Maroc : comment expliquer la forte hausse du prix de la tomate ?

10 mars 2022 - 07h00 - Ecrit par : A.S

À l’instar d’autres produits alimentaires, les prix des tomates ont fortement augmenté, suscitant la colère des consommateurs à quelques jours du ramadan.

Cette flambée constatée depuis dimanche dans les marchés a atteint 13 dirhams le kilo, selon plusieurs consommateurs, alors qu’il ne coûtait que 4 ou 5 dirhams quelques jours auparavant, rapporte SRNT News.

Plusieurs raisons expliquent cette situation, ont confié plusieurs professionnels, au média. Elles se rapportent entre autres à la faible pluviométrie que connait le Maroc cette année, à l’augmentation des prix des hydrocarbures et du transport, ainsi qu’à l’exportation vers les marchés internationaux.

A lire : Ramadan au Maroc : les autorités commencent à contrôler les prix

« La tomate n’est plus rentable. Beaucoup d’agriculteurs abandonnent ce produit au profit d’autres cultures un peu plus rentable. On remarque depuis un moment la reconversion des agriculteurs dans d’autres produits comme la framboise, la myrtille et les fruits rouges en général », a expliqué l’un d’eux. Et d’ajouter, « le coût de revient ne cesse d’augmenter depuis un bon moment. Cette année, la situation est plus critique surtout avec l’augmentation des prix des engrais, du gasoil et de l’électricité. Les agriculteurs sont dans une situation difficile ».

Interpellé, Houcine Aderdour, Président de la Fédération interprofessionnelle marocaine de production et d’exportation de fruits et légumes, a, quant à lui, dénoncé la mainmise des spéculateurs sur le marché des tomates.

« Cette année il y a une faible récolte de la tomate, mais cela n’empêche qu’on peut couvrir le besoin national. Par contre ce qui inquiète c’est la multitude des intermédiaires et la mainmise des spéculateurs sur le marché local. Il est incompréhensible que l’agriculteur commercialise son produit à 4 dirhams et que ce même produit soit vendu à 12 dirhams dans la même journée », a-t-il déclaré, invitant le gouvernement à agir pour rétablir l’équilibre.

Tags : Agriculture - Ramadan 2022 - Exportations

Aller plus loin

Ramadan au Maroc : le gouvernement met la main à la poche

Pour atténuer les effets de la hausse des prix, le gouvernement marocain envisage de subventionner certains produits. Un dialogue a été ouvert avec les professionnels à cet...

Pour faire baisser le prix de la tomate, le Maroc réduit les exportations

Pour faire face à la hausse depuis quelques jours du prix de la tomate au Maroc, les professionnels du secteur ont décidé de réduire les exportations, l’une des causes de la...

Explosion des importations espagnoles de tomates marocaines (+348%)

Les importations espagnoles de tomates en provenance du Maroc sont passées d’environ 18 millions de kilos en 2014 à 80 millions de kilos en 2021, soit une augmentation de 348...

Voici pourquoi le prix de la tomate a flambé au Maroc

Suite à la forte augmentation du prix de la tomate ces dernières semaines au Maroc, le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas, était attendu pour donner les raisons de...

Nous vous recommandons

La douane marocaine interdit toute contrebande avec Sebta et Melilla

En annonçant la réouverture des postes frontaliers de Sebta et Melilla, les autorités marocaines avaient déclaré qu’elles n’admettront en aucun cas la contrebande. Aujourd’hui, c’est au tour de l’administration générale des douanes (DGI) d’indiquer qu’il n’y...

Les averses persistent au Maroc

La Direction générale de la météorologie (DGM) prévoit de fortes averses orageuses avec des rafales de vent et des chutes de grêle dans plusieurs provinces du royaume.

Marrakech : des milliers de personnes arrêtées par la brigade touristique

Un peu plus de 12 000 personnes ont été arrêtées pour violation de l’état d’urgence sanitaire. Avec la reprise des activités touristiques, les arrestations se sont multipliées à Marrakech, l’une des villes ayant toujours drainé le plus de...

Sahara : la réponse sèche d’Omar Hilale à l’Algérie

Le Maroc a réagi officiellement aux propos du nouveau ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, relatives au Sahara marocain, durant le débat général de la réunion ministérielle du Mouvement des Non-Alignés...

Le Danemark refoule les oranges marocaines

Le Danemark a alerté sur une forte présence de résidus du pesticide Chlorpyrifos dans les oranges marocaines importées par les Pays-Bas. Ce pesticide a été interdit d’utilisation par l’Union européenne depuis décembre 2019 en raison de sa dangerosité...

Slimane célèbre le baptême de sa fille à Marrakech

Trois mois après la naissance de sa fille, le chanteur Slimane a choisi la ville de Marrakech pour y célébrer mercredi, le baptême d’Esmeralda.

Soufiane El Bahri gracié par le roi Mohammed VI

Soufiane El Bahri, l’administrateur d’une page Facebook qui reprend les photos privées du roi Mohammed VI, a été gracié par le souverain. Le tribunal de première instance de Salé l’avait condamné à un an de prison ferme en juin...

Le Maroc expulse des Espagnols

La police marocaine a expulsé ce samedi de l’aéroport de Laâyoune une délégation médico-légale qui est arrivée dans la ville de Boujdour, en provenance de Gran Canaria.

Des hackers iraniens ciblent le Maroc

Des hackers affiliés à l’Iran seraient liés à une série d’attaques ciblées visant des fournisseurs d’accès Internet (FAI) et des opérateurs de télécommunications au Maroc, en Tunisie, en Arabie saoudite et en...

Le roi Mohammed VI tend la main à l’Algérie

Le roi Mohammed VI entend œuvrer pour « l’établissement de relations bilatérales fondées sur la confiance, le dialogue et le bon voisinage » entre le Maroc et l’Algérie. Dans ce sens, il appelle à faire « prévaloir la sagesse et les intérêts supérieurs » des...