Maroc : appel au remplacement du français par l’anglais

22 septembre 2021 - 19h20 - Ecrit par : S.A

Bon nombre de Marocains appellent au remplacement du français par l’anglais comme première langue étrangère du pays en raison de son importance et de son utilisation dans les sciences. Dans ce sens, ils mènent une campagne massive sur les réseaux sociaux.

Remplacer le français par l’anglais au Maroc. C’est l’appel que de nombreux Marocains lancent aux autorités du pays à travers le hashtag #YesToEnglishInsteadOfFrenchInMorocco. Selon eux, le français est dépassé, limité dans son influence et est la langue du “colonisateur”. « Même les Français reconnaissent l’importance de l’anglais, alors pourquoi ne pas passer à autre chose ?  », questionne Tarikilla, un internaute marocain de Twitter.

À lire : Les Marocains délaissent le français pour l’anglais

Khalifa, un autre internaute appelle « les jeunes à apprendre l’anglais en parallèle avec d’autres langues, sans compromettre les langues nationales arabe et amazighe ». Aussi, encourage-t-il les utilisateurs de Twitter à continuer d’utiliser le hashtag « afin que cette demande puisse être examinée ». « L’anglais est la voie du succès dans tous les domaines, car c’est une langue scientifique et la plupart des gens dans le monde la parlent », indique le programme éducatif AJI, dans un communiqué publié sur sa page Facebook.

À lire : Au Maroc, on apprend l’anglais à la radio

« La maîtrise de la langue anglaise ouvrira des portes et des opportunités indescriptibles pour les étudiants marocains », commente le compte Facebook ’Royaume du Maroc’, qui se décrit comme une entreprise médiatique, faisant toutefois remarquer que le français est aussi important, car cela permet aux Marocains de communiquer avec des personnes des nations ouest-africaines du Sénégal et du Mali.

Tags : France - Education

Aller plus loin

Les Marocains délaissent le français pour l’anglais

Les Marocains développent un intérêt certain pour la langue anglaise ainsi que les établissements d’enseignement anglophones. La sociolinguiste Karima Ziamari, chercheuse à...

Les Marocains délaissent le français pour l’anglais

L’anglais pourrait supplanter le français comme première langue étrangère au Maroc. C’est ce que révèle une enquête réalisée par le British Council.

Les Marocains boudent le français

Le Maroc est devenu une destination privilégiée des établissements anglais et américains qui ouvrent leurs portes avec de nombreux avantages. Tout doucement la langue de...

Maroc : des cours d’anglais à la radio

« English times », programme radio pour l’apprentissage de la langue anglaise, sera diffusé sur la SNRT à partir de ce lundi 4 octobre 2021.

Nous vous recommandons

La Mamounia dans le top 5 des spas les plus photogéniques au monde

La Mamounia occupe la quatrième place dans le top 5 des spas les plus photogéniques au monde. C’est ce que révèle l’étude d’un site internet de voyages de luxe haut de gamme basé au Royaume-Uni.

Le Maroc doit-il imposer le visa aux Français ?

Face aux nombreux refus de visas pour la France, bon nombre d’internautes marocains appellent le Maroc à instaurer le visa pour les Français souhaitant se rendre dans le royaume.

Lot : il était à deux doigts de rater son vol à destination du Maroc à cause d’un test PCR

Alors qu’il s’apprêtait à partir en vacances au Maroc, Nassim*, un habitant de Cahors, était à deux doigts de rater son vol. Et pour cause, il a été testé faussement positif au Covid-19.

Le Maroc rapatrie ses neuf journalistes sportifs d’Algérie

Le Maroc a procédé jeudi au rapatriement des neuf journalistes sportifs refoulés mercredi à l’aéroport d’Oran en Algérie, alors qu’ils étaient arrivés pour couvrir les Jeux méditerranéens.

La région de Marrakech se dote d’une nouvelle ligne ferroviaire

Le gouverneur de la région Marrakech-Safi a annoncé la mise en service d’un train régional reliant Ben Guérir à Marrakech, pour dynamiser le potentiel de la Zone industrielle de Sidi Bouathmane.

Exportation de l’hydrogène vert vers l’Europe : pas une aubaine pour le Maroc

Les programmes d’exportation d’hydrogène vert élaborés par le Maroc, l’Algérie et l’Égypte ne sont pas économiquement viables. C’est ce que révèle une étude réalisée par le think tank néerlandais Transnational Institute et l’Observatoire de l’Europe industrielle...

France : feu vert pour le vaccin AstraZeneca inoculé au Maroc

La France reconnaît désormais le vaccin AstraZeneca fabriqué en Inde (Covishield) et inoculé au Maroc. Un soulagement pour les Marocains vaccinés souhaitant se rendre dans ce pays.

La protection du vaccin Sinopharm insuffisante chez les plus de 60 ans

Le Maroc a réceptionné vendredi, un lot de deux millions de doses du vaccin Sinopharm. Ce nouvel arrivage intervient au moment où une étude hongroise fait part d’une protection insuffisante contre le Covid-19 chez 25% des personnes âgées de plus de 60...

Aid Al Adha au Maroc : qu’en est-il des prix des moutons ?

À l’approche de l’Aïd Al Adha, le ministère de l’Agriculture a tenu à rassurer les Marocains quant à la disponibilité de l’offre mais surtout sur les prix des moutons sur le marché national.

Maroc : les prix des logements pourraient grimper en 2022

Le financement participatif destiné à l’habitat a connu une progression de 49 % à fin octobre par rapport à la même période une année auparavant, s’établissant à 15,3 milliards de dirhams. Mais cette reprise des prêts immobiliers induit-elle une reprise du...