Recherche

Maroc : les matières scientifiques pourraient être exclusivement enseignées en Français (ou anglais)

10 mars 2019 - 14h00 - Maroc

© Copyright : DR

Les matières scientifiques devraient être enseignées en français, vient de recommander la Conférence des présidents d’universités (CPU) du Maroc. La langue anglaise est également envisagée.

Dans un communiqué, la CPU indique que « pour rester dans la cohérence, tout en plaçant l’intérêt suprême du pays avant toutes autres considérations, la CPU soutient et recommande un enseignement des matières scientifiques en Français à tous les niveaux d’éducation et de formation, tout en mettant en place les conditions nécessaires pour un enseignement de ces matières également en anglais ». Cet avis, explique-t-on, est rendu public suite au débat initié sur la réforme du système éducatif.

Ainsi, il est recommandé l’utilisation de ces langues dès le niveau du primaire pour permettre aux jeunes de les maîtriser, en plus de l’arabe et de l’amazigh, fait part la CPU, en vue « d’acquérir de ce fait un multilinguisme dont les bienfaits sur leurs apprentissages et, plus tard, sur leur insertion professionnelle, ne sont plus à démontrer ».

Les conférenciers estiment que les élèves marocains issus de l’école publique « vivent une véritable fracture linguistique entre le lycée et l’université », du fait de l’utilisation de l’arabe au primaire et dans le secondaire et du français au lycée et dans les universités.

Les Marocains ne semblent pas être contre l’enseignement des langues étrangères à l’école mais ils préféreraient l’anglais plutôt que le français. Dans un sondage réalisé en 2015 par le site Hespress auxquels ont participé 40.000 personnes, 86% d’entre eux ont souhaité le remplacement de la langue de Molière par celle de Shakespeare. Les sondés reprochent au français ses limites dans l’accès au savoir et aux opportunités économiques, en premier lieu le marché du travail.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact