La tomate marocaine écrase l’espagnole

18 mai 2021 - 10h00 - Espagne - Ecrit par : S.A

La tomate marocaine mène une rude concurrence à l’espagnole au point de la supplanter. En témoigne le volume des exportations des deux pays.

Lors de la campagne 2019/2020, la province d’Almeria, principale région productrice de tomates a exporté 418 640 tonnes de tomates (– 11,3 % que l’exercice précédent et – 25,2 % que les 5 dernières années), tandis que le volume des exportations marocaines s’est élevé à 486 880 tonnes, indiquent les données du service statistique Estacom. Une première. Pressée par la concurrence, l’Espagne semble se tourner vers la culture d’autres produits agricoles. Selon les estimations de l’Asaja Almería, une association d’agriculteurs et producteurs de fruits et légumes, Almeria dispose actuellement de 16 % d’hectares de tomates de serre en moins qu’il y a neuf ans, soit un total de près de 2000 hectares en moins. Une énorme régression.

La tomate espagnole est devenue moins compétitive. En conséquence, il a été décidé de son retrait de la course. Selon Asaja Almería, cette décision est motivée par « le manque de rentabilité de cette culture et l’impossibilité de faire face à la concurrence des pays tiers, notamment le Maroc ». Les agriculteurs espagnols ont du mal à « faire face à une production dont le coût a augmenté de 13 % environ au cours de ces neuf années. Et tout cela même si c’est un produit protégé par l’accord commercial entre l’Union européenne et ce pays », analyse l’association.

Avec des conditions de production optimales, la tomate marocaine a pignon sur rue. Le Maroc doit son succès aux régions du Sud, Souss-Massa et Dakhla. Ces régions ont des atouts considérables, lesquels permettent au royaume d’assumer comme des conditions climatiques favorables avec des températures régulières et des durées élevées d’ensoleillement, disponibilité de terrains, ressources humaines qualifiées. Sans oublier l’expertise technologique, l’ingénierie et le travail des techniciens qui accompagnent les producteurs et agriculteurs dans tous les domaines.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Exportations - Agriculture

Aller plus loin

Exportations mondiales de tomate : le Maroc pourrait dépasser l’Espagne cette année

Le Maroc a augmenté ses exportations mondiales de tomates de 41,84 % au cours des dix dernières années, tandis que celles de l’Espagne ont été réduites du même pourcentage....

Des agriculteurs espagnols appellent au boycott des produits agricoles marocains

Certains agriculteurs espagnols ont lancé une campagne de boycott de produits agricoles marocains notamment la tomate. De quoi en rajouter à la crise diplomatique entre le Maroc...

La tomate marocaine menace les exportations espagnoles

Produite à 1,5 million de tonnes, la tomate est le principal produit d’exportation de l’Espagne. Cette forte production est principalement menacée par les exportations massives...

Les Espagnols en croisade contre la tomate marocaine

Les producteurs et exportateurs espagnols réunis au sein de la Fédération espagnole des associations de producteurs exportateurs de fruits, légumes, fleurs et plantes vivantes...

Ces articles devraient vous intéresser :

Camions attaqués en Europe : le Maroc hausse le ton

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a dénoncé lundi les récentes attaques d’agriculteurs européens contre des cargaisons de fruits et légumes marocains, faisant observer que l’Union européenne (UE) tire davantage profit de...

Maroc : appel pressant des exportateurs de légumes

Les associations de producteurs et exportateurs de fruits et légumes appellent le gouvernement d’Aziz Akhannounch à autoriser la reprise des exportations.

Le Maroc peut-il résoudre la crise énergétique de l’Europe ?

Le Maroc ambitionne de produire 52 % de son énergie à partir de sources renouvelables d’ici à 2030 pour en exporter une grande partie vers l’Europe par le biais de câbles sous-marins. Va-t-il prioriser l’exportation au détriment de la satisfaction de...

Tomate marocaine : le nouveau cauchemar des producteurs français

Face à l’augmentation des importations de tomates marocaines, les producteurs français expriment leur inquiétude et pointent du doigt une concurrence déloyale.

Total annonce un projet à 10,69 milliards de dollars au Maroc

Le PDG de Total Energies, Patrick Pouyanné, a fait part lors de l’Assemblée générale mixte des actionnaires du jeudi 26 mai 2023, d’un projet ambitieux d’énergie renouvelable au Maroc.

Pénurie de lait : les éleveurs marocains lancent un cri de détresse

Touchés de plein fouet par la sécheresse->95421 et surtout l’augmentation du coût de l’élevage, les éleveurs réclament une aide urgente à l’État, en vue de faire face à la pénurie de lait que connait le royaume.

Les Marocains vont-ils manquer de dattes pour le Ramadan ?

À quelques semaines du mois sacré de Ramadan, des doutes subsistent quant à la disponibilité des dattes en quantité suffisante et à des prix abordables.

Le Maroc pourrait importer 5 millions de tonnes de céréales cette année

Le Maroc pourrait importer jusqu’à 5 millions de tonnes de céréales cette saison 2022-2023. Le royaume poursuit sa stratégie de diversification des sources d’approvisionnement dans un contexte climatique tendu.

Accord de pêche : le Maroc et l’UE font le point

La quatrième Commission mixte de l’Accord de partenariat dans le domaine de la pêche durable entre l’Union européenne et le Maroc s’est réunie les 9 et 10 novembre à Rabat.

Charbon encombrant : l’Europe se décharge sur le Maroc

Confrontée à une crise énergétique l’année dernière, l’Europe avait renoué avec l’exploitation du charbon. Aujourd’hui, avec la diminution de la demande en énergie fossile, le vieux continent opte pour l’exportation de grandes quantités de charbon, en...