Maroc : hausse vertigineuse des faillites d’entreprises

29 octobre 2022 - 16h34 - Economie - Ecrit par : A.T

Une « hausse vertigineuse » du nombre de défaillances d’entreprises devrait toucher le Maroc, selon Allianz Trade, leader mondial de l’assurance-crédit.

«  Au Maroc, le rebond des défaillances d’entreprises est l’un des plus spectaculaires parmi les pays concernés par son étude », indique Alliance, selon lequel cette tendance est due à « une croissance économique significativement revue à la baisse en 2022, à moins de 1 %, l’envolée de la facture énergétique, la hausse des taux d’intérêt et des salaires, entre autres facteurs » qui « pèseront fortement sur la rentabilité et la trésorerie des entreprises marocaines. »

A cela s’ajoutent, l’impact additionnel du choc énergétique et de la pression inflationniste, qui ont contribué à rendre la situation économique encore plus sensible, induisant ce niveau particulièrement important de défaillances d’entreprises.

A lire : En 2021, un tiers des entreprises marocaines ont cessé leur activité

Le rapport explique qu’au Maroc, l’effet de la crise économique commencera à se faire sentir avec « davantage d’acuité en 2023, là où des aides publiques exceptionnelles et une grande stabilité des agrégats macro-économiques avaient permis de digérer davantage les chocs exogènes. »

En conclusion, Allianz Trade a estimé que « de par son profond ancrage économique autour des pays de la zone euro, mais également de par les hausses enregistrée et escomptée du taux directeur par Bank Al-Maghrib, l’impact sur les marges des entreprises marocaines devrait suivre une tendance similaire à celle anticipée pour les entreprises de la zone euro. »

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Bank Al-Maghrib (BAM) - Crise économique - Inflation

Aller plus loin

Une majorité des agences de voyage a fait faillite au Maroc

La pandémie de Covid-19 a provoqué la fermeture de 80 % des agences de voyage exerçant au Maroc. Pour sauver le secteur, Khalid Benazzouz, président de l’Association régionale...

Un rapport sur les entreprises marocaines qui ont fait faillite

Au Maroc, le nombre d’entreprises reconnues comme défaillantes a bondi de 17,4 % en 2022 par rapport à l’année 2021. C’est ce que révèle une étude dressant un état des lieux des...

Faillite : un rapport inquiétant sur les entreprises marocaines

Au Maroc, le nombre d’entreprises qui font faillite va de record en record. Et, les prévisions pour 2023 sont pour le moins inquiétantes.

Maroc : nette augmentation de la création d’entreprises en 2021

Le Maroc connait un regain pour l’entrepreneuriat après une période de baisse en 2020. Le nombre d’entreprises créées en 2021 s’est établi à 135 000, en hausse de 22 % par...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le dirham marocain baisse encore face à l’euro

La devise marocaine s’est dépréciée de 1,76% face au dollar américain et de 0,76% vis-à-vis de l’euro durant la période allant du 17 au 23 août 2023, selon les chiffres publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Le dirham baisse un peu face à l’euro

La devise marocaine s’est appréciée de 1,17 % face au dollar américain et s’est dépréciée de 0,21 % vis-à-vis de l’euro, au cours de la période allant du 01 au 07 décembre 2022. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Le dirham remonte face à l’euro

La devise marocaine s’est appréciée de 0,36 % face à l’euro et de 0,63 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 22 au 28 décembre 2022. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Maroc : la chute des ventes de voitures neuves continue

Les ventes de voitures neuves au Maroc sont toujours dans le rouge. À fin septembre, 120 905 unités ont été vendues, soit une baisse de 8,15 %, comparativement à la même période de l’année dernière.

Légère dépréciation du dirham face à l’euro

La devise marocaine s’est dépréciée de 0,12 % face à l’euro et de 1,16 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 11 au 17 mai 2023. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Le dirham baisse face à l’euro

Le dirham marocain s’est déprécié de 0,98% vis-à-vis de l’euro et s’est apprécié de 0,73% face au dollar américain au cours de la période du 09 au 15 novembre, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Ramadan et réseaux sociaux : les photos d’iftar divisent

Pendant le mois sacré de Ramadan, de nombreux influenceurs marocains publient quotidiennement sur les réseaux sociaux des photos de tables garnies de mets et de boissons pour la rupture du jeûne (iftar). Un comportement perçu comme de la provocation...

Le dirham baisse face à l’euro

La devise marocaine est dépréciée de 0,25 % face à l’euro et de 0,45 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 9 au 15 février 2023. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Maroc : des marchés de gros pour combattre la spéculation

Le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, a annoncé la création de douze nouveaux marchés régionaux de gros, équipés d’installations modernes pour combattre la spéculation alimentaire exacerbant l’inflation. Cette démarche, a-t-il dit, s’inscrit...

Immobilier au Maroc : des opportunités en vue

Le recul de l’inflation et la stabilité des taux de crédits immobiliers apportent non seulement un soulagement aux acquéreurs, mais ils suscitent également un nouvel espoir pour le marché immobilier.