Recherche

Maroc : le gouvernement n’a pas tenu parole

© Copyright : DR

30 avril 2020 - 11h30 - Société

Alors qu’ils étaient écartés de la liste des fonctionnaires du secteur public retenus pour participer financièrement au fonds covid-19, le personnel soignant a déploré le prélèvement à la source d’un jour de salaire.

En annonçant le 14 avril dernier, le prélèvement à la source de trois jours de salaire des fonctionnaires pour contribuer au financement du fonds covid-19, le chef du gouvernement, Saâd-Eddine El Othmani avait exclu le personnel médical. Mais à la réalité des faits, cette promesse n’a pas été tenue.

Selon Telquel, plusieurs membres du personnel médical, en droit de s’attendre à une prime d’encouragement ou tout au moins, à un geste de reconnaissance pour les efforts qu’ils fournissent depuis le début de la crise sanitaire, ont été surpris voire découragés par ce “hold-up” financier.

Interpellé, le gouvernement décline toute responsabilité et l’attribue à un simple "problème technique". "Je suis certain que c’est ni plus ni moins, un problème technique qui sera vite résolu avec le remboursement du personnel médical.", est-il précisé.

Mots clés: Santé , Gouvernement marocain , Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact