Recherche

Maroc : le faux espion est derrière les barreaux

© Copyright : DR

7 août 2019 - 21h40 - Société

La Police judiciaire a arrêté un faux agent de renseignements marocain à Casablanca. Celui-ci, prétendant avoir des relations bien placées, escroquait ses victimes en leur promettant l’immigration de leurs enfants.

Le prévenu, qui se retrouve désormais accusé d’escroquerie et usurpation d’identité, en se faisant passer pour un grand responsable des services de renseignements marocain à l’étranger, compte une dizaine de victimes à qui il avait fait miroiter l’immigration. Selon Le360.ma, le mis-en cause aurait arnaqué plus d’une centaine de personnes en leur extorquant d’importantes sommes d’argent, qui varient entre 50.000 et 60.000 dirhams.

Toujours bien habillé et roulant dans un 4x4 de luxe, une voiture de location, l’arnaqueur opérait en douce. Ses victimes, souvent des hommes âgés, étaient ciblées dans les mosquées. L’escroc les abordait pour gagner leur confiance. Il se montrait ensuite intéressé par la scolarisation des enfants de ces parents, à qui il promettait un voyage d’études à l’étranger. Le faux agent leur proposait l’immigration aux Pays-Bas en prétextant le versement de primes aux immigrés par les autorités néerlandaises, en fonction de leurs diplômes.

En dépit des 30.000 dirhams qu’il a extorqués aux deux dernières victimes, celui-ci leur a encore exigé des compléments de frais. Les victimes, intriguées par son comportement suspect, ont déposé deux plaintes auprès de la Police judiciaire qui n’a pas tardé à arrêter le faux agent de renseignements, dans un célèbre café casablancais.

Lors de l’enquête préliminaire, l’homme a continué à prétendre appartenir aux services de renseignements, avant de finalement avouer être commissaire de police à la Direction générale de la Surveillance du territoire (DGST), puis, escroc, depuis plusieurs années.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact