Tanger : une école réclame 625 000 Dh pour scolariser une élève

10 octobre 2020 - 15h20 - Maroc - Ecrit par : I.L

Pour respecter une décision de justice, un directeur d’établissement privé de Tanger a exigé d’un parent d’élèves la somme de 625 000 DH. Ce montant représente une compensation financière destinée à "ouvrir une nouvelle salle dédiée exclusivement" à l’élève.

Tout est parti du refus du directeur de l’établissement privé d’inscrire Khadidja en grande section pour le compte de la rentrée scolaire 2020-2021. Le tuteur légal de la fille a saisi les tribunaux et a obtenu gain de cause. Dans sa décision, le juge a exigé le retour de l’élève dans l’établissement tout en astreignant le directeur au paiement d’une amende de 50 DH par jour de retard.

Déterminé à inscrire sa fille dans cet établissement, le tuteur légal a dû recourir à un huissier pour faire respecter la décision de justice. Dans un courrier adressé aux parents d’élèves, le directeur de l’établissement a autorisé l’inscription de Khadidja dans son école, mais il a posé des conditions particulières.

Au dire du responsable d’établissement, le nouveau protocole sanitaire ne lui permet pas d’accueillir des élèves au-delà de la capacité d’accueil. Pour inscrire Khadidja, le chef de l’établissement a exigé une compensation financière de 625 000 DHS, argent qui permettra le recrutement de deux nouveaux enseignants pour assurer l’encadrement exclusif de l’élève.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Tanger - Education - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Maroc : les écoles privées ne veulent pas renégocier les frais

La fixation des frais de scolarité et d’assurance suggérée par le ministère de l’Éducation nationale, n’est pas du goût des dirigeants d’écoles privées. Ces derniers...

Ecoles privées : l’année risque d’être encore rude pour les parents

La décision du Conseil de la concurrence sur le contentieux qui oppose les parents d’élèves aux propriétaires d’établissements privés est vivement attendue pour une année...

Très chère rentrée scolaire pour les Marocains

Le Haut commissariat au plan (HCP) vient de publier les résultats d’une enquête menée sur les dépenses effectuées par les ménages pour la scolarisation de leurs enfants au...

Maroc : les élèves désertent les écoles privées

Boudée depuis des années, l’école publique semble avoir un regain d’intérêt chez les parents. C’est ce qui ressort de l’intervention du ministre de l’Éducation nationale, de la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Pénurie de médecins au Maroc : Le système de santé à bout de souffle

La pénurie de médecins persiste au Maroc. Par ailleurs, la réduction de la durée de formation en médecine suscite actuellement une vive protestation de la part des étudiants.

Atteint par le Covid-19, Noussair Mazraoui donne de ses nouvelles

L’international marocain Noussair Mazraoui a reçu le soutien de ses fans qui ont appris qu’il a attrapé le Covid-19 lors de sa participation à la coupe du monde Qatar 2022. À son tour, il leur a exprimé sa gratitude.

Royal air Maroc relance une ligne vers le Portugal

La compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) a annoncé la reprise de la liaison Casablanca-Porto. Cette ligne est restée suspendue depuis le début de la pandémie de Covid-19.

Le Maroc met fin au PCR et pass vaccinal pour les voyageurs

Bonne nouvelle pour les touristes et les MRE souhaitant se rendre au Maroc. Les autorités sanitaires viennent de mettre fin à la présentation du PCR ou du pass vaccinal à l’entrée du territoire.

Le prince Moulay Rachid a contracté le Covid-19

Ayant contracté le Covid-19, le prince Moulay Rachid n’a pas pu accompagner le roi Mohammed VI, vendredi 14 octobre 2022, à l’occasion de l’ouverture de la première session de la deuxième année législative de la onzième législature.

Vacances scolaires : alerte d’Autoroute du Maroc

La Société Nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) a recommandé aux usagers de se renseigner sur l’état du trafic à l’occasion des vacances scolaires qui débutent ce week-end.

L’anglais s’impose peu à peu dans l’école marocaine

Petit à petit, l’insertion de l’anglais dans l’enseignement se généralise au Maroc. Après le primaire, c’est au tour du collège, selon un communiqué du ministère de l’Éducation nationale dès la prochaine année scolaire.

L’Institut musulman Al Cham à Montpellier fermé par la Préfecture

L’Institut Al Cham, établissement religieux musulman situé à Montpellier, a été fermé suite à un contrôle administratif inopiné mené par la préfecture. Les autorités ont constaté que l’établissement accueillait illégalement des enfants mineurs de moins...

Écoles françaises au Maroc : polémique sur l’homosexualité

Chakib Benmoussa, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement primaire et des Sports, s’est exprimé sur l’adoption par des institutions éducatives étrangères au Maroc de programmes promouvant l’homosexualité.

Le Maroc prolonge à nouveau l’état d’urgence sanitaire

Comme prévu, le gouvernement marocain vient d’annoncer la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.