Le Maroc, gardien de la sécurité alimentaire mondiale

25 octobre 2023 - 20h00 - Economie - Ecrit par : S.A

Le Maroc possède 70 % des réserves mondiales de phosphate, un minerai utilisé pour produire les engrais alimentaires. De quoi faire du royaume un garant de la sécurité alimentaire mondiale.

« Les engrais sont responsables d’environ 50 % de notre production alimentaire mondiale », souligne Chakib Jenane de la Banque mondiale auprès de BFMTV. La production d’engrais dépend du phosphate. Un accent particulier a été mis sur l’importance cruciale de la chaîne d’approvisionnement de ce minerai – dont le sol marocain renferme 70 % des réserves mondiales – qui peut garantir la sécurité alimentaire lors des dernières rencontres annuelles de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international (FMI), qui ont eu lieu à Marrakech du 9 au 15 octobre.

À lire : Phosphates : un redoutable concurrent pour le Maroc

« L’Afrique détient la clé pour garantir la sécurité alimentaire mondiale », estime Ilias El Fali, directeur des opérations du géant marocain OCP, le plus grand producteur mondial d’engrais. Jusqu’à présent, l’Afrique utilise seulement un dixième des engrais mondiaux. Et, ses rendements agricoles moyens représentent un quart de la moyenne mondiale. L’approvisionnement en engrais organiques ou chimiques permettra de maintenir la production alimentaire en adéquation avec la croissance démographique en Afrique. L’autre avantage, c’est que le continuent dispose de 60 % des terres arables du monde.

À lire :Phosphate : le Maroc dépasse les États-Unis

Les recettes des exportations marocaines de phosphates et de dérivés ont fortement augmenté, atteignant 7,89 milliards de dirhams (MMDH) à fin août 2022, soit une progression de 67,7 % par rapport à un an auparavant. Une progression qui s’explique par la hausse de 23,49 MMDH des ventes des engrais naturels et chimiques, due à l’effet prix qui a plus que doublé suite aux sanctions imposées à la Russie et à la Biélorussie en réponse à l’invasion de l’Ukraine.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Office Chérifien des phosphates (OCP) - Alimentation - Phosphates

Aller plus loin

Le Maroc profite grandement de la forte augmentation des ventes de phosphate

À fin août dernier, les recettes des exportations marocaines de phosphates et de dérivés ont fortement augmenté, atteignant 7,89 milliards de dirhams (MMDH), soit une...

Phosphate : le Maroc dépasse les États-Unis

Le Maroc a fortement augmenté sa production de phosphate au point de surpasser les États-Unis et la Russie. C’est ce que révèle le classement de l’Institut américain de...

Phosphates : la guerre Russie-Ukraine fait exploser le chiffre d’affaires de l’OCP

L’Office chérifien des phosphates du Maroc (OCP), l’un des leaders mondiaux de l’exportation de ce minerai, a réalisé un chiffre d’affaires de 56 milliards de dirhams (5,2...

Maroc : des substances toxiques dans les emballages alimentaires

Une récente étude a révélé la présence de substances chimiques per – et polyfluoroalkylées (PFAS) dans certains emballages alimentaires à usage unique au Maroc.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le groupe OCP injecte de l’argent dans le football marocain

Les autorités compétentes marocaines viennent d’autoriser le groupe OCP à créer une nouvelle filiale dédiée au développement du football.

Maroc : l’huile d’olive devient un luxe

Au Maroc, le prix de l’huile d’olive augmente fortement. En cause, la sécheresse et les vagues de grande chaleur qui ont touché la production de ce petit fruit indispensable aux saveurs des mets des Marocains.

Maroc : forte augmentation du prix de l’huile d’olive

Le Maroc figure parmi les pays dont la production d’huile d’olive est durement touchée par la sécheresse. Une situation qui fait grimper les prix mondiaux.

Maroc : OCP va construire deux usines de dessalement de l’eau de mer

Le groupe marocain OCP va bénéficier d’un prêt de 2,2 milliards de dirhams, soit près de 200 millions d’euros de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) pour la construction de deux usines de dessalement d’eau de mer.

Les Marocains paieront plus cher certains produits

En raison d’une décompensation annoncée, les prix de certains produits de grande consommation comme le gaz, la farine et le sucre reviendront plus cher aux consommateurs marocains.

Le Maroc en passe de devenir un géant mondial de l’uranium

Les réserves de phosphate dont dispose le Maroc pourraient faire de lui un géant mondial de l’uranium. C’est le fruit d’une réflexion nourrie par Michaël Tanchum, professeur-chercheur au Middle-East Institute, par ailleurs enseignant à l’Université de...

Le Maroc fait un important don d’engrais à Saint-Vincent-et-les Grenadines

Le Premier ministre Ralph Gonsalves a annoncé que le Maroc fera un important don d’engrais à Saint-Vincent-et-les-Grenadines.

Le Palace de La Mamounia change de mains

Le géant mondial du phosphate, OCP, est devenu l’actionnaire majoritaire de l’hôtel La Mamounia à la suite de la cession par l’État de sa part dans l’établissement. Cette opération s’inscrit dans le cadre de la politique de désinvestissement des actifs...

Intoxications alimentaires : le Maroc à l’épreuve de la restauration rapide

La députée Hanane Atarguine, du groupe parlementaire du Parti authenticité et modernité (PAM), a demandé au ministre de l’Intérieur de prendre des mesures pour renforcer les contrôles dans les restaurants et établissements de restauration rapide afin...

Le groupe marocain OCP vise haut les quatre prochaines années

Après le succès de son premier programme d’investissement – la capacité de production d’engrais a triplé en 10 ans-, le groupe marocain OCP a préparé un nouveau programme d’investissement vert dont la mise en œuvre permettra d’atteindre la neutralité...