Maroc : voici les plages où il est encore possible de se baigner

27 août 2020 - 13h00 - Ecrit par : K.B

Pas moins d’une dizaine de plages marocaines ont été fermées au public, en une semaine. Certaines plages du littoral méditerranéen et du sud du pays ont toutefois échappé à cette interdiction.

La côte méditerranéenne regorge de plages où il est encore possible de passer ses vacances d’été. Pour avoir enregistré la plus faible prévalence, les stations balnéaires d’Al Hoceima et Tétouan sont restées ouvertes au public.

Les amoureux de l’Atlantique, par contre, peuvent opter pour les plages d’Essaouira, Agadir, Sidi Ifni ou encore Dakhla, qui continuent d’accueillir librement les estivants, tout comme la fameuse station de Sidi Bouzid.

Les autorités marocaines ont été contraintes de fermer une dizaine de plages, en raison des taux d’incidence élevés enregistrés depuis quelques jours dans certaines villes balnéaires.

Tags : Tourisme - Al Hoceima

Aller plus loin

Maroc : 29 plages déconseillées à la baignade

12,94%, soit 29 plages marocaines ne sont pas propices à la baignade, tandis que 146 autres sont saines. C’est ce que révèle une étude réalisée sur 175 plages marocaines et publiée...

Tanger ferme ses plages

La ville de Tanger a fermé ses plages en raison de la propagation des cas de contamination dans la province de Fahs-Anjra. Cette décision est entrée en vigueur mardi à...

Comment réagissent les Casablancais après la fermeture des plages ?

La décision de fermeture des plages de Casablanca est entrée en vigueur vendredi à minuit. Les plages de la ville souvent prises d’assaut par les habitants et les visiteurs,...

Les plages de Tétouan prises d’assaut

Les plages de Tétouan ont connu ces derniers jours un afflux important d’estivants, venus des quatre coins du pays. Une situation qui devrait avoir un impact positif sur...

Nous vous recommandons

Le dirham baisse face à l’euro

La devise marocaine s’est dépréciée de 0,31 % face à l’euro et s’est appréciée de 0,48 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 09 au 15 décembre 2021. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib...

« Le Maroc ne renoncera jamais à Ceuta et Melilla »

Javier Otazu, ancien correspondant de l’agence EFE à Rabat et actuellement en poste à New York, estime que le Maroc tient au Sahara et a réussi à faire changer d’avis l’Espagne sur cette question, mais ne renoncera jamais à sa revendication sur Ceuta et...

Que devient Zacarias Moussaoui ?

20 ans après les attentats du 11 septembre, Zacarias Moussaoui reste placé à l’isolement dans la même prison très haute sécurité ADX de Florence (Colorado). Il est le seul Français accusé de terrorisme et condamné à perpétuité en 2006 aux...

Un MRE condamné à 20 ans de prison à Tétouan

Le beau-père de Théa, la petite fille de deux ans décédée en 2005 en Belgique, accusé du meurtre de celle-ci, a été condamné à 20 ans de prison au Maroc. Mounir Kiouh, d’origine marocaine, avait été déjà jugé en Belgique, mais avait fui au Maroc avant son procès...

« Le Messi du haschich » aurait quitté sa cachette à Tanger

Le célèbre trafiquant de haschich, Abdellah El Haj, dit le « Messi du haschich », aurait quitté sa résidence à Tanger où il s’est réfugié depuis 2019, après le démantèlement en partie de son réseau en Espagne.

Abde Ezzalzouli pourrait quitter le FC Barcelone

Luis Enrique, sélectionneur de l’équipe espagnole de football aurait conseillé au joueur marocain Abdessamad Ezzalzouli de quitter le FC Barcelone. Alors que le joueur avait promis rejoindre les Lions de l’Atlas en mars prochain, il a créé la surprise en...

Le port de Tanger prêt à accueillir les MRE

Le port de Tanger ville a assuré qu’il est prêt à reprendre immédiatement le trafic maritime de passagers avec le port de Tarifa.

La délocalisation d’activités de Stellantis au Maroc inquiète les salariés français

S’il est un sujet qui préoccupe les salariés français du groupe automobile Stellantis, c’est bien la délocalisation des activités au Maroc et en Inde pour des raisons de coûts salariaux.

Les attaques racistes contre des musulmans continuent en Espagne

Les responsables de la mosquée Cabezo de Torres à Murcie ont découvert au petit matin de ce mercredi, des tags xénophobes sur les murs et la tête d’un cochon posée à l’entrée du lieu de culte.

Le test PCR n’est plus obligatoire pour les voyageurs vaccinés arrivant au Maroc

Les voyageurs vaccinés en provenance des pays de la liste A n’ont plus besoin de présenter un test PCR de moins 48 heures à leur arrivée au Maroc. C’est ce qu’indique le nouveau protocole sanitaire publié par le ministère de la Santé, ce...