Le Maroc veut aller encore plus loin dans sa coopération avec Israël

7 mai 2021 - 09h40 - Ecrit par : J.D

L’axe diplomatique Rabat-Tel-Aviv, réactivé en décembre dernier, se veut prometteur et affiche une forte détermination à consolider sur tous les plans, les liens bilatéraux entre les deux pays. Toute chose confirmée par le chef de la diplomatie marocaine dans une récente interview sur un média américain.

« Depuis la signature de l’accord tripartite de normalisation entre le Maroc, Israël et les États-Unis, nous avons entamé des actions concrètes », a indiqué Nasser Bourita, Ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, dans une interview accordée à la chaîne de télévision américaine AIPAC (American Israël Public Affairs Committee). Selon le ministre, huit groupes de travail ont été constitués pour traiter des questions d’intérêts communs aux deux pays dans les domaines diplomatique, sécuritaire, touristique, industriel ou encore agricole.

Sur le front politique, le chef de la diplomatie marocaine annonce des visites de haut niveau pour le renforcement et le développement de la coopération bilatérale entre le Maroc et Israël. Avec les États-Unis par ailleurs, le Maroc partage, selon le ministre Bourita, une solide relation bilatérale concrétisée par une commission militaire, en plus d’un accord de libre échange visant plusieurs enjeux liés au changement climatique, à la promotion de la paix, y compris au Moyen-Orient.

Sur le dossier iranien, le ministre a évoqué la menace iranienne pour la paix au Moyen-Orient et dans le monde, appelant les États-Unis à collaborer étroitement avec le Maroc comme allié pour faire face à cette menace. « Nous sommes aujourd’hui très vigilants par rapport à la menace que constitue l’Iran pour notre sécurité », a-t-il averti.

Par rapport à la normalisation des relations avec Israël, le ministre des Affaires étrangères a estimé que le Maroc a un rôle pionnier à jouer dans la promotion de la paix au Moyen-Orient et que le Royaume est prêt à y contribuer. De même, précise-t-il, le Maroc est aussi pleinement engagé à promouvoir la paix entre le peuple palestinien et l’État hébreu afin de trouver une solution au long conflit qui les oppose. Le ministre a souligné que le Roi Mohammed VI a toujours soutenu la possibilité que le statut spécial de la ville de Jérusalem soit accessible aux trois Religions et qu’il serve de lieu où tous les croyants viennent prier Dieu.

Pour lui, depuis le XVᵉ siècle, la communauté juive fait partie de la population marocaine et de l’identité marocaine. Il ajoute que « c’est pour cette raison que la constitution, la seule d’ailleurs dans le monde arabo-musulman, stipule que la communauté juive fait partie intégrante de l’identité marocaine ». Les juifs avaient été chassés d’Andalousie et le Maroc les avaient accueillis, a rappelé Nasser Bourita ajoutant en outre que le Roi Mohammed V avait, sous son règne, rejeté les lois antisémites du régime de Vichy. « Le Roi Mohammed V avait déclaré : si vous prenez les juifs, prenez aussi mes enfants », a mis en avant le ministre des Affaires étrangères, tout en soutenant que le Roi Mohammed VI s’est également engagé à préserver cet héritage sous son règne, à travers d’innombrables efforts.

Tags : États-Unis - Diplomatie - Israël - Nasser Bourita - Ministère des Affaires étrangères et de la Coopération - Normalisation Maroc Israël

Aller plus loin

Nasser Bourita invité pour une visite officielle en Israël

Le ministre israélien des Affaires étrangères a envoyé une invitation à son homologue marocain pour une visite officielle en Israël. Un déplacement qui contribuerait sans doute à...

Des opérateurs israéliens en prospection dans l’est du Maroc

En prélude au lancement des vols directs qui relieront le Maroc et l’Israël, une forte délégation d’opérateurs touristiques israéliens a effectué mercredi, une visite de terrain dans...

Le Maroc et Israël parlent agriculture innovante à l’ONU

La question de la sécurité alimentaire et de l’agriculture de qualité et durable reste une préoccupation majeure pour plusieurs pays. Jeudi, l’ambassadeur du Maroc à l’ONU, Omar...

L’Israélien Mehadrin investit dans l’avocat au Maroc

En partenariat avec une entreprise marocaine, la société israélienne Mehadrin va produire en terre marocaine, de l’avocat afin de faire face à la demande de plus en plus croissante...

Nous vous recommandons

Sebta et Melilla : les frontières restent fermées jusqu’au 30 avril

L’Espagne a décidé ce mardi de prolonger la fermeture des frontières de Ceuta et Melilla avec le Maroc jusqu’au 30 avril.

On en sait un peu plus sur le célèbre hacker arrêté au Maroc

La direction de la cybercriminalité d’Interpol en étroite collaboration avec le Groupe-IB et la police marocaine a réussi à interpeller le célèbre hacker connu sous le nom de « Dr Hex » dans le cadre de l’opération «  Lyrebird  ». La nationalité du...

Israël va-t-il vendre son système de défense aérienne Spyder au Maroc ?

Israël a accepté de vendre Spyder, un système de défense aérienne avancé aux Émirats arabes unis. Le Maroc pourrait être le prochain client.

Marrakech : les raisons de la hausse des tarifs dans les hammams

Aucun secteur d’activités n’échappe à l’inflation galopante. À Marrakech, les habitués des hammams peinent à comprendre les raisons pour lesquelles, les tarifs ont presque doublé pour, dit-on, faire face à la cherté du...

Mohammed VI : le Sahara « n’est pas à négocier »

Le roi Mohammed VI a affirmé, lors de son discours à l’occasion de l’anniversaire de la « Marche verte », que le Sahara ne fera jamais l’objet d’une quelconque négociation.

La construction d’un câble de 3800 km entre le Maroc et le Royaume-Uni se précise

La société britannique Xlinks, spécialisée dans les énergies renouvelables, s’active pour la construction du câble sous-marin de 3 800 km devant relier le Maroc au Royaume-Uni.

Bonne nouvelle, les barrages d’eau au Maroc commencent à se remplir

À la date du 17 mars, les barrages marocains ont dépassé plus de 5,3 milliards de mètres cubes (m³), soit un taux de remplissage d’environ 33 %.

MRE : les compagnies se préparent à la réouverture des frontières maritimes marocaines

En attendant une décision officielle, des compagnies se préparent à la réouverture des frontières maritimes marocaines avec Ceuta et Melilla et à l’Opération Marhaba dédiée aux MRE.

Les loueurs de voiture obligés de se séparer de leurs véhicules

La situation ne s’améliore pas dans le secteur de la location de voiture au Maroc malgré la batterie de mesures prises pour booster le tourisme. Vétusté des véhicules et pression des sociétés de crédits, certains sont poussés à la...

Cameron Diaz a-t-elle fait passer de la drogue de la France au Maroc  ?

L’actrice, mannequin américaine, entrepreneuse Cameron Diaz a récemment fait de rares révélations sur une mission de mannequinat au Maroc.