Recherche

Maroc : un record de 8000 personnes arrêtées en 15 jours

© Copyright : DR

7 avril 2020 - 17h30 - Société

Plus de 8 000 personnes ont été interpellées et soumises aux enquêtes judiciaires depuis l’instauration de l’état d’urgence sanitaire.

Ces personnes ont été interpellées grâce aux opérations menées sur le terrain par les services de la sûreté nationale dans les différentes villes et les centres urbains pour garantir l’application stricte de l’état d’urgence sanitaire, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Elles ont été arrêtées soit pour non possession de l’autorisation exceptionnelle de sortie, soit pour violation des mesures de l’état d’urgence sanitaire, ou encore utilisation de faux documents de sortie. Ces restrictions concernent également le transport clandestin des personnes, la préparation et la vente de produits médicaux et paramédicaux nuisant à la santé publique, l’attroupement et le refus d’exécuter des travaux ordonnés par l’autorité publique.

Depuis l’instauration de cette mesure, la DGSN mobilise tous les moyens humains et logistiques pour assurer le contrôle rigoureux des déplacements des personnes et des véhicules à l’intérieur des villes. Elle veille également à protéger les biens publics et privés et garantir une couverture sécuritaire renforcée à même de soutenir et d’accompagner les mesures préventives adoptées par les pouvoirs publics pour assurer la sécurité sanitaire des Marocains.

Par ailleurs, les services techniques de la DGSN chargés de la veille informatique, ont mené des expertises et des recherches qui ont permis l’interpellation de 82 personnes pour leur implication présumée dans la diffusion de contenus numériques portant de fausses informations sur les indicateurs de l’épidémie du coronavirus, ou constituant une violation des droits des personnes contaminées.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact