Le Maroc, un leader potentiel de l’industrie aéronautique, selon Forbes

21 mai 2023 - 16h30 - Maroc - Ecrit par : A.P

Le secteur aéronautique marocain est en plein essor. Le royaume dispose d’importants atouts pour devenir une destination de choix pour les investisseurs dans ce domaine.

Dans un récent article sur les atouts et perspectives de l’industrie aéronautique marocaine, le magazine Forbes rappelle que le Maroc a investi d’importantes ressources pour développer des plateformes industrielles avancées, des centres de formation spécialisés comme l’Institut des métiers de l’aéronautique (IMA) et d’autres infrastructures comme la zone franche de Midparc Casablanca, afin d’attirer les investisseurs nationaux et étrangers.

À lire : Le secteur aérospatial marocain en plein essor

Cet engagement fort des autorités du royaume pour le développement de ce secteur, a porté des fruits, note l’auteur de l’article, Daniel Danino, un industriel membre du Forbes Business Council, précisant que plus de 140 investisseurs ont choisi de s’implanter au Maroc. En raison de sa position géographique stratégique, entre l’Europe, l’Afrique et le Moyen-Orient, le Maroc est une « plaque tournante » pour les activités aéronautiques dans la région, analyse le magazine américain, soulignant les multiples partenariats du Maroc avec des sociétés aérospatiales de renom comme Boeing, Airbus, Bombardier et Safran, installées dans le royaume.

À lire : Sabca lance la construction d’un avion au Maroc

Avec son écosystème aéronautique constitué entre autres par le Technopark de Casablanca et Tanger Aerospace City, le Maroc « se positionne pour devenir une destination attractive pour les services de maintenance, de réparation et de révision (MRO) », indique l’auteur de l’article. En 2022, le Maroc a signé un partenariat stratégique avec Sabca et Sabena Aerospace, et le constructeur américain Lockheed Martin en vue de la création de Maintenance Aero Maroc (MAM), un centre MRO ultramoderne de 15 000 m² pour les avions et hélicoptères militaires à l’aéroport de Benslimane.

À lire : La stratégie du Maroc pour s’imposer dans la sous-traitance aéronautique

La société Aerotechnic, située à Agadir, fournit également des services MRO, de même que l’entreprise Glassbox Technologies, basée dans le royaume, qui utilise des lunettes intelligentes et la réalité augmentée pour fournir des systèmes de maintenance intelligents, détaille Forbes, sans oublier « Tanger Tech, un centre technologique nouvellement créé pour l’aérospatial ». Pour tirer profit de la plateforme aéronautique marocaine, l’auteur de l’article invite les investisseurs à opter pour une main-d’œuvre qualifiée, à profiter des infrastructures fournies par Midparc Free Zone, Tanger Tech et Technopark et à investir dans la recherche et le développement.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Aéronautique - Forbes

Aller plus loin

Aéronautique : nouvelle usine de dernière génération à Kénitra

La société marocaine Spécial Acier et Traitements Thermiques (SATT) vient d’installer à Kenitra une nouvelle société dotée d’équipements de dernière génération. Cette usine de...

Infrastructures aéronautiques : Le Maroc décolle et l’Europe en profite

Au fil des ans, le Maroc s’est imposé dans le secteur aéronautique au point de devenir un partenaire clé de l’Europe en général et de la France en particulier.

Airbus A320neo : nouvelle usine au Maroc pour Figeac et Safran

Figeac Aéro, fabricant de pièces aéronautiques, vient de conclure un accord avec Safran Nacelles, un acteur clé dans le secteur des nacelles d’avion. L’accord concerne la...

La stratégie du Maroc pour s’imposer dans la sous-traitance aéronautique

Depuis 25 ans, le Maroc travaille à s’imposer dans la sous-traitance aéronautique mondiale. Quelle stratégie a-t-il défini pour atteindre son objectif ?

Ces articles devraient vous intéresser :

Le trafic aérien entre le Maroc et Israël progresse

Six mois après le lancement des vols directs entre le Maroc et Israël, le trafic aérien progresse et continuera de progresser, présageant ainsi de belles perspectives.

Le Maroc : une destination de choix pour l’écotourisme selon Forbes

Pour le magazine américain Forbes, le Maroc est la destination de prédilection pour les personnes à la quête de la nature et de la quiétude, car disposant d’un riche potentiel en termes d’écotourisme.

Spirit Aerosystems renforce ses effectifs marocains

Après une pause en 2021, les recrutements ont repris au Maroc chez l’Américain Spirit Aerosystems, leader mondial de la fabrication des aérostructures pour l’aviation civile et militaire. Déjà de dizaines de personnes recrutées.

Les F-16 Viper de Lockheed Martin bientôt en action au Maroc

Les 25 avions de combat américains F-16 VIPER fabriqués par le groupe américain Lockheed Martin sont en passe d’être livrés au Maroc.

Les aéroports marocains reliés par train

L’aéroport international Ibn Battouta de Tanger sera bientôt relié au réseau ferroviaire, dans le cadre d’un projet qui inclut 15 aéroports internationaux.

Le Maroc, un leader potentiel de l’industrie aéronautique, selon Forbes

Le secteur aéronautique marocain est en plein essor. Le royaume dispose d’importants atouts pour devenir une destination de choix pour les investisseurs dans ce domaine.

Un avion « made in Morocco » d’ici 2030

Le Maroc affiche de grandes ambitions concernant le secteur de l’industrie aéronautique. Il compte fabriquer son propre avion.

Airbus présente l’A220 « made in Morocco »

Le constructeur aéronautique européen Airbus a dévoilé, jeudi, à Casablanca, son nouveau modèle d’avion monocouloir : l’A220, moins polluant et dont des centaines de pièces sont produites au Maroc.

Un milliardaire marocain a de grandes ambitions en Afrique

Le milliardaire américain d’origine marocaine Marc Lasry, président directeur général d’Avenue Capital Group, investit depuis une dizaine d’années dans le domaine du sport. Après avoir été copropriétaire de l’équipe de basketball des Milwaukee Bucks de...

Le Maroc va-t-il lancer de nouveaux satellites ?

Le Maroc a décidé d’élargir ses capacités spatiales. Dans ce sens, il lancera bientôt des satellites d’observation supplémentaires.