Maroc : les maux qui minent la gestion des copropriétés

28 novembre 2021 - 13h20 - Ecrit par : A.S

La situation des immeubles en copropriété dans la plupart des villes marocaines serait préoccupante. Les communes ont souvent des difficultés avec des locataires débiteurs insolvables et irresponsables qui mettent à mal le vivre-ensemble.

Le journal Les Inspirations Eco a peint un tableau noir de la gestion de sous-secteur de l’immobilier au Maroc, dénonçant les maux qui entravent l’entretien des équipements de l’immeuble. Il s’agit des impayés des cotisations de syndic et de l’incivisme de certains copropriétaires.

Par exemple, le journal cite des cas de « ménages au rez-de-chaussée ou au premier étage qui estiment qu’ils ne sont pas concernés par l’entretien de l’ascenseur au motif qu’ils ne l’utilisent pas ». Ce qui a pour conséquence « l’accumulation d’impayés qui fragilise la majorité des copropriétés au Maroc et à terme, nuit à la valorisation des biens puisqu’elle impacte la trésorerie des immeubles, générant des retards dans le paiement des fournisseurs et oblige à différer des investissements projetés ».

A lire  : Immobilier au Maroc : les prix du locatif repartent à la hausse

Cette situation est imputable à la législation selon le journal, qui dénonce un laxisme dans l’application de la loi. « La méconnaissance et/ou la non-application de ces mécanismes, d’une manière adéquate, ainsi que la lourdeur des procédures judiciaires, réduisent leur efficacité », relève-t-il, ajoutant que « l’injonction de paiement au débiteur est difficilement applicable, car elle ne peut être exécutée que si le copropriétaire reçoit la notification par lettre recommandée ou par huissier de justice ».

De plus, « le délai effectif de réalisation des procédures de recouvrement est tellement long qu’il peut laisser croire à certains mauvais payeurs que les charges seront abandonnées, ce qui n’est évidemment pas le cas », insiste-t-il.

L’autre fléau dénoncé par le journal est l’incivilité de certains copropriétaires. « La propension qu’ont certains résidents de procéder à des modifications de la façade ou à privatiser un espace collectif (parking, jardin) est un autre fléau, quel que soit le standing de l’immeuble et la ville », fait-il observer.

Tags : Immobilier

Aller plus loin

Au Maroc, les spoliations immobilières ont encore de beaux jours devant elles

Malgré sa publication au Bulletin officiel le 26 août 2019, la loi 31-18 relative à l’enregistrement des procurations et des sociétés civiles immobilières aux registres...

Futur gouvernement au Maroc : les attentes des professionnels de l’immobilier

Les acteurs de l’immobilier et du BTP attendent le prochain gouvernement sur de nombreux chantiers, notamment la relance du programme des logements sociaux et la mise en œuvre...

Immobilier au Maroc : les prix du locatif repartent à la hausse

Le marché de la location est reparti à la hausse au troisième trimestre de cette année, surtout à Bouskoura, Rabat ou encore Casablanca où le loyer reste le plus cher au...

Immobilier : la location de bureau toujours en difficulté

Télétravail, coworking, open-space… la crise sanitaire liée au covid-19 a bouleversé les modes de travail et, par conséquent,le marché immobilier des bureaux. Les entreprises...

Nous vous recommandons

Nord du Maroc : règlements de comptes entre narco-trafiquants

La police judiciaire de la ville de Tétouan a ouvert une enquête après qu’un jeune homme a été grièvement blessé par balle dans la région de Fnideq. Il serait victime d’un règlement de comptes entre gangs de trafiquants de...

Dacia Jogger fabriqué au Maroc ?

Dacia s’apprête à mettre un véhicule à vocation familiale sur le marché de l’automobile. Ce véhicule inédit, «  Jogger  », est-il fabriqué dans son usine de Tanger, au Maroc ?

Aéroport de Marrakech : 120 vols à gérer avant dimanche, entre le Maroc et la France

C’est un remue-ménage à l’aéroport de Marrakech. Il faudra gérer 120 vols avant dimanche prochain à 23H59, l’heure à laquelle il n’y aura plus de vols entre le Maroc et la France. Marrakech étant la principale destination des touristes français, les...

Ali B, coach de The Voice viré suite à des accusations d’agressions sexuelles

Le rappeur maroco-néerlandais Ali B, coach de The Voice of Holland, a été licencié après que deux plaintes pour agressions sexuelles ont été déposées contre lui. Le chef du groupe du télécrochet est également visé par ces mêmes...

Mohamed Katir : « je ne suis pas un athlète marocain, je ne représente pas le Maroc »

Mohamed Katir a décroché son ticket pour la finale du 5 000 mètres aux Jeux Olympiques de Tokyo. L’athlète espagnol d’origine a une nouvelle fois été contraint de justifier sa fidélité à l’Espagne.

La Turquie répond au cri de détresse d’une mère marocaine

Répondant au cri de détresse d’une mère marocaine, la Turquie a assuré samedi le transport de Yunus, un enfant de deux mois atteint d’une maladie génétique rare, d’Utrecht aux Pays-Bas, vers Ankara, afin qu’il puisse être soigné. Ses parents l’ont...

Crise Algérie/Maroc : Israël récuse les accusations d’Alger

Les déclarations du ministre israélien des Affaires étrangères lors de sa visite historique à Rabat constituent l’un des griefs pour lesquels l’Algérie dit avoir rompu ses relations diplomatiques. Israël rejette ces accusations et appelle Alger à « se...

Après la fin du GME, l’Espagne réduit sa dépendance vis-à-vis du gaz algérien

L’Espagne pourrait se passer de l’Algérie qui est passée de premier fournisseur de gaz à la péninsule ibérique à deuxième fournisseur. Elle est supplantée par les États-Unis, après la fermeture du gazoduc Maghreb-Europe traversant le Maroc. Madrid réduit...

Le message de Badr Hari après le combat contre Arkadiusz Wrzosek

Le champion marocain de kick-boxing Badr Hari n’a pas pu avoir sa revanche face au Polonais Arkadiusz Wrzosek samedi 19 mars à Hasselt en Belgique, lors du Glory 80, suspendu après des échauffourées.

Miss Univers 2021 : Kawtar Benhalima veut défendre les couleurs du Maroc

Quatre jours après son élection en tant que représentante du Maroc au prestigieux concours de beauté dénommé Miss Univers, Fatima-Zahra Khayat, à cause d’une foulure à la cheville, a été obligée de remettre la couronne à sa première dauphine Kawtar Benhalima,...