Recherche

Maroc : un appel pour la revalorisation du Mellah d’Ifrane de l’Anti-Atlas

© Copyright : DR

23 janvier 2020 - 23h30 - Culture

Dans une correspondance, la Ligue Amazighe des droits de l’Homme a appelé le ministre de la Culture à œuvrer pour la préservation et la rénovation des monuments juifs du Mellah d’Ifrane de l’Anti-Atlas, actuellement en déperdition totale.

« Certains édifices ou monuments historiques du Mellah remontent à plus de 2000 ans. Mais avec les impacts humains et naturels comme les inondations, nous notons un dangereux recul en matière de préservation de cet héritage commun », a confié à Hespress, Aboubakr Anghir de la Ligue Amazighe des droits de l’Homme. À l’en croire, le site est laissé à l’abandon, et enregistre des vols à répétition d’objets précieux, notamment au niveau de la grande synagogue, à l’entrée du Mellah « en phase de détérioration accrue ». D’où « l’urgence » de se pencher sur la préservation, rénovation et revalorisation de ce patrimoine en déperdition totale.

Pour la Ligue Amazighe des droits de l’Homme, « ces monuments historiques et civilisationnels relatent une période importante et fondamentale de l’histoire antique du Maroc ». C’est pourquoi, l’association appelle le ministère de la Culture à faire revivre les preuves irréfutables d’acculturation, de tolérance et de coexistence qui caractérisent encore aujourd’hui les familles Amazighes de l’Anti-Atlas dans toutes ses composantes religieuses et confessionnelles.

Mars prochain, des juifs marocains d’Amérique du nord, d’Europe occidentale ou d’Israël, se rendront à Mellah dans le cadre du tourisme religieux pour célébrer la fête de la Hiloula (visite des tombeaux des saints).

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact