Le Maroc participe à un exercice militaire au Pakistan

9 mars 2022 - 09h40 - Maroc - Ecrit par : A.T

Les Forces armées royales (FAR) prennent part, depuis hier, à la cinquième édition de l’« International Pakistan Army Team Spirit (PATS)  » dédiée à la lutte antiterroriste. Les opérations se déroulent au Pakistan avec la participation de 9 pays.

Il s’agit d’un exercice conjoint qui se déroule au Centre national contre le terrorisme et qui a pour objectif de renforcer les capacités tactiques, d’endurance et de riposte des soldats des armées qui y participent.

A lire : Exercice naval conjoint entre le Maroc et Pakistan

Prennent part à ces manœuvres, 8 équipes pakistanaises et 8 équipes en provenance de pays alliés à savoir : le Maroc, le Kenya, l’Arabie Saoudite, le Sri Lanka, le Népal, la Turquie, la Jordanie et l’Ouzbékistan.

Le Maroc et le Pakistan sont deux alliés impliqués dans la lutte antiterroriste. En 2021, les FAR et leurs homologues pakistanais avaient organisé le premier exercice conjoint contre le terrorisme.

Sujets associés : Coopération - Pakistan - Défense - Armement - Forces Armées Royales (FAR)

Aller plus loin

Le Maroc participe à l’exercice maritime multinational Obangame express 2022

Démarré officiellement à Dakar, au Sénégal le 11 mars dernier, l’exercice maritime multinational Obangame express 2022 connaît la participation des unités navales américaine,...

Le message de condoléances de Mohammed VI au Président pakistanais suite au crash d’avion à Karachi

Le roi Mohammed VI a adressé un message de condoléances et de compassion au président de la République islamique du Pakistan, M. Arif Alvi, suite au crash d’un avion pakistanais...

Maroc/Pakistan : trois accords de coopération

Le Maroc et le Pakistan ont signé, jeudi à Rabat, trois accords de coopération dans les domaines culturel, industriel et fiscal.

Fin de l’exercice militaire marocco-français « Chergui 2022 »

Du 1ᵉʳ au 25 mars, les forces armées marocaines et françaises ont mené, dans la région d’Errachidia, une série de manœuvres aéroterrestres baptisées « Chergui 2022 ».

Ces articles devraient vous intéresser :

Budget record pour l’armée marocaine

Le Maroc va allouer près de 12,1 milliards de dollars au ministère de la Défense en 2024. Ce montant servira entre autres à l’acquisition d’armes et d’équipements militaires.

Énergie verte : partenariat entre le Maroc et l’UE

Le Maroc et l’Union européenne s’apprêtent à signer une alliance verte, qui permettra de renforcer les efforts du royaume dans la lutte contre le changement climatique.

Mémorandum d’entente entre l’ONEE et la société israélienne Mekorot

L’Office national de l’eau et de l’électricité (ONEE) et son homologue israélien Mekorot ont signé, jeudi à Marrakech, un mémorandum d’entente portant sur les projets de développement et d’assainissement de l’eau potable.

Quatre dirigeants du Polisario tués par un drone marocain

Au moins quatre dirigeants du front du Polisario ont été tués par un drone des Forces armées royales (FAR) dans la zone tampon.

Les Marocains du monde, des compétences « sous-exploitées » par le Maroc

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) contribuent faiblement au développement du Maroc. Pourtant, leurs compétences sont nécessaires pour relever les défis économiques et socioculturels du royaume.

Les avions F-35, un rêve inaccessible pour le Maroc ?

Plusieurs médias marocains et israéliens ont annoncé l’acquisition « imminente » par le Maroc des avions de combat américains F-35. Selon le Forum Far-Maroc, il ne s’agit en réalité que d’une rumeur « infondée ».

Le Maroc crée un organe de contrôle de l’aviation militaire

Le Maroc a créé, au sein de l’état-major des Forces armées royales (FAR), la Direction de l’aéronautique militaire (DAM). Elle sera en charge entre autres de la formation du personnel des Forces royales air et des autorisations de vols militaires.

Le Polisario craint toujours les drones marocains

Le Front Polisario craint de plus en plus les attaques par drone du Maroc au Sahara. Depuis la reprise en 2021 d’un conflit de faible intensité entre les deux parties, une vingtaine d’attaques ont été déjà enregistrées selon un rapport de l’ONU.

Le Polisario craint les drones marocains

Le Polisario se plaint de l’utilisation par le Maroc de drones chinois contre ses milices dans le Sahara.

Le Maroc déploie de grands moyens pour surveiller ses frontières

Le Maroc mobilise d’importantes ressources matérielles et humaines pour contrôler et surveiller ses frontières terrestres longues de 3 300 km et maritimes sur une distance de 3 500 km en plus de l’espace aérien.