Recherche

Maroc : le procès de la fille au tatouage reporté

© Copyright : DR

5 décembre 2019 - 13h40 - Société

Le procès en appel de l’affaire Khadija ou de « la fille du tatouage’’ a été reporté au 24 décembre prochain. Les 12 mis en cause, inculpés pour »traite d’être humain« , »viol« et »enlèvement et séquestration" seront enfin fixés sur leur sort.

Cette décision intervient suite à une requête de la défense de la victime, rapporte Alyaoum24. Khadija a sollicité cette permission pour poursuivre ses séances médicales afin d’enlever les tatouages de tout son corps. A l’en croire, elle a déjà enlevé le tatouage griffé au niveau de son cou avec le nom de « Azzeddine ».

Ce nouveau report a provoqué la colère et des protestations des proches des accusés. Les familles des mis en cause reprochent à la cour de reporter continuellement cette affaire depuis près d’un an, précise le même média.

En août 2018, Khadija, une jeune fille de 17 ans avait été kidnappée, séquestrée et violée pendant deux mois par des jeunes de son village d’Oulad Ayad, près de Beni Mellal.

Dans une vidéo devenue virale, elle montrait ses blessures, ses tatouages parfois obscènes et ses brûlures de cigarette sur une bonne partie de son corps. L’affaire avait fait la une des médias nationaux et internationaux.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact