La Banque mondiale accorde un prêt de 450 millions de dollars au Maroc

19 juin 2021 - 07h00 - Economie - Ecrit par : J.K

La Banque mondiale a accordé un second prêt de 450 millions de dollars au Maroc pour accompagner le gouvernement dans ses réformes pour la promotion de l’inclusion financière et numérique. 

Sur les trois prêts prévus par le programme de financement à l’appui des politiques de développement (DPF), celui-ci est le deuxième. Le premier était une enveloppe de 500 millions de dollars accordé au Maroc en juin 2020, a indiqué l’institution. Ce programme a pour objectif d’élargir la disponibilité des services financiers et des infrastructures numériques pour les particuliers et les entreprises et améliorer l’inclusion financière et l’entrepreneuriat numérique. Ces prêts aideront également le royaume à développer davantage le secteur privé pour favoriser l’accès au financement des entreprises et des jeunes entrepreneurs.

Par ailleurs, d’après le directeur des opérations de la Banque mondiale pour le Maghreb, Jesko Hentschel, pour les secteurs les plus touchés par la crise, « l’amélioration de l’accès financier et numérique s’est avérée essentielle pour réduire leur exclusion sociale pendant la crise, et pour maintenir l’accès aux services de base et promouvoir l’entrepreneuriat numérique ». Suivant la même logique, l’économiste principal à la Banque mondiale, Onur Ozlu, a précisé qu’« accroître l’accès au financement pour les start-up et les petites entreprises est un objectif clé de cette opération d’appui budgétaire, qui met également l’accent sur l’élargissement de l’accès à la micro-assurance comme clé pour renforcer la résilience ».

Le programme PDF accompagne par ailleurs le Maroc dans la généralisation de la protection sociale et préconise l’amélioration des infrastructures numériques. Il permettra également de booster la concurrence sur les marchés du haut débit afin d’élargir la connectivité dans près 2400 localités rurales défavorisées.

Sujets associés : Banque mondiale - Prêt - Internet

Aller plus loin

Banque mondiale : gros prêt pour le Maroc

La Banque mondiale va accorder un prêt de 275 millions de dollars au Maroc. Ce prêt validé le 11 décembre dernier, vise à soutenir l’appui des politiques de développement pour...

Le Maroc va bénéficier de 300 millions de dollars de l’IFC en 2021

Pays prioritaire pour l’IFC (Société financière internationale - Banque mondiale) en Afrique, le Maroc va bénéficier de 300 millions de dollars d’investissements dans quatre...

Le Maroc demande l’aide de la Banque mondiale

Le gouvernement marocain a lancé un appel à la Banque Mondiale, à qui, il demande de renforcer davantage ses appuis financier et technique en vue d’accompagner les efforts en...

La Banque Mondiale accorde un prêt de 450 millions dollars au Maroc

La Banque Mondiale a accepté d’accorder un prêt de 450 millions de dollars au Maroc. Ce prêt s’inscrit dans le cadre de l’aide de l’institution à la stratégie à long terme du...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc s’oriente vers une administration sans papier avec une nouvelle plateforme numérique

Le ministère délégué chargé de la Transition numérique entend développer une plateforme dénommée « le compte numérique de l’usager » pour améliorer la qualité des services de l’administration aux usagers.

La Banque mondiale accorde un prêt pour le Nord-Est du Maroc

Un accord de prêt d’un montant de 236,7 millions d’euros a été signé lundi par la ministre de l’Économie et des Finances, Nadia Fettah Alaoui et le Directeur du Département Maghreb et Malte au Bureau régional du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord...

Les recommandations de la banque mondiale au Maroc

La banque mondiale a formulé quelques recommandations consignées dans son dernier rapport sur le climat et le développement (CCDR) du Maroc.

Un nouveau campus pour 2000 étudiants à Rabat

Le Groupe OCP a annoncé avoir obtenu le soutien de l’Agence multilatérale de garantie des investissements (MIGA), organisme du groupe de la Banque mondiale, pour la garantie des prêts finançant un nouveau campus UM6P à Rabat.

Le Maroc doit-il s’inquiéter pour le sabotage des câbles sous-marins ?

Après le sabotage des gazoducs Nord Stream 1 et 2, le Maroc doit-il craindre celui des câbles sous-marins utilisés pour l’Internet ou l’électricité ?

Croissance économique en 2023 : le Maroc entre optimisme gouvernemental et les incertitudes du HCP

En 2023, le Maroc devra faire face à des défis économiques importants, selon le Haut commissariat au plan (HCP). Les experts de cette institution estiment que la croissance économique atteindra seulement 3,3% cette année, en deçà des prévisions du...

Office des changes au Maroc : du nouveau pour l’e-commerce

Les jeunes entreprises innovantes en nouvelles technologies ont désormais une dotation commerce électronique plafonnée à un million de dirhams par année civile, selon la version 2024 de l’Instruction générale des opérations de change (IGOC).

Croissance économique du Maroc : voici les chiffres de la Banque mondiale

L’économie marocaine devrait croître de 2,5 % cette année avant d’enregistrer 3,3 % en 2024, selon les derniers chiffres publiés par la Banque mondiale. Ces chiffres sont principalement dus à la résilience du secteur du tourisme et de l’industrie...

Investissement privé au Maroc : la banque mondiale sonne l’alarme

L’investissement privé est en chute libre au Maroc. C’est du moins ce que révèle la banque mondiale dans son nouveau rapport de suivi de l’économie marocaine.

Les travaux du câble sous-marin « Medusa » traversant le Maroc, bientôt lancés

La construction de « Medusa », le câble sous-marin devant relier l’Afrique du Nord au sud de l’Europe en passant par le Maroc, va bientôt démarrer. Il vise à favoriser la connectivité dans la région.