Recherche

Tanger : une école réclame 625 000 Dh pour scolariser une élève

© Copyright : DR

10 octobre 2020 - 15h20 - Société

Pour respecter une décision de justice, un directeur d’établissement privé de Tanger a exigé d’un parent d’élèves la somme de 625 000 DH. Ce montant représente une compensation financière destinée à « ouvrir une nouvelle salle dédiée exclusivement » à l’élève.

Tout est parti du refus du directeur de l’établissement privé d’inscrire Khadidja en grande section pour le compte de la rentrée scolaire 2020-2021. Le tuteur légal de la fille a saisi les tribunaux et a obtenu gain de cause. Dans sa décision, le juge a exigé le retour de l’élève dans l’établissement tout en astreignant le directeur au paiement d’une amende de 50 DH par jour de retard.

Déterminé à inscrire sa fille dans cet établissement, le tuteur légal a dû recourir à un huissier pour faire respecter la décision de justice. Dans un courrier adressé aux parents d’élèves, le directeur de l’établissement a autorisé l’inscription de Khadidja dans son école, mais il a posé des conditions particulières.

Au dire du responsable d’établissement, le nouveau protocole sanitaire ne lui permet pas d’accueillir des élèves au-delà de la capacité d’accueil. Pour inscrire Khadidja, le chef de l’établissement a exigé une compensation financière de 625 000 DHS, argent qui permettra le recrutement de deux nouveaux enseignants pour assurer l’encadrement exclusif de l’élève.

Mots clés: Coronavirus au Maroc (Covid-19) , Education , Tanger

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact