Recherche

Le Maroc vide le nord du pays de ses migrants clandestins

© Copyright : DR

28 novembre 2015 - 13h00 - Société - Par: Bladi.net

La police marocaine a délogé dans leur quasi-totalité les migrants clandestins subsahariens qui se trouvaient entre les villes de Tanger et Sebta, d’après plusieurs sources citées par l’agence EFE.

Ces sources affirment que des « rafles » menées par les Forces auxiliaires se sont intensifiés ces derniers jours et les migrants clandestins arrêtés ont été expulsés dans le sud du pays.

L’Observatoire du Nord pour les Droits de l’Homme (ONDH) affirme pour sa part dans un communiqué qu’il ne reste qu’une petite trentaine de migrants actuellement aux alentours de l’enclave espagnole de Sebta, alors qu’ils étaient plusieurs centaines il y a quelques mois. Ces derniers attendaient le moment propice pour traverser la frontière et se rendre à Sebta ou une patera (embarcation de fortune) vers l’Espagne.

Depuis début octobre, des rafles sont menées par les forces de sécurité marocaines, poursuit la même source, auxquelles participent plusieurs centaines d’éléments des Forces Auxiliaires, de la gendarmerie et des agents d’autorité. Les tentes des migrants ont été détruites et les grottes dans lesquelles ils se réfugient ont été vidées de leurs occupants.

Ces opérations de la police concernent également plusieurs quartiers de la ville de Tanger, notamment l’ancienne médina, Boukhalef ou encore Mesnana qui sont actuellement « presque vides » de leurs subsahariens, transférés selon l’ONDH à plus de 1000 km de là, dans la région de Tiznit.

Mots clés: Immigration clandestine , Tanger , Ceuta (Sebta) , Expulsion , Tiznit

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact