Recherche

Les enfants marocains ont passé beaucoup de temps devant les écrans

© Copyright : DR

16 janvier 2021 - 22h00 - Société - Par: J.K

Lors du confinement, 47 % des parents ont éprouvé d’énormes difficultés à circonscrire le temps passé par leurs enfants sur les écrans. C’est ce qui ressort du nouveau sondage d’Ipsos pour BIC, réalisé à fin octobre 2020, quelques mois après le confinement, auprès d’un échantillon représentatif de 200 parents marocains des enfants âgés de 7 à 17 ans.

Le sondage réalisé par l’entreprise indique les impacts de la crise sanitaire sur la vie des familles et les arbitrages que les parents ont dû faire à l’égard de leurs enfants et de leurs budgets. Ainsi, pendant le confinement, la limitation du temps passé sur les écrans par les enfants était le premier défi pour 47 % des parents. Ensuite, « l’équilibre à trouver entre toutes les responsabilités et les tâches quotidiennes représente également un important défi pour 41 % des parents sondés ».

Les autres difficultés étaient liées au temps à dégager pour aider les enfants dans leurs devoirs, ont révélé 36 % des sondés, pendant que 27 % des répondants éprouvaient la difficulté à garder les enfants occupés après l’achèvement des devoirs scolaires, au moment où la difficulté relevée pour l’utilisation des nouvelles technologies et des plates-formes digitales, est évoquée par 14 % des parents. En ce qui concerne les matières les plus difficiles à enseigner durant l’aide aux devoirs, les langues étrangères viennent en tête du classement pour 33 % de sondés, suivies des mathématiques pour 24 % des parents.

Par ailleurs, 70 % des parents ont déclaré que leurs enfants passaient plus de temps devant les écrans depuis le confinement, contre 6 % ayant affirmé que leurs enfants passaient plus de temps à jouer dehors. Pour 17 % des parents, leurs enfants lisent davantage, 31 % ont déclaré que leurs enfants dessinaient plus, tandis que dans 25 % des cas, ils colorient plus.

En dépit du temps passé devant les écrans, les enfants consacrent aussi du temps au dessin, à l’écriture ou au coloriage. « Nous espérons aussi que nos produits leur apportent des moments de joie et de détente pendant cette période difficile », indiquent les auteurs, soulignant que l’objectif du sondage est de mieux comprendre les besoins des familles marocaines et des enfants en ce qui concerne les fournitures scolaires et des outils créatifs, afin de mieux y répondre.

Mots clés: Coronavirus au Maroc (Covid-19) , Etude , Loisirs , Famille

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact