Explosion des importations espagnoles de tomates marocaines (+348%)

2 mars 2022 - 13h00 - Espagne - Ecrit par : S.A

Les importations espagnoles de tomates en provenance du Maroc sont passées d’environ 18 millions de kilos en 2014 à 80 millions de kilos en 2021, soit une augmentation de 348 %.

Selon les données recueillies par Hortoinfo de DataComex, du secrétaire d’État pour le commerce via les chiffres du Département des Douanes et Accises de l’Agence Fiscale, l’Espagne a, au cours de ces huit années, augmenté de 347,84 % ses importations de tomates en provenance du Maroc. En volume, les importations espagnoles étaient d’environ 18 millions de kilos et sont aujourd’hui estimées à plus de 80 millions de kilos. En valeur, les importations espagnoles sont passées de 147 millions de dirhams (soit environ 13,71 millions d’euros) en 2014 à 892 millions de dirhams (soit 83,2 millions d’euros) en 2021.

À lire : L’Espagne a augmenté ses importations de tomates marocaines entre 2018 et 2021

Le prix auquel l’Espagne a acheté les tomates marocaines a également augmenté de 35,53 %. Le prix moyen auquel les importateurs espagnols payaient les tomates marocaines est passé de 0,76 euros par kilo en 2014 à 1,03 euros par kilo en 2021.

Sujets associés : Espagne - Importations - Exportations - Agriculture

Aller plus loin

Maroc : comment expliquer la forte hausse du prix de la tomate ?

À l’instar d’autres produits alimentaires, les prix des tomates ont fortement augmenté, suscitant la colère des consommateurs à quelques jours du ramadan.

Les Français vont-ils se ruer sur la tomate marocaine ?

Les Français pourraient préférer la tomate marocaine aux tomates produites en France, au cas où le prix de celles-ci augmenterait fortement. Une éventualité qui tend à se...

Royaume-Uni : le Maroc, 2ᵉ fournisseur de tomates devant l’Espagne

En 2021, le Maroc a dépassé l’Espagne et est devenu le deuxième fournisseur de tomates du Royaume-Uni. Une première.

Tomates : le Maroc dépasse l’Espagne et devient 2ᵉ fournisseur de la Grande-Bretagne

En 2021, le Royaume-Uni a importé 333 739 tonnes de tomates d’une valeur de 524 millions d’euros. Avec plus de 110.000 tonnes, le Maroc est devenu le deuxième plus gros...

Ces articles devraient vous intéresser :

La normalisation des relations avec le Maroc booste les exportations d’armes israéliennes

Depuis la normalisation des relations entre le Maroc et Israël, les exportations d’armes israéliennes ne cessent d’augmenter. Une hausse de 30 % a été enregistrée l’année dernière grâce, notamment, au Maroc.

Le Maroc dispose d’un stock de blé de six mois

Le stock de blé du Maroc s’élève à six mois, selon le gouvernement, en réponse aux craintes de coupures d’approvisionnement et de hausses de prix liés au conflit russo-ukrainienne associé à la sécheresse qui touche le pays.

Engrais : l’Europe mise sur le Maroc

Face à la flambée des prix des matières premières liée à la crise à la guerre en Ukraine, l’Europe envisage d’augmenter ses importations d’engrais au Maroc. 40 % des importations européennes de phosphate provenaient du royaume.

Maroc : hausse des exportations automobiles à fin février 2023

Les exportations automobiles du Maroc ont atteint 21,6 milliards de dirhams (1,9 milliard d’euros) à fin février, soit une hausse de près de 50 % (40,5 %) par rapport à la même période de 2022.

Face à l’inflation, le Maroc interdit certaines exportations

Le Maroc a annoncé une série de mesures pour lutter contre l’inflation et stabiliser les prix des aliments, notamment des fruits et des légumes, avant le début du mois de ramadan. Ces mesures comprennent la restriction de l’exportation de ces produits,...

Au Maroc, la pénurie fait chuter les ventes de voitures

Au Maroc, les ventes de voitures ont chuté à fin août en raison notamment du manque de disponibilité des modèles.

Aïd Al Adha au Maroc : les éleveurs redoutent les importations de moutons

À moins de deux mois de l’Aïd Al Adha, de grosses incertitudes subsistent quant à la disponibilité et au prix du mouton, bête la plus prisée par les Marocains pour cette fête. Cette année, le Maroc veut importer des moutons, une décision qui ne plaît...

Production de dattes : le Maroc revoit ses ambitions à la hausse

Le Maroc entend mobiliser ses efforts et ses ressources pour doubler sa production de dattes, en atteignant 300 000 tonnes par an, contre 149 000 tonnes en 2021.

Le Maroc arrête de subventionner la pastèque et l’avocat

Afin de faire face au déficit hydrique, le gouvernement marocain a décidé de suspendre les subventions des cultures qui consomment le plus d’eau comme la pastèque, l’avocat et les nouvelles plantations d’agrumes.

Agriculture : appel au renforcement de la coopération entre le Maroc et Israël

Le ministre israélien de l’Agriculture appelle le Maroc et l’État hébreu à s’investir davantage dans le développement du secteur agricole à travers la signature d’accords de partenariat.