Maroc : il se marie avec 4 femmes et les escroque

26 mars 2021 - 18h40 - Maroc - Ecrit par : G.A

Un gardien de nuit d’un quartier de Temara s’est marié avec quatre femmes en présentant de faux documents et en se faisant passer pour un responsable de la police. Le mis en cause arrêté par la police judiciaire de Temara, est allé jusqu’à se marier avec la nièce de sa deuxième épouse.

Une véritable toile d’araignée tissée par ce gardien de nuit dans les villes de Salé, Temara et Mechra Bel Ksiri, mais qui a été démêlée par la police judiciaire de Temara. Selon le quotidien Al Akhbar, la vie soigneusement dissimulée du polygame a éclaté au grand jour, lorsque la seconde épouse a découvert que son homme entretenait des relations intimes avec sa nièce. Elle avait déposé une plainte qui aboutit à l’arrestation du gardien. Placé en garde à vue, il a été déféré devant le procureur général du Roi, puis placé en détention préventive.

La troisième épouse, nièce de la deuxième femme, a été poursuivie en état de liberté provisoire. Ils sont accusés d’escroquerie, d’usurpation de fonction, adultère et relations extraconjugales. Le gardien de nuit risque gros pour avoir épousé plusieurs femmes en se servant de faux certificats de célibat. En plus de ces trois femmes, l’enquête de la police a permis de découvrir que le prévenu a escroqué une autre femme à Belksiri en se présentant comme un responsable de la police à Rabat. Après avoir réussi à épouser cette dernière avec de faux documents, il a fini par lui soutirer 50 000 dirhams avant de disparaître sans laisser de traces, en changeant même ses numéros de téléphone.

Lors de la confrontation organisée par la police judiciaire de Temara, le polygame faussaire n’a pu se défendre devant son épouse légitime et les trois épouses trompées, manipulées et escroquées.

Sujets associés : Témara - Polygamie - Mariage - Arnaque - Arrestation - Escroquerie

Aller plus loin

Avec 200 dirhams par jour, il obtient le droit à un second mariage

Un vendeur de poissons à Casablanca a été autorisé, la semaine dernière, à vivre avec ses deux femmes sous le même toit. Le juge d’instruction près le tribunal de première...

Maroc : utilisation frauduleuse de l’autorisation de polygamie

Le premier président de la Cour de cassation et président délégué du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ), Mohamed Abdennabaoui, a mis en garde les présidents des...

Casablanca : une MRE fait tomber un candidat aux élections

À Casablanca, une Marocaine résidant à l’étranger (MRE) s’est fait arnaquer par un individu qui s’est présenté aux dernières élections législatives, communales et régionales...

Salé : une étudiante abandonnée par un khaliji après un faux mariage

Avec la complicité d’un auxiliaire d’autorité actuellement déféré devant le procureur du roi près du tribunal de première instance de Salé pour escroquerie, un Saoudien a épousé...

Ces articles devraient vous intéresser :

Au Maroc, le mariage des mineures persiste malgré la loi

Le mariage des mineures prend des proportions alarmantes au Maroc. En 2021, 19 000 cas ont été enregistrés, contre 12 000 l’année précédente.

Maroc : crise du célibat féminin

Au Maroc, le nombre de femmes célibataires ne cesse d’accroître, avec pour conséquence la chute du taux de natalité. Quelles en sont les causes ?

Maroc : utilisation frauduleuse de l’autorisation de polygamie

Le premier président de la Cour de cassation et président délégué du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ), Mohamed Abdennabaoui, a mis en garde les présidents des tribunaux contre l’utilisation frauduleuse de l’autorisation de polygamie.

Le mariage des mineurs diminue au Maroc

Après une hausse en 2021, le nombre de mariage de mineurs a diminué l’année dernière. Cela représente certes une note positive, mais il y a encore du chemin à faire pour en finir avec cette pratique.

Hiba Abouk et Achraf Hakimi séparés ? Hiba Abouk répond

Hiba Abouk, femme d’Achraf Hakimi, répond aux rumeurs de ces derniers jours annonçant une prétendue crise dans son couple. L’actrice d’origine tuniso-libyenne assure qu’il s’agit de fake news.

Le mariage des enfants légalisé au Maroc ? une photo sème le doute

La publication d’une image montrant des fillettes prétendues marocaines en robe de mariage tenues par la main par des hommes âgés est devenue virale sur les réseaux sociaux. Certains affirment que cela s’est produit au Maroc. Qu’en est-il vraiment ?

Maroc : le mariage fastueux de la fille d’un haut dirigeant soulève des polémiques

Le mariage somptueux organisé par le président de la Chambre des conseillers, Naam Miyara, pour sa fille, soulève de vives polémiques. La quatrième personnalité politique du Maroc après le roi, le chef du gouvernement et le président de la Chambre des...

Maroc : des changements majeurs pour les MRE en matière de droit de la famille

Le Maroc a décidé d’alléger considérablement les procédures administratives en matière du Droit de la famille, notamment le mariage, le divorce et l’état civil en faveur des Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Maroc : plus de mariages, moins de divorces

Le Haut-commissariat au plan (HCP) vient de livrer les dernières tendances sur l’évolution démographique, le mariage, le divorce et le taux de procréation par rapport à 2020, année de la survenue de la crise sanitaire du Covid-19.

Malgré les obstacles juridiques, la polygamie persiste au Maroc

Alors que le gouvernement est en train de plancher sur une réforme du Code de la famille, le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire vient de publier son rapport sur la polygamie dans lequel on apprend que quelque 20 000 demandes pour un deuxième...