Recherche

Le Maroc enferme-t-il les migrants ?

Des migrants en compagnie des Gendarmes (photo : Lakome)

17 juin 2019 - 14h10 - Société

L’Observatoire du Nord pour les droits humains vient de condamner la détention, par les autorités marocaines, de plusieurs migrants subsahariens, dans un édifice en ruines, qui menace de s’écrouler.

Dans un message publié sur Facebook et repris par la presse locale de Ceuta, il est question de l’enfermement de plusieurs migrants dans un édifice en ruines, situé au niveau de la route nationale, entre les villes de Fnideq et de Tanger. L’Association affirme que des éléments des forces auxiliaires et des gendarmes avaient supervisé ces arrestations et ces détentions.

Pour l’Observatoire, ces détentions arbitraires vont à l’encontre des droits humains les plus élémentaires, d’autant plus qu’elles ne sont pas exercées sous la supervision d’une autorité judiciaire, comme le prévoient les accords internationaux paraphés par le Maroc.

Selon la même source, les migrants clandestins ont été arrêtés dans les bois, non loin de la barrière séparant le Maroc de Sebta, alors qu’ils tentaient de rejoindre l’autre côté de la frontière. Accusés de "sabotage", ils pourraient être transférés dans le sud du pays.

L’Association rappelle que les autorités marocaines avaient déjà fermé, en avril dernier, ce même édifice, suite aux plaintes d’ONG. Mais, il a été réouvert, depuis, sans qu’il y ait une amélioration notable dans les conditions d’accueil des migrants.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact