Maroc : la grande réforme du Code de la famille est lancée

3 octobre 2023 - 08h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Suite aux instructions du roi Mohammed VI, le gouvernement d’Aziz Akhannouch s’active pour la réforme du Code de famille.

La réforme du Code de la famille est en route. Mercredi, le chef de gouvernement Aziz Akhannouch a présidé une réunion au siège de son département à Rabat, laquelle a été consacrée à la préparation des prochaines rencontres en vue de l’organisation et de la répartition des missions. Cette rencontre a connu la présence du ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, du président délégué du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire, Mohammed Abdennabaoui, et du procureur général du Roi près la Cour de cassation, ainsi que du président du ministère public, El Hassan Daki. Vendredi, une première réunion du ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, du président délégué du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire, Mohammed Abdennabaoui, et du procureur général du roi près la Cour de cassation, président du ministère public, El Hassan Daki s’est déroulée au siège de l’Académie du royaume à Rabat. Au menu : le pilotage de la révision du Code de la famille.

À lire :Le roi Mohammed VI ordonne de réformer le Code de la famille

À partir de vendredi, il sera, a fait savoir à la presse Abdellatif Ouahbi, procédé au démarrage de la réforme du Code de la famille. « Nous serons à l’écoute des forces civiles et des responsables gouvernementaux et nous allons essayer d’être à l’écoute de tous pour se mettre d’accord sur un ensemble de changements », a-t-il poursuivi. Son souhait, c’est d’« être à la hauteur de la confiance » du roi Mohammed VI « pour promouvoir dans l’équité la condition de la femme marocaine, qui demeure notre principal objectif ». Pour sa part, le président délégué du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire, Mohammed Abdennabaoui a précisé que le souverain a bien voulu constituer ce comité pour la révision du Code de la famille, en vigueur depuis 20 ans, une durée suffisante pour identifier les défaillances et les problèmes auxquels est confrontée la famille.

À lire : Réforme du Code de la famille au Maroc : vers une égalité parfaite hommes femmes ?

Samedi, troisième réunion. Elle s’est tenue à Rabat au siège de l’Académie du royaume, en présence du ministre de la Justice, du président délégué du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire, du président du Ministère public, mais aussi du secrétaire général du Conseil supérieur des Oulémas, de la présidente du Conseil national des droits de l’Homme et de la ministre chargée de la solidarité, de l’insertion sociale et de la famille. Il était question de procéder à l’examen de la méthodologie de travail, qui garantit à l’ensemble des composantes de ce comité élargi la participation de manière étroite aux différentes étapes de réflexion et de concertation collective pour l’amendement du Code, conformément à la méthode énoncée dans la lettre royale, tout en fixant la périodicité et la régularité des réunions, ainsi que les modalités de travail en ce qui concerne l’écoute et l’audition des différents acteurs ou l’examen et la délibération sur les questions soulevées.

À lire :Maroc : des changements majeurs pour les MRE en matière de droit de la famille

La semaine dernière, le roi Mohammed VI a adressé une correspondance au chef du gouvernement Aziz Akhannouch relative à la révision du Code de la famille. Une réforme est-elle vraiment nécessaire ? « […] Aujourd’hui, il est nécessaire de le réexaminer afin de corriger les dysfonctionnements et les lacunes que l’expérience de sa mise en œuvre judiciaire a révélés. Par ailleurs, ses dispositions doivent également être mises en adéquation avec l’évolution de la société marocaine et les besoins du développement durable. La nouvelle version s’harmonisera ainsi avec la progression de notre législation nationale », indique le souverain dans sa lettre.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Mohammed VI - Moudawana (Code de la famille) - Aziz Akhannouch

Aller plus loin

Maroc : des changements majeurs pour les MRE en matière de droit de la famille

Le Maroc a décidé d’alléger considérablement les procédures administratives en matière du Droit de la famille, notamment le mariage, le divorce et l’état civil en faveur des...

Réforme du Code de la famille au Maroc : vers une égalité parfaite hommes femmes ?

Le roi Mohammed VI a adressé mardi 26 septembre une Lettre royale au Chef du gouvernement, annonçant une révision approfondie du Code de la famille (Moudawana), près de 20 ans...

Code de la famille : « L’ultimatum » du roi Mohammed VI finit aujourd’hui

Le Comité en charge de la réforme du Code de la famille au Maroc devrait déposer cette semaine son rapport au roi Mohammed VI. Les féministes espèrent entra autres la...

Le roi Mohammed VI ordonne de réformer le Code de la famille

Le roi Mohammed VI fait de la promotion des questions de la femme et de la famille sa priorité. Dans ce sens, il a adressé une correspondance au chef du gouvernement Aziz...

Ces articles devraient vous intéresser :

Une chaîne marocaine accusée d’offense au roi Mohammed VI

La chaîne de télévision d’information en continu marocaine, Medi 1 TV est sous le feu des critiques des Marocains qui l’accusent d’avoir offensé le roi Mohammed VI.

Le Maroc mise sur ses compétences à l’étranger

Le Maroc veut impliquer davantage ses compétences à l’étranger à son processus de développement. Dans ce sens, un mécanisme est en cours d’élaboration pour accompagner les talents marocains à l’étranger, conformément aux orientations royales.

Éric Ciotti (Les Républicains) en visite au Maroc

Une délégation du parti Les Républicains, menée par Éric Ciotti, a annoncé sa visite au Maroc du 3 au 5 mai prochains dans le but de poursuivre « une relation de fraternité et de responsabilité » avec le royaume.

Aide au logement : gros succès auprès des MRE

Des Marocains résidant à l’étranger (MRE) figurent parmi les 8 500 bénéficiaires du nouveau programme d’aide au logement lancé par le roi Mohammed VI en octobre dernier.

Mohammed VI : ses succès et ses défis

Le roi Mohammed VI a fêté en août ses 60 ans et ses 24 ans de règne. Son fils Moulay Hassan, prince héritier, soufflait quelques mois plus tôt, le 8 mai, ses 20 bougies. À un an de ses 21 ans, âge requis pour être roi, les inquiétudes quant à la santé...

Aziz Akhannouch confiné après avoir contracté le Covid-19

Le Chef du gouvernement,Aziz Akhannouch, a contracté le Covid-19, sous une forme asymptomatique, selon le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas.

Walid Regragui reconnaissant envers le roi Mohammed VI

Auréolé du titre de meilleur coach arabe de l’année, Walid Regragui, sélectionneur de l’équipe du Maroc exprime sa reconnaissance envers le roi Mohammed VI pour son soutien.

Le Maroc organisera la Coupe du monde 2030 (officiel)

Le Maroc vient de décrocher officiellement l’organisation de la Coupe du monde 2030 aux côtés de l’Espagne et du Portugal. La décision quasi définitive a été prise ce mercredi par la Fifa.

Maroc : une aide directe pour les plus pauvres

Le gouvernement envisage d’accorder en 2023 une aide financière mensuelle directe à l’ensemble des familles démunies. Plus précisément, sept millions d’enfants et 3 millions de familles seront concernés.

Bouteille de gaz au Maroc : le prix flambe à partir d’avril

Le compte à rebours est lancé. À partir du 1ᵉʳ avril 2024, les Marocains devront mettre la main à la poche pour se procurer une bouteille de gaz butane. Exit la subvention de l’État, le prix passera de 40 à 50 dirhams, actant la première étape d’une...