Le Maroc, gardien de la sécurité alimentaire mondiale

25 octobre 2023 - 20h00 - Economie - Ecrit par : S.A

Le Maroc possède 70 % des réserves mondiales de phosphate, un minerai utilisé pour produire les engrais alimentaires. De quoi faire du royaume un garant de la sécurité alimentaire mondiale.

« Les engrais sont responsables d’environ 50 % de notre production alimentaire mondiale », souligne Chakib Jenane de la Banque mondiale auprès de BFMTV. La production d’engrais dépend du phosphate. Un accent particulier a été mis sur l’importance cruciale de la chaîne d’approvisionnement de ce minerai – dont le sol marocain renferme 70 % des réserves mondiales – qui peut garantir la sécurité alimentaire lors des dernières rencontres annuelles de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international (FMI), qui ont eu lieu à Marrakech du 9 au 15 octobre.

À lire : Phosphates : un redoutable concurrent pour le Maroc

« L’Afrique détient la clé pour garantir la sécurité alimentaire mondiale », estime Ilias El Fali, directeur des opérations du géant marocain OCP, le plus grand producteur mondial d’engrais. Jusqu’à présent, l’Afrique utilise seulement un dixième des engrais mondiaux. Et, ses rendements agricoles moyens représentent un quart de la moyenne mondiale. L’approvisionnement en engrais organiques ou chimiques permettra de maintenir la production alimentaire en adéquation avec la croissance démographique en Afrique. L’autre avantage, c’est que le continuent dispose de 60 % des terres arables du monde.

À lire :Phosphate : le Maroc dépasse les États-Unis

Les recettes des exportations marocaines de phosphates et de dérivés ont fortement augmenté, atteignant 7,89 milliards de dirhams (MMDH) à fin août 2022, soit une progression de 67,7 % par rapport à un an auparavant. Une progression qui s’explique par la hausse de 23,49 MMDH des ventes des engrais naturels et chimiques, due à l’effet prix qui a plus que doublé suite aux sanctions imposées à la Russie et à la Biélorussie en réponse à l’invasion de l’Ukraine.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Office Chérifien des phosphates (OCP) - Alimentation - Phosphates

Aller plus loin

Gaspillage alimentaire : les Marocains battent des records de gâchis

Les ménages marocains ont gaspillé plus de 4 millions de tonnes de repas en 2022. C’est ce que révèle le rapport 2024 sur l’indice de gaspillage alimentaire du Programme des...

Le prix du phosphate à l’international profite aux exportations marocaines

La hausse des exportations marocaines de phosphates et dérivés, observées depuis le début de l’année, se poursuit. À fin septembre dernier, les recettes ont fortement progressé...

Phosphate : le Maroc dépasse les États-Unis

Le Maroc a fortement augmenté sa production de phosphate au point de surpasser les États-Unis et la Russie. C’est ce que révèle le classement de l’Institut américain de...

Maroc : des substances toxiques dans les emballages alimentaires

Une récente étude a révélé la présence de substances chimiques per – et polyfluoroalkylées (PFAS) dans certains emballages alimentaires à usage unique au Maroc.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : pas de substances toxiques dans la viande rouge

Les informations faisant état de la présence de substances toxiques dans les viandes rouges proposées sur les marchés dans plusieurs villes marocaines sont fausses.

Le groupe OCP injecte de l’argent dans le football marocain

Les autorités compétentes marocaines viennent d’autoriser le groupe OCP à créer une nouvelle filiale dédiée au développement du football.

Maroc : explosion des exportations de produits alimentaires et maritimes

Les exportations des produits alimentaires agricoles et maritimes ont connu un boom en 2022 pour dépasser les 80 milliards de dirhams (MMDH). Un record.

Maroc : l’huile d’olive devient un luxe

Au Maroc, le prix de l’huile d’olive augmente fortement. En cause, la sécheresse et les vagues de grande chaleur qui ont touché la production de ce petit fruit indispensable aux saveurs des mets des Marocains.

Bénéfice record pour le Groupe OCP en 2022

L’année 2022 a été florissante pour le groupe OCP avec une performance bien au-delà de celle enregistrée en 2021, avec un chiffre d’affaires de 114,6 milliards de dirhams.

« Ain Ifrane » vendue

La société Mutandis vient de conclure un contrat de cession avec la Société des Boissons du Maroc (SBM), en vue de l’acquisition de « Ain Ifrane ». Montant de la transaction : 380 millions de dirhams.

Ramadan 2023 : les filles du Prince Moulay Ismaïl préparent chebbakia (photos)

À l’instar de nombreuses familles marocaines, celle du Prince Moulay Ismaïl, cousin du roi Mohammed VI, s’est préparée pour le mois du ramadan qui a débuté au Maroc et dans de nombreux pays arabes, jeudi 23 mars.

Le géant marocain OCP réalise un gros chiffre d’affaires

La guerre russo-ukrainienne et la flambée des prix des engrais à l’échelle mondiale profitent au géant marocain OCP qui a réalisé un chiffre d’affaires record au premier semestre de l’année en cours.

Maroc : forte augmentation du prix de l’huile d’olive

Le Maroc figure parmi les pays dont la production d’huile d’olive est durement touchée par la sécheresse. Une situation qui fait grimper les prix mondiaux.

Boom de l’automobile, chute du phosphate : les deux visages de l’économie marocaine

Le secteur automobile marocain a connu une forte croissance de ses exportations, atteignant près de 116,38 milliards de dirhams (MMDH) à fin octobre 2023, selon les dernières données de l’Office des changes.