Maroc : Opération anti-débauche dans les salons de massage

10 octobre 2023 - 20h00 - Maroc - Ecrit par : P. A

Les autorités marocaines ont lancé une vaste opération coup de poing contre les salons de massage transformés en lieux de débauche dans les métropoles comme Rabat, Casablanca, Marrakech et Fès. Plusieurs dizaines de masseuses et de clients ont été déjà arrêtés et présentés devant la justice.

La police a lancé cette opération après avoir reçu plusieurs plaintes des habitants de plusieurs quartiers de ces grandes villes, dénonçant la transformation de ces salons de massage en « lieu de débauche », parfois avec la complicité des autorités locales, fait savoir Maghreb Intelligence.

À lire : Maroc : les « masseuses sexuelles » subsahariennes traquées par la police

Selon des sources du site, certains salons, en plus d’utiliser les lieux à des fins de débauche, s’en servent également pour mener d’autres activités illégales telles que le trafic de drogue ou d’êtres humains à travers l’exploitation de filles mineures. Les autorités ont décidé de mettre fin à ce phénomène qui a pris de l’ampleur avec la crise du Covid-19.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Marrakech - Casablanca - Fès - Prostitution Maroc - Police marocaine

Aller plus loin

Casablanca : des salons de massage transformés en lieux de débauche

De plus en plus de salons de massage et spa s’installent en toute illégalité dans certaines zones de Casablanca. Les promoteurs y mèneraient en réalité des activités de...

Salons de massage au Maroc : Des lieux de prostitution déguisés ?

La Cour d’appel de Ouarzazate a confirmé la condamnation d’une gérante de salon de massage pour proxénétisme, en lui infligeant une peine de 3 ans de prison ferme et une amende...

Marrakech : faux salon de massage, vrai lieu de prostitution

La police judiciaire de Marrakech a procédé à l’arrestation de tout le personnel ainsi que la propriétaire d’une salle de massage. En réalité, le massage servait d’écran à un...

Maroc : les « masseuses sexuelles » subsahariennes traquées par la police

La police marocaine déclare la guerre aux salons de massage tenus par des immigrées subsahariennes et qui couvrent en réalité un réseau de prostitution bien organisé. Ces salons...

Ces articles devraient vous intéresser :

Dispositif exceptionnel pour le nouvel an au Maroc

La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) s’active pour garantir la sécurité des Marocains à l’occasion du nouvel an 2023. D’ores et déjà, il a été procédé à la mise en place d’un dispositif de sécurité spécial.

La police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé un grand concours de recrutement de plusieurs grades au sein du corps de la police. Le concours aura lieu le 16 juillet à Rabat et dans d’autres villes si nécessaire. Au total, 6 607...

Le Maroc frappe un grand coup dans la lutte contre le terrorisme

Une cinquantaine d’individus ont été arrêtés mercredi au Maroc lors d’une importante opération visant des membres présumés de groupes djihadistes.

Interpol : les 11 Marocains les plus recherchés de la planète

Onze Marocains sont actuellement recherchés par l’organisation de la police internationale : Interpol. Ces individus, sous le coup de mandats internationaux, sont accusés de crimes et délits graves.

Maroc : des sanctions disciplinaires à l’Institut royal de police

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé samedi une série de sanctions disciplinaires et de mesures d’évaluation des performances contre certains policiers de l’Institut royal de police (IRP). Cette annonce fait suite à une enquête...

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.

Abdellatif Hammouchi donne des nouvelles priorités à la police en 2023

Afin de réussir sa mission en 2023, la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a défini de nouvelles priorités qui ont été dévoilées, jeudi, lors de la réunion organisée au siège de l’institution.

MRE : Vacances gâchées par des tracasseries administratives

C’est avec un sentiment mêlé de lassitude et de colère que les Marocains résidant à l’étranger (MRE) vont commencer à débarquer dans les ports marocains dans les prochains jours.

La police marocaine se modernise

La police marocaine s’est dotée de nouvelles voitures, motos et véhicules utilitaires hautement équipés techniquement. Cette dotation s’inscrit dans le cadre d’une vaste opération de modernisation de la flotte de véhicules de police au niveau régional...

Un beau cadeau de fin d’année pour la police marocaine

Les agents de la direction générale de la sûreté nationale (DGSN), travaillant dans les différentes directions au niveau national, recevront en cette fin d’année, une prime exceptionnelle, octroyée par le directeur général Abdellatif Hammouchi.