Maroc : du nouveau pour les terres collectives (soulaliyates)

30 janvier 2020 - 17h30 - Economie - Ecrit par : S.A

La nouvelle réglementation sur l’exploitation et la gestion des terres collectives entre désormais en vigueur. Elle fait suite à la prise du décret d’application de la loi 62-17.

Selon Les Inspirations Eco, l’avantage du nouveau dispositif est la valorisation des terres collectives sous le nouveau régime d’exploitation et de gestion des terres collectives. Ce nouveau régime permettra de renforcer le processus d’immatriculation et de sécurisation de 5 millions d’hectares appartenant aux communautés "soulaliyates". Les exploitants des terres, situées en dehors du périmètre irrigué, eux, seront privilégiés.

La même source indique que la mise en œuvre de la nouvelle réglementation, axée sur la cession des terres, se fera à travers des appels d’offres, et ce, sur la base d’un cahier des charges. Ensuite, une commission élargie, présidée par les gouverneurs, assurera le suivi des projets. Quant aux délais de validation des projets d’investissement, le décret stipule que le contrat de la cession doit être remis à l’investisseur qui a gagné l’appel d’offres dans un délai n’excédant pas 15 jours.

D’après le dernier bilan du gouvernement, près de 3 800 collectivités ont été recensées, avec plus de 8 200 représentants.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Conseil de gouvernement

Aller plus loin

Fès : un député cité dans une affaire de détournement de terres soulaliyates

Le député et président du Conseil provincial du Parti Authenticité et Modernité (PAM), impliqué dans une affaire de droits d’exploitation de terres soulaliyates, vient d’être...

L’affaire de la spoliation des terres soulalyates devant la justice

Le wali de Marrakech, Karim Kassi-Lahlou a décidé de porter l’affaire dite spoliation des terres soulalyates (collectives) devant la justice. Il a dans son viseur les services...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : forte augmentation des salaires des médecins

À compter de janvier 2023, les médecins, pharmaciens et chirurgiens-dentistes verront leurs salaires augmenter de plus de 3 000 DH. Une augmentation qui entre dans le cadre des réformes opérées par le gouvernement et portant statut particulier de ce...

Maroc : pas de congé menstruel pour les femmes fonctionnaires

La proposition de loi visant à instaurer un congé menstruel, d’une durée ne dépassant pas deux jours par mois, en faveur des femmes fonctionnaires n’a pas reçu l’assentiment du gouvernement.

Port d’armes : le Maroc durcit son arsenal juridique

Le gouvernement fait du contrôle des armes à feu une priorité. Dans ce sens, il a adopté un projet de loi pour répondre aux défis actuels et aux mutations sociales et technologiques. Ce projet est déjà sur la table du Parlement.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé jusqu’au 31 décembre

Le gouvernement vient d’annoncer, une nouvelle fois, la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Maroc : remaniement ou pas remaniement ?

L’éventualité d’un remaniement ministériel agite l’opinion publique marocaine. Aziz Akhannouch prépare-t-il un réajustement de son équipe ?

Maroc : où en est l’aide au logement ?

Des discussions sont en cours entre les parties prenantes pour finaliser le décret relatif à l’aide directe au logement en vue de sa présentation au Conseil de gouvernement dans les prochains jours.

Appel à l’intervention du roi Mohammed VI pour remanier le gouvernement

Sur la toile, les internautes marocains sollicitent l’intervention du roi Mohammed VI pour un remaniement urgent du gouvernement d’Aziz Akhannouch.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé encore d’un mois

Réuni en séance hebdomadaire ce jeudi 29 décembre 2022, le gouvernement a décidé de prolonger jusqu’au 31 janvier 2023, l’état d’urgence sanitaire.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire sera-t-il à nouveau prorogé ?

Au menu du prochain Conseil de gouvernement qui se tiendra jeudi sous la présidence du Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, plusieurs sujets seront abordés dont l’examen du projet de décret relatif à la prorogation de la durée de l’état d’urgence...

Bank Al-Maghrib va aider les banques en difficulté

Suite à l’adoption par le conseil de gouvernement d’un décret, Bank Al-Maghrib (BAM) est autorisée à accorder des liquidités d’urgence aux banques ayant des problèmes de liquidités et de solvabilité. Une mesure saluée par des analystes financiers...