Maroc : le ministère de l’Intérieur dément un reconfinement

5 août 2020 - 17h30 - Maroc - Ecrit par : P. A

Un faux communiqué conjoint des ministères de l’Intérieur et de la Santé, rédigé en langue arabe, et annonçant de nouvelles mesures de restriction ou de reconfinement pour compter du lundi 3 août, a circulé sur les réseaux sociaux. Il n’en est rien, rassure le ministère de l’Intérieur.

Les citoyens ainsi que la presse marocaine attendait ce lundi, une éventuelle décision des ministères de l’Intérieur et de la Santé relative à un renforcement des mesures de restriction voire même à un reconfinement, au regard de la recrudescence de nouveaux cas de coronavirus dans le pays.

Un faux communiqué publié sur les réseaux sociaux, rédigé en arabe, et émanant des ministères de l’Intérieur et de la Santé, les aurait convaincus d’une telle option du gouvernement.

Il s’agit d’une fake news, clarifie une source au sein du ministère de l’Intérieur citée par Médias24 qui précise que pour l’heure, aucune décision officielle n’a été prise en ce qui concerne un éventuel reconfinement.

La même source recommande aux internautes d’éviter de partager ce "faux document" pour ne pas créer une psychose au sein de l’opinion publique.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Ministère de l’Intérieur (Maroc) - Ministère de la Santé - Fake news - Coronavirus au Maroc (Covid-19) - Déconfinement au Maroc

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc prépare les aéroports de demain

Le Maroc prévoit de se doter d’un nouveau Schéma directeur aéroportuaire national à l’horizon 2045, le dernier élaboré en 2013 étant devenu obsolète.

Le Maroc renforce le contrôle des locations Airbnb

En collaboration avec les ministères du Tourisme et de l’Intérieur, les services de contrôle de l’Office des changes mènent un vaste audit des transferts internationaux pour la location de résidences touristiques via la plateforme Airbnb.

Des pastèques contaminées dans les assiettes des Marocains ?

Le groupe du parti socialiste à la Chambre des représentants a adressé une question au ministre de la Santé et de la protection sociale, Khalid Ait Taleb, au sujet de la présence de pastèques contaminées sur le marché marocain.

Maroc : la fermeture des hammams fait des malheureux

La Fédération nationale des associations des propriétaires et exploitants des bains traditionnels au Maroc a adressé un courrier au ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, l’invitant à reconsidérer la décision de fermeture des hammams trois jours...

Les touristes reviennent en force au Maroc

Après deux ans de restrictions sanitaires liées au Covid-19, les hôtels enregistrent une très forte demande pour les vacances de fin d’année. Les réservations explosent et les professionnels espèrent atteindre les chiffres d’avant-Covid.

Maroc : les démolitions sur les plages sont elles légales ?

Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur a été interpellé par Abdellah Bouanou, président du groupe parlementaire du Parti de la Justice et du Développement (PJD), sur le respect de la loi dans le processus de démolition de plusieurs résidences...

Le Maroc prolonge encore l’état d’urgence sanitaire

Réuni jeudi lors de sa séance hebdomadaire, le conseil de gouvernement a adopté le projet de décret portant prorogation, à nouveau, de l’état d’urgence sanitaire.

Royal air Maroc relance une ligne vers le Portugal

La compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) a annoncé la reprise de la liaison Casablanca-Porto. Cette ligne est restée suspendue depuis le début de la pandémie de Covid-19.

Maroc : les autorités veulent imposer une réduction de la facture énergétique de 30%

Pour faire face à la hausse de la facture énergétique, les autorités ont demandé aux collectivités de baisser drastiquement la consommation de l’électricité des établissements publics et des réseaux d’éclairage public.

Alerte sur l’impact de la fermeture des hammams et lavages auto

Au Maroc, la mesure de fermeture des hammams et stations de lavages auto trois jours par semaine, prise par le ministère de l’Intérieur, afin de rationaliser la consommation d’eau pourrait engendrer un problème majeur. C’est du moins ce que redoute un...