Maroc : un fqih accusé de viols sur mineures (vidéo)

20 septembre 2020 - 17h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Un fqih de 49 ans exerçant dans la commune de Melloussa, province de Fahs-Anjra (région Tanger-Tétouan-Al Hoceïma) depuis huit ans est accusé d’avoir abusé sexuellement de plusieurs filles mineures dans l’enceinte d’une école coranique.

À l’heure où le détournement, le viol suivi du meurtre d’Adnane Bouchouf, 11 ans, défraie la chronique, une nouvelle affaire de viol secoue la ville de Tanger. Plusieurs filles ont été victimes d’abus sexuels de la part de leur fqih arrivé dans leur village en 2008.

Les parents des victimes sont sous le choc. "Nous n’avons su la vérité que grâce à une voisine qui a réussi à faire parler ma fille, qui lui a raconté les attouchements sexuels qui ont été faits par le fqih. Pour nous, c’était un choc, c’est inadmissible ! Nous lui avons fait une visite médicale qui a attesté du viol. Il a violé ma fille", témoigne la mère de l’une des victimes. Elle demande que justice soit faite pour sa fille et pour les autres victimes. 

Sujets associés : Tanger - Enfant - Pédophilie - Vidéos

Aller plus loin

Tanger : un imam arrêté pour violence sur des mineurs

Un fqih âgé de 44 ans a été arrêté mardi, par les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Tanger, suite à la publication d’une vidéo dans laquelle on le voit...

Tanger : elle avait transformé son appartement en maison close pour mineures

Dans la ville de détroit, la chambre criminelle près la cour d’appel a connu d’une affaire qui relève du proxénétisme. Elle a condamné mercredi, une femme à cinq ans de prison,...

Maroc : un militant des droits de l’enfant viole une mineure

La gendarmerie royale a interpellé à Qliâa dans la région d’Agadir le président d’une association chargée de protéger et de prendre en charge les enfants en situation difficile....

Maroc : un religieux condamné à 30 ans de prison ferme pour viols sur mineures

Un fonctionnaire religieux reconnu coupable d’attentat à la pudeur sur des mineures de moins de 18 ans, a été condamné à 30 ans de prison ferme par la chambre criminelle de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : risque d’augmentation des mariages de mineures après le séisme

Le séisme survenu dans la province d’Al Haouz vendredi 8 septembre pourrait entrainer une multiplication des mariages de mineures, craignent les femmes sinistrées dormant désormais avec leurs filles sous des tentes dans des camps.

Majda Sakho réagit aux insultes racistes visant ses enfants

La Marocaine Majda Sakho, l’épouse de l’international français Mamadou Sakho règle ses comptes avec les personnes ayant proféré des injures racistes envers ses trois enfants.

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.

Maroc : l’État «  adopte  » les enfants devenus orphelins après le séisme

Le Maroc va procéder au recensement de tous les enfants devenus orphelins après le séisme du 8 septembre et leur accorder le statut de « pupille de la nation ».

Le mariage des mineurs diminue au Maroc

Après une hausse en 2021, le nombre de mariage de mineurs a diminué l’année dernière. Cela représente certes une note positive, mais il y a encore du chemin à faire pour en finir avec cette pratique.

Youssra Zouaghi, Maroco-néerlandaise, raconte l’inceste dans un livre

Victime d’abus sexuels et de négligence émotionnelle pendant son enfance, Youssra Zouaghi, 31 ans, raconte son histoire dans son ouvrage titré « Freed from Silence ». Une manière pour elle d’encourager d’autres victimes à briser le silence.

Vers une révolution des droits des femmes au Maroc ?

Le gouvernement marocain s’apprête à modifier le Code de la famille ou Moudawana pour promouvoir une égalité entre l’homme et la femme et davantage garantir les droits des femmes et des enfants.

Les Marocains de plus en plus obèses

Près de la moitié de la population marocaine (46 %) sera obèse d’ici 2035, selon les prévisions de la World Obesity Forum.

Le mariage des enfants légalisé au Maroc ? une photo sème le doute

La publication d’une image montrant des fillettes prétendues marocaines en robe de mariage tenues par la main par des hommes âgés est devenue virale sur les réseaux sociaux. Certains affirment que cela s’est produit au Maroc. Qu’en est-il vraiment ?

Hiba Abouk, séparée d’Achraf Hakimi, trouve du réconfort auprès de ses enfants

Affectée par sa séparation avec Achraf Hakimi et la polémique liée à leur divorce, Hiba Abouk continue de garder le moral haut et le sourire grâce à ses enfants Amin (3 ans) et Naïm (1 an).