Recherche

Maroc : de nouvelles mesures pour relancer le secteur immobilier

© Copyright : DR

25 mai 2020 - 16h30 - Economie

Le secteur de l’immobilier marocain, qui représente 14 % du PIB et 1 million d’emplois, est à l’agonie. Plusieurs acteurs du secteur ont proposé différentes mesures pour la relance du marché immobilier.

Les mesures de confinement ont quasiment mis à l’arrêt le secteur déjà grippé, bien avant la crise du covid-19, rapporte lactu24. L’arrêt momentané de la commercialisation et des recouvrements ne favorise pas le paiement des salaires, des impôts et taxes.

Soucieux de l’avenir du marché immobilier, un webinaire a été organisé mercredi, sous le thème "L’immobilier après le covid-19" par Injaz Solutions, société spécialisée dans le conseil et la commercialisation immobilière, en partenariat avec la banque CIH.

Une série de mesures ont été proposées pour relancer le secteur. Il s’agit de la relance de la demande avec des incitations aux acquéreurs, la baisse du coût de revient à travers la révision de la loi sur la taxe de la TNB afin d’exempter les promoteurs qui ne font pas de la spéculation, la révision du système de référentiel (post covid-19), la réduction des droits d’enregistrements, la baisse de la TVA, le développement du logement destiné à la classe moyenne, le développement du locatif, la normalisation et la sécurisation des transactions à travers l’application effective de la VEFA.

Par ailleurs, les participants ont recommandé que le secteur de l’immobilier marocain s’inspire des initiatives des pays voisins comme la France. Dans l’hexagone, il a été instauré une mesure de soutien à travers l’achat de 40 000 logements et leur mise en location.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact