Maroc : voici la liste des nominations aux hautes fonctions

21 septembre 2019 - 05h13 - Maroc - Ecrit par : G.A

Le Conseil de Gouvernement, réuni en sa session du jeudi 19 septembre à Rabat, a approuvé des propositions de nomination à de hautes fonctions, conformément aux dispositions de l’article 92 de la Constitution.

Le Ministère de l’Education nationale et celui chargé des Marocains résidant à l’étranger sont les secteurs touchés par cette vague de nominations, selon Mustapha El Khalfi, Porte-parole du Gouvernement.

Ils sont deux à faire leur entrée au Ministère délégué chargé des Marocains résidant à l’étranger et des affaires de la migration. Il s’agit de Soussan Fikri et de Fouad Boujbir, respectivement nommés aux postes d’Inspecteur général et de Directeur des Ressources humaines, financières et des systèmes d’information au niveau dudit Ministère.

Selon le communiqué relayé par Le360, plusieurs nominations ont été aussi faites au Ministère de l’Education Nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

Ainsi, Ali Azdimousa devient le Doyen de la Faculté pluridisciplinaire de Nador à l’Université Mohammed Ier d’Oujda et, Mohammed Bakkali, le Doyen de la Faculté des Sciences et techniques d’Al Hoceima, tandis que Moustapha El Ghachi a été nommé Doyen de la Faculté des Lettres et des sciences humaines de Tétouan et, Mohamed Belaya, Directeur de l’Ecole nationale des Sciences appliquées.

Toutes ces personnalités exercent à l’Université Abdelmalek Essaâdi de Tétouan.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Education - Mustapha El Khalfi - Ministère des Marocains résidant à l’étranger - Conseil de gouvernement

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : appel pressant des exportateurs de légumes

Les associations de producteurs et exportateurs de fruits et légumes appellent le gouvernement d’Aziz Akhannounch à autoriser la reprise des exportations.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé jusqu’au 31 décembre

Le gouvernement vient d’annoncer, une nouvelle fois, la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Très difficile d’envoyer de l’argent aux étudiants marocains en Russie

Le gouvernement a apporté des clarifications concernant la loi de change en vigueur, notamment le mode opératoire des transferts d’argent pour les étudiants marocains à l’étranger. Les mères de familles marocaines peuvent toujours soutenir leurs...

Maîtrise de l’anglais : le Maroc à la traîne

Alors que les Marocains délaissent de plus en plus le français pour l’anglais, le Maroc est encore à la traîne quant à la maitrise de langue de Shakespeare.

Maroc : des centres pour former les futurs mariés

Aawatif Hayar, la ministre de la Solidarité, de l’intégration sociale et de la famille, a annoncé vendredi le lancement, sur l’ensemble du territoire du royaume, de 120 centres « Jisr » dédiés à la formation des futurs mariés sur la gestion de la...

La chanteuse Mariem Hussein au cœur d’une nouvelle polémique

Des internautes marocains se sont indignés des propos de la chanteuse et actrice marocaine Mariem Hussein sur l’éducation sexuelle.

Maroc : allègement des mesures fiscales pour 2023

Le gouvernement marocain a décidé d’alléger une série de mesures fiscales consignées dans le projet de loi de finances 2023 qui fera l’objet d’examen et de vote à la Chambre des conseillers dès ce lundi 5 décembre 2022.

Maroc : une bonne nouvelle pour les salariés ?

Le dialogue social entre le gouvernement, le patronat et les syndicats va se tenir en septembre. Le salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) va-t-il augmenter de 5 % dès le 1ᵉʳ septembre, conformément à l’accord signé le 30 avril 2022 ?

Le Maroc abandonne peu à peu le français pour l’anglais à l’école

Les matières scientifiques au Maroc seront désormais enseignées en anglais, a annoncé le ministère de l’Éducation. Cette réforme doit entrer en vigueur d’ici deux ans.

Bank Al-Maghrib va aider les banques en difficulté

Suite à l’adoption par le conseil de gouvernement d’un décret, Bank Al-Maghrib (BAM) est autorisée à accorder des liquidités d’urgence aux banques ayant des problèmes de liquidités et de solvabilité. Une mesure saluée par des analystes financiers...