquences sur le Maroc

L’Espagne est préoccupée par l’intention de l’Algérie de renoncer au gazoduc qui l’alimente depuis vingt ans via le Maroc. Bien plus, la péninsule ibérique redoute l’énorme perte que subiraient les trois pays si le gazoduc Maghreb-Europe n’est pas renouvelé...

Vahid Halilhodzic change de méthode avec les joueurs marocains

Le rendez-vous manqué de Conakry en raison du coup d’État survenu le dimanche 5 septembre, a permis au sélectionneur des Lions de l’Atlas de travailler pour la cohésion du groupe perturbée depuis quelques jours par les différends nés de la non-convocation...

L’Algérie prépare-t-elle l’expulsion des Marocains ?

En pleine rupture de ses relations avec le Maroc, l’Algérie s’activerait pour l’expulsion des Marocains présents sur son territoire et le rapatriement des Algériens résidant dans le pays voisin. Une réunion a été tenue à ce sujet mercredi...

Royal Air Maroc annonce de nouvelles mesures

La compagnie aérienne nationale Royal Air Maroc (RAM) a pris de nouvelles mesures concernant les vols internationaux. La propagation du coronavirus et de ses nouveaux variants obligent.

Le Maroc reçoit des systèmes d’armement israélien sophistiqués

Le Maroc a reçu des systèmes de défense antimissile israéliens avancés. Cette réception fait suite à un accord signé entre Rabat et Tel Aviv l’année dernière.

L’ambassadeur du Maroc refuse de rencontrer Lamamra après la décision algérienne

Ramtane Lamamra, ministre algérien des Affaires étrangères a convoqué Mohamed Ait Ouali, ambassadeur du Maroc à Alger suite à la décision de l’Algérie de rompre ses relations avec le royaume. Le diplomate marocain a décliné cette...

Le jour où Meghan Markle s’est sentie « humiliée » au Maroc (vidéo)

Plus de trois ans après la visite du prince Harry et Meghan Markle au Maroc, une vidéo montrant leur arrivée crée la polémique sur la toile. La scène montre le prince Harry marcher sur le tapis rouge tandis que Meghan le suivait, en dehors. De quoi...

Casablanca : accusée de tricherie, une élève fait plier les responsables d’une académie

Le tribunal administratif de Casablanca a donné une suite favorable à la demande d’une élève accusée de tricherie aux examens du baccalauréat 2021. Sa copie de l’épreuve de philosophie sera à nouveau...