Maroc : des médecins refusent de délivrer le certificat de virginité

10 janvier 2019 - 12h00 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Le test de virginité pratiqué sur certaines jeunes femmes avant le mariage continue de faire polémique au Maroc avec une levée de boucliers de la part de certains médecins.

D’après des sources citées par le journal Assabah, certains médecins que ce soit du public comme du privé, refusent désormais de le fournir au motif qu’il serait rabaissant et insultant pour les jeunes filles.

Ces médecins se réfèrent aux études qui ont été réalisées par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), du Conseil des droits de l’Homme et de l’ONU Femmes selon lesquelles il est impossible via un test de prouver qu’une femme a eu ou non un rapport sexuel en examinant simplement son hymen. Par ailleurs, les professionnels de santé considèrent qu’avec la banalisation de l’opération de reconstruction de l’hymen (hyménoplastie), les tests ne constituent pas une preuve de la virginité des jeunes femmes.

Toujours d’après l’OMS, ces tests peuvent provoquer des saignements et être source de transmissions de maladies sexuellement transmissibles et d’infections de parties génitales et dans certains cas peuvent entraîner des suicides si la jeune femme échoue au test.

Le journal rappelle qu’il n’y aucune obligation légale pour la fourniture de ce document et dans la majorité des cas ce sont les proches du mari ou le mari lui-même qui l’exigent avant toute union.

Au mois d’août dernier, alors que le gouvernement venait d’annoncer le rétablissement du service militaire, plusieurs rumeurs faisaient état d’un test de virginité exigé par l’armée pour toutes les femmes appelées. « L’institution militaire souhaiterait prendre des précautions pour éviter qu’on puisse l’accuser de viol pendant le service militaire », disait-on. Cette rumeur avait été catégoriquement démentie par le gouvernement.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Santé - Femme marocaine - Relation amoureuse

Aller plus loin

A vendre : virginité à 500 DH

"La virginité ne devrait plus être remise en question au Maroc, au moment où celle-ci peut être recouvrée à seulement 500 ou 1000 dh. C’est une idée archaïque et dépassée qui...

Maroc : un médecin délivre un certificat de virginité à une femme enceinte

Un médecin marocain est actuellement jugé pour avoir délivré un certificat de virginité à une femme enceinte et ce, pour camoufler une affaire de viol de la part d’un homme...

A vendre : virginité à 150 dirhams (reportage)

Pour certains, c’est une question d’honneur. Sujet tabou, la virginité avant le mariage est encore réclamée par de nombreuses familles marocaines, notamment par le futur époux...

Un médecin marocain délivre un certificat de virginité à une femme mère de 13 enfants

Un médecin de Casablanca aurait délivré un certificat de virginité à une femme, mère de 13 enfants, dans lequel il atteste qu’après consultation de sa patiente, celle-ci est...

Ces articles devraient vous intéresser :

Vers une révolution des droits des femmes au Maroc ?

Le gouvernement marocain s’apprête à modifier le Code de la famille ou Moudawana pour promouvoir une égalité entre l’homme et la femme et davantage garantir les droits des femmes et des enfants.

Cancer : le premier test de dépistage 100% marocain bientôt commercialisé

Les premiers kits de dépistage du cancer, produits localement au Maroc, seront bientôt mis sur le marché. Le pays procède actuellement aux derniers tests de cette innovation afin de s’assurer de leur efficacité.

Maroc : les taxes sur les cigarettes électroniques passent à 40%

Les droits d’importation des cigarettes électroniques devraient passer de 2,5 à 40 % dès l’année prochaine. La mesure est très mal accueillie par les commerçants.

Le Maroc prolonge encore l’état d’urgence sanitaire

Réuni jeudi lors de sa séance hebdomadaire, le conseil de gouvernement a adopté le projet de décret portant prorogation, à nouveau, de l’état d’urgence sanitaire.

Maria, la sage-femme miraculée qui a aidé à accoucher pendant le séisme

Une sage-femme a aidé des femmes à accoucher au milieu du puissant et dévastateur séisme survenu le 8 septembre au Maroc qui a fait près de 3000 morts, plus de 5000 blessés et détruit des milliers de maisons.

L’actrice Malika El Omari en maison de retraite ?

Malika El Omari n’a pas été placée dans une maison de retraite, a affirmé une source proche de l’actrice marocaine, démentant les rumeurs qui ont circulé récemment sur les réseaux sociaux à son sujet.

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Le Maroc confronté à la réalité des violences sexuelles

Les femmes marocaines continuent de subir en silence des violences sexuelles. Le sujet est presque tabou au Maroc, mais la parole se libère de plus en plus.

Femmes ingénieures : le Maroc en avance sur la France

Au Maroc, la plupart des jeunes filles optent pour des études scientifiques. Contrairement à la France, elles sont nombreuses à intégrer les écoles d’ingénieurs.

Hiba Abouk parle de sa nouvelle relation avec Achraf Hakimi

Après une pause dédiée à l’éducation de ses enfants, l’actrice Hiba Abouk refait surface dans le monde du spectacle. Elle a récemment partagé ses expériences et défis personnels, notamment sa séparation avec le footballeur du PSG, Achraf Hakimi.