Maroc-Espagne : « on va y aller avec nos qualités, nos valeurs et sans complexe »

4 décembre 2022 - 17h20 - Sport - Ecrit par : G.A

Après la joie de la qualification, l’heure est aux préparatifs du prochain match du Maroc contre l’Espagne. Selon le coach de la sélection nationale, les Lions de l’Atlas vont affronter l’une des meilleures équipes au monde, mais ce sera avec le même état d’esprit et la même soif de gagner.

Qualifié pour les huitièmes de finale de la coupe du monde Qatar 2022, le Maroc affronte mardi prochain l’Espagne. Une équipe avec un palmarès impressionnant selon Walid Regragui qui dit avoir pleinement confiance en son équipe.« On va tomber contre une des meilleures équipes du monde en termes technique. Sur ce genre de terrains, elle est pratiquement imbattable. Ils ont un grand coach, des grands joueurs habitués à jouer ce genre de compétition… Nous on va y aller avec nos qualités, nos valeurs, et sans avoir de complexe », a déclaré l’entraîneur dans une interview accordée à FIFA+.

À lire : Le Maroc affrontera l’Espagne en 8e de finale

Le Maroc a réussi en 2018 à obtenir un nul face à l’Espagne et pourrait surprendre cette fois, au regard des expériences acquises. Au cours de l’entretien, le sélectionneur a également donné son avis sur l’équipe et les résultats obtenus. « Ils ont donné le meilleur d’eux-mêmes et ont fait même plus que ce qu’on attendait d’eux. Dans l’état d’esprit, dans les valeurs qu’on voulait transmettre au public, je pense qu’on a réussi notre challenge ».

À lire : Qatar 2022 : Walid Regragui fier d’être entré dans l’histoire

Toutefois, il appelle à plus de concentration pour la suite de la compétition. Il affirme entretenir une très belle relation avec chaque membre de l’équipe en essayant d’être le plus proche possible.« La relation que j’ai avec mes joueurs est miraculeuse. J’essaye d’être très proche d’eux, mais en même temps de leur faire comprendre que je suis un de leurs guides. Je dois être un de leur leader et leur montrer l’exemple, mais aussi leur donner beaucoup d’amour ».

À lire : Les joueurs binationaux, la force de l’équipe du Maroc

En ce qui concerne les images montrant Achraf Hakimi en pleurs après la qualification pour les huitièmes de finale, il ne tarit pas d’éloges sur le joueur qu’il considère comme l’un des « leaders » de l’équipe nationale.« Qu’il soit touché autant, c’est justement parce qu’il aime son pays, il aime cette équipe. Il ne voulait absolument pas passer à côté d’un exploit historique qui nous tendait les bras. C’est notre fer de lance, un joueur extraordinaire »,a-t-il souligné.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Football - Coupe du Monde 2022 au Qatar - Walid Regragui - Lions de l’Atlas - Achraf Hakimi

Aller plus loin

Match Maroc-Espagne : la communauté marocaine en Espagne divisée

Les Marocains d’Espagne sont partagés entre leur pays de résidence, l’Espagne, et leur pays d’origine, le Maroc, qui s’affrontent ce mardi en huitièmes de finale de la Coupe du...

Retour sur les premiers matchs officiels entre le Maroc et l’Espagne

L’Espagne et le Maroc s’affrontent ce mardi en huitièmes de finale de la Coupe du monde au Qatar. Le premier match officiel entre les deux pays remonte à 1960.

Achraf Hakimi prêt à défier l’Espagne, son pays de naissance

L’international marocain Achraf Hakimi et ses coéquipiers sont prêts à défier l’Espagne (champion en 2010), son pays de naissance ce mardi 6 décembre lors du match des huitièmes...

Walid Regragui à propos de l’équipe : « il faut travailler le côté mental »

Au terme du match nul contre le Paraguay mardi à Séville, le sélectionneur national du Maroc, Walid Regragui, a reconnu que la rencontre a été certes « difficile », mais elle...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les joueurs marocains font la queue à l’infirmerie

Après l’euphorie de leur qualification aux quarts de finale de la coupe du monde, les joueurs marocains font face aux conséquences physiques.

Anass Zaroury et l’appel de 10 millions

L’international marocain Anass Zaroury qui évolue au poste de milieu offensif au Burnley FC soutient l’appel d’urgence de 10 millions de livres sterling devant servir à aider les victimes du violent tremblement de terre survenu au Maroc le 8 septembre.

Les confidences de Nora Fatehi sur son show à la coupe du monde

L’actrice et productrice maroco-canadienne Nora Fatehi s’est, pour la première fois, produite à la cérémonie d’ouverture d’une coupe du monde. Elle partage les émotions qu’elle a ressenties en ces moments historiques au Qatar.

Nouveauté sur la VAR lors du Mondial des clubs au Maroc

L’arbitre sera autorisé à expliquer au public les décisions du VAR lors du Mondial des clubs de la FIFA qui se déroulera du 1ᵉʳ au 11 février au Maroc et à l’occasion du Mondial féminin en Australie et en Nouvelle-Zélande, du 20 juillet au 20 août.

À Rabat, la fille du roi Pélé séduit par sa maîtrise de l’arabe

Kelly Cristina Nascimento, fille de la légende du football Pélé, est une amoureuse du Maroc, un pays qu’elle considère toujours comme l’un de ses endroits préférés dans le monde. Actuellement en séjour dans le royaume, elle en a profité pour apprendre...

Galatasaray vs Manchester : Coup dur pour Hakim Ziyech

L’international marocain Hakim Ziyech, qui a récemment rejoint Galatasaray en provenance de Chelsea, n’est pas aligné pour le match contre Manchester United. Une opportunité pour les Mancuniens ?

Yassine Bounou : Manchester United prêt à damer le pion au Bayern

Le gardien marocain Yassine Bounou, un des artisans du parcours historique des Lions de l’Atlas à la coupe du monde au Qatar, est dans le viseur du Bayern Munich mais aussi de Manchester United. Le dernier est prêt à damer le pion au club allemand.

Chelsea veut « brader » Ziyech, Tottenham se positionne

Chelsea revoit ses exigences à la baisse pour faciliter le transfert de l’international marocain Hakim Ziyech cet été. Le joueur de 30 ans est toujours dans le viseur de Tottenham.

Tarik Sektioui à la tête de l’équipe du Maroc U23, un pari risqué ?

Issame Charaï n’est plus l’entraîneur de l’équipe nationale olympique marocaine de football. La Fédération royale marocaine de football (FRMF) l’a remercié et a nommé Tarik Sektioui, ancien entraîneur du Maghreb de Fès, à sa place.

Sofyan Amrabat trouve un accord pour rejoindre le FC Barcelone l’été prochain

Après son transfert avorté vers le FC Barcelone, il y a encore l’espoir que l’international marocain Sofyan Amrabat rejoigne l’effectif du club catalan l’été prochain. Son club, la Fiorentina et lui ont désormais un accord en ce sens.