Les joueurs binationaux, la force de l’équipe du Maroc

2 décembre 2022 - 14h30 - Sport - Ecrit par : S.A

Pour la première fois depuis 1986, le Maroc s’est qualifié en huitièmes de finale, après sa victoire face au Canada (2-1) jeudi. Cette victoire historique, le royaume le doit en grande partie à ses joueurs binationaux.

Avec deux buts d’Hakim Ziyech et de Youssef En-Nesyri, le Maroc retrouve les huitièmes de finale. Pour les supporters marocains, cet exploit repose sur le talent de la diaspora marocaine, 14 des 26 joueurs participant au Mondial au Qatar étant nés ou ayant vécu à l’étranger. Outre Hakim Ziyech né aux Pays-Bas, ils citent Achraf Hakimi, Sofiane Boufal et Noussair Mazraoui, nés respectivement en Espagne, en France et aux Pays-Bas. Interrogé par Middle East Eye, Ayman El Felyani, étudiant à Tétouan, dit considérer la nationalité comme un concept fluide et qu’il se « fiche que les joueurs soient nés sur Mars ».

À lire : Qatar 2022 : Walid Regragui fier d’être entré dans l’histoire

« L’équipe actuelle – en particulier les joueurs qui sont binationaux ou ont vécu toute leur vie à l’étranger – sont représentatifs du Maroc tant qu’ils ont un amour pour le pays et contribuent à son succès », a indiqué Fatima-Ezzahra Hayad, une professionnelle du marketing originaire de Salé, soulignant qu’Achraf Hakimi considéré comme l’un des meilleurs défenseurs d’Europe cette saison dynamise l’équipe.

À lire : Qualification du Maroc : les félicitations du prince héritier de Dubaï

Selon Mohamed Ben Moussa, professeur agrégé de communication à l’Université de Sharjah, ce sont les voyages fréquents, ainsi que la célébration au Maroc de mariage qui renforcent davantage les liens entre la patrie et la diaspora marocaine. « Il n’y a pratiquement aucun ménage marocain qui n’ait pas un membre de la famille ou plus dans la diaspora. L’équipe nationale est perçue comme représentant cet aspect fondamental de l’identité marocaine moderne. En fait, vivre et réussir à l’étranger, comme ces footballeurs, est une source de fierté supplémentaire. »

Sujets associés : Canada - Football - Coupe du Monde 2022 au Qatar - Lions de l’Atlas - MRE

Aller plus loin

Le point de vue d’un entraîneur maroco-espagnol sur le football marocain

L’entraîneur maroco-espagnol Juan Pedro Benali, 53 ans, donne son point de vue sur le football marocain. Il évoque les difficultés que rencontrent les joueurs pour intégrer la...

Lions de l’Atlas : l’appel de pied de Youssef El Maleh

À l’approche des matchs amicaux du Maroc contre le Brésil et le Pérou, Youssef El Maleh s’est ajouté à la liste des nombreux joueurs désireux de rejoindre l’équipe nationale.

Qualification du Maroc en coupe du monde : les messages des célébrités inondent la toile

Depuis jeudi soir, les messages s’enchainent pour féliciter les Lions de l’Atlas après leur qualification pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde. Quelques célébrités...

Un commentateur turc viré après le but de Hakim Ziyech

Un commentateur turc a été viré en milieu de la rencontre entre le Maroc et le Canada. Il venait d’émettre un commentaire après le but marqué par l’international marocain Hakim...

Ces articles devraient vous intéresser :

MRE et l’OCDE : l’heure de la renégociation fiscale

Le gouvernement marocain affirme vouloir préserver les intérêts des six millions de Marocains résidant à l’étranger (MRE). Il entend engager dans les prochains jours des négociations avec l’OCDE pour revoir les conventions relatives à l’échange des...

Voici les raisons du limogeage de Vahid Halilhodzic

Au lendemain du limogeage du sélectionneur national des Lions de l’Atlas, le président de la fédération royale marocaine de football (FRMF), Fouzi Lekjaa, a justifié sa décision.

Impact du parcours historique des Lions de l’Atlas sur la perception du Maroc

Le parcours historique et exceptionnel des Lions de l’Atlas à la coupe du monde Qatar 2022 a produit un impact très positif sur la visibilité du Maroc. Ce dernier est la première nation africaine et arabe à atteindre le dernier carré d’un Mondial.

Le Maroc 11ᵉ au classement FIFA

L’équipe nationale marocaine n’intègrera pas finalement le Top 10 du classement FIFA. Les Lions de l’Atlas occuperont la 11ᵉ place pour avoir atteint le dernier carré de la Coupe du monde Qatar 2022.

Transfert des MRE : le Maroc veut maintenir la dynamique

En vue de maintenir le flux des transferts de fonds de la diaspora, Bank Al-Maghrib (BAM), en collaboration avec les pouvoirs publics, a mené des actions pour diversifier les canaux de transmission et réduire les coûts de ces envois.

Real Madrid : Ancelotti veut Hakimi, mais le PSG résiste

Le transfert d’Achraf Hakimi du Paris Saint-Germain vers le Real Madrid pourrait bien être le feuilleton de l’été. Carlo Ancelotti, entraîneur du Real, souhaiterait accueillir l’international marocain, joueur qu’il considère comme une solution idéale...

Le FC Séville cherche toujours un club pour Youssef En-Nesyri

L’international marocain Youssef En-Nesyri pourrait quitter le FC Séville cet hiver. Le club a clairement exprimé son désir de profiter des belles performances qu’il a réalisées en Coupe du monde avec le Maroc, pour réaliser une jolie vente et...

Opération Marhaba : les chiffres de l’année dernière largement dépassés à Algésiras

Depuis le lancement de l’Opération Passage du Détroit (OPE) le 15 juin dernier, près de 275 000 passagers et 68 000 véhicules ont embarqué depuis les ports espagnols en direction du Maroc d’après les données fournies par la Protection Civile espagnole.

Ramadan : la FFF interdit les arrêts durant les matchs

La Fédération française de football (FFF) affiche son opposition à l’interruption des matchs pour rompre la rupture de jeûne du ramadan.

Adil Rami arrive sur Amazon Prime Video

Le champion du monde 2018, Adil Rami, rejoint l’équipe de consultants d’Amazon Prime Video, où il participera à l’émission « Dimanche Soir Football », animée par Marina Lorenzo et Felix Rouah.