Maroc : vers la légalisation de la cryptomonnaie ?

23 janvier 2023 - 14h00 - Maroc - Ecrit par : G.A

Actuellement interdit au Maroc, la Cryptomonnaie pourrait être autorisée et officialisée par un projet de loi qui attend d’être voté.

Malgré l’interdiction de la cryptomonnaie au Maroc, les détenteurs des monnaies électroniques sont de plus en plus nombreux. En 2022, le Maroc est devenu le plus grand marché de la cryptomonnaie en Afrique du Nord, avec plus de 1,15 million de citoyens détenant des portefeuilles crypto.

À lire : Cryptomonnaies au Maroc : de l’interdiction à la réglementation

Selon Abdellatif Jouahri, le chef de la Banque centrale du Maroc (Bank al-Maghriib), « le projet de loi propose une définition de la cryptomonnaie adaptée aux réalités marocaines, et ne vise pas à limiter l’innovation, mais à protéger les personnes contre les risques liés au travail dans un marché hautement spéculatif ».

À lire : Le Maroc veut encadrer l’usage des cryptomonnaies

À en croire une étude de TripleA, les pays africains au PIB le plus important sont ceux qui possèdent le plus grand nombre de détenteurs de cryptomonnaie. Le Nigeria vient en tête du classement africain et est 4ᵉ au niveau mondial avec 22,33 millions de détenteurs de cryptomonnaies, soit 10,34 % de la population. Il est suivi de l’Afrique du Sud (7,71 millions ou 12,45 % de la population), le Kenya (6,10 millions ou 11,60 % de la population), l’Égypte (2,37 millions ou 2,26 % de la population) et la Tanzanie (2,32 millions ou 3,82 % de la population).

Sujets associés : Banques - Régularisation - Bitcoin

Aller plus loin

Plus de 800 000 euros arnaqués à une famille française au Maroc

Sous couvert de conseils en investissement dans le Bitcoin, un jeune Marocain a monté un plan pour soutirer plus de 800 000 euros à une famille française et à ses proches. Une...

Maroc : malgré l’interdiction de la crypto-monnaie, les transactions de Bitcoin explosent

Au Maroc, les volumes de transactions Bitcoin pair-à-pair ont connu un net accroissement au cours des trois dernières années. Une explosion des transactions a été enregistrée en...

Le Maroc veut encadrer l’usage des cryptomonnaies

Afin de lutter contre le blanchiment d’argent et les activités illégales, le Maroc envisage de réglementer l’usage des cryptomonnaies. Un projet de loi sera initié à cet effet...

Le Maroc, premier en matière de transactions de Bitcoin en Afrique du Nord

Le Maroc arrive en tête des pays de l’Afrique du Nord en matière de volumes de transactions Bitcoin pair-à-pair et se classe quatrième sur le continent africain. C’est ce que...

Ces articles devraient vous intéresser :

Cryptomonnaies au Maroc : de l’interdiction à la réglementation

Le Maroc passe de l’interdiction de l’usage des monnaies virtuelles à la réglementation de l’usage des cryptomonnaies. Il initie un projet de loi dans ce sens.

Système de Ponzy : les mises en garde de Bank Al-Maghrib

Les Marocains doivent se méfier des sociétés qui collectent illégalement de l’argent auprès du public en promettant des rendements exceptionnels. Voici une piqûre de rappel de la part de Bank Al-Maghrib (BAM) et l’Autorité marocaine du Marché des...

Maroc : hausse du nombre de cartes bancaires en 2021

Au 31 décembre 2021, les cartes émises par les banques marocaines ont atteint 17,9 millions de cartes, en hausse de 4,1 % par rapport à un an auparavant. Plus de la moitié des cartes est utilisée pour des opérations de retrait en cash.

Maroc : vers la légalisation de la cryptomonnaie ?

Actuellement interdit au Maroc, la Cryptomonnaie pourrait être autorisée et officialisée par un projet de loi qui attend d’être voté.

Maroc : les virements bancaires instantanés effectifs en 2023

Les derniers tests sont en cours pour permettre une réception instantanée des virements bancaires pour les particuliers et les entreprises au Maroc. Le déploiement général de ce système est prévu début 2023.

Le dirham marocain prend de la valeur par rapport à l’euro

Le dirham s’est apprécié de 0,12% vis-à-vis de l’euro et s’est déprécié de 0,34% face au dollar américain entre le 01 et le 07 février 2024, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Chèques sans provision : une aministie bienvenue au Maroc

Au Maroc, le service centralisé des amendes pour défaut de provision sur chèques a enregistré en 2022 559 918 incidents de paiement, soit une augmentation de près de 12 %, comparativement à l’année précédente. C’est ce qui ressort d’un rapport sur la...

L’immobilier marocain en berne, les acheteurs attendent l’aide du gouvernement

Le marché de l’immobilier au Maroc a connu une tendance à la baisse ces derniers mois, en raison de la sévérité des conditions d’octroi de crédit. Selon le dernier tableau de bord des crédits et dépôts bancaires de Bank Al-Maghrib, cette tendance se...

Banques marocaines : Fitch Rating avertit

Les banques marocaines font face à une situation de dégradation de la qualité de leurs prêts, en dépit d’une plus grande sélectivité dans leur octroi, avertit l’agence de notation américaine Fitch Ratings.

Le virement bancaire instantané au Maroc sera bientôt lancé

Bank Al-Maghrib a annoncé le lancement d’ici la fin de l’année, au Maroc, du virement bancaire instantané.