Maroc : risque d’augmentation des mariages de mineures après le séisme

18 septembre 2023 - 20h00 - Maroc - Ecrit par : A.P

Le séisme survenu dans la province d’Al Haouz vendredi 8 septembre pourrait entrainer une multiplication des mariages de mineures, craignent les femmes sinistrées dormant désormais avec leurs filles sous des tentes dans des camps.

Redoutant une augmentation des trafics et des mariages de mineures après le séisme, les femmes sinistrées veillent au grain. « On a peur qu’un intrus vienne kidnapper nos enfants. Lorsque quelqu’un sort, son voisin veille sur sa famille », confie à RTBF Fatima, mère de trois enfants, installée dans un camp dans le centre-ville d’Amimiz.

À l’en croire, les orphelins sont les plus exposés. « Il y a des gens qui sont venus après le tremblement de terre pour prendre des enfants qui ont perdu leurs parents. Ils proposent de prendre soin d’eux, de les éduquer. Mais la plupart du temps c’est pour les exploiter », explique Badi, présidente d’une association de protection des droits des enfants et femmes dans la région.

À lire : Les mariages de mineures toujours aussi nombreux au Maroc

Les jeunes filles mineures sont aussi concernées. « Des gens sont venus avec des aides et ont dit aux parents : “nous avons de l’argent et nous voulons emmener votre fille avec nous”. Et ils demandent si elle sait cuisiner », relate Sama, 16 ans. Pour Badi, le phénomène pourrait prendre de l’ampleur dans les mois à venir « quand les aides humanitaires s’arrêteront ».

« La situation sera très difficile. Les gens n’auront pas de toit ou de quoi manger. Et c’est là que les familles pourraient être tentées de marier leur fille mineure », souligne la militante. Dans la région du Haut-Atlas, le mariage de mineures toucherait 83 % des filles, selon la Fondation Ytto.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Enfant - Mariage - Tremblement de terre du 8 septembre au Maroc

Aller plus loin

Après le séisme au Maroc, les filles en danger ?

Face au risque d’augmentation des mariages, des agressions sexuelles de mineures et du trafic d’enfants après le puissant tremblement de terre du 8 septembre au Maroc, des...

Le mariage des mineures encore très présent au Maroc

Alors que les mariages authentifiés des filles mineures sont à la hausse dans les 12 régions du Royaume, le taux du mariage coutumier à la Fatiha représente 10,79 % des cas...

Le Maroc touché par un gros tremblement de terre

Une secousse sismique d’une magnitude de 7 sur l’échelle de Richter a été ressentie dans diverses régions du Maroc vendredi soir.

Maroc : l’État «  adopte  » les enfants devenus orphelins après le séisme

Le Maroc va procéder au recensement de tous les enfants devenus orphelins après le séisme du 8 septembre et leur accorder le statut de « pupille de la nation ».

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : l’État «  adopte  » les enfants devenus orphelins après le séisme

Le Maroc va procéder au recensement de tous les enfants devenus orphelins après le séisme du 8 septembre et leur accorder le statut de « pupille de la nation ».

Qui est Ghita El Allaki, la fiancée de Saâd Lamjarred ?

Le chanteur marocain Saâd Lamjarred s’apprête à se marier avec sa meilleure amie Ghita El Allaki.

Le mariage qui a sauvé un village

La célébration d’un mariage a sauvé tous les habitants d’un village marocain lors du tremblement de terre meurtrier du 8 septembre, qui a détruit leurs maisons.

Malgré les obstacles juridiques, la polygamie persiste au Maroc

Alors que le gouvernement est en train de plancher sur une réforme du Code de la famille, le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire vient de publier son rapport sur la polygamie dans lequel on apprend que quelque 20 000 demandes pour un deuxième...

Le Maroc face au défi de l’eau et de l’hygiène après le séisme

L’eau et l’hygiène dans les campements, où vivent désormais sous des tentes les sinistrés du séisme dévastateur du 8 septembre au Maroc, constituent un enjeu majeur pour les autorités du royaume.

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.

Séisme au Maroc : le Roi Mohammed VI passe à l’action

Le Roi Mohammed VIa présidé ce 14 septembre une réunion stratégique au Palais Royal de Rabat, focalisée sur l’activation d’un plan d’urgence relatif au récent séisme d’Al Haouz.

Maroc : nouvelle tragédie pour les rescapés du séisme

Les rescapés du violent et puissant tremblement de terre du 8 septembre se battent maintenant pour survivre aux rafales de vent et aux inondations qui frappent le Maroc. Ils vivent dans des tentes qui ne résistent pas aux intempéries. Face à la...

Enfants de Dounia Batma : Mohamed Al Turk dénonce une exploitation sur les réseaux sociaux

Mohamed Al Turk, l’ex-mari de Dounia Batma actuellement en détention, reproche à la sœur de l’actrice marocaine, Ibtissam, de chercher à gagner la sympathie des Marocains en publiant des photos de leurs filles, Ghazal et Laila Rose, sur les réseaux...

Le séisme au Maroc est une « punition divine »

Des partisans d’Al-Qaïda et de l’État islamique (EI) estiment que le tremblement de terre du 8 septembre au Maroc est une « punition divine ». Sans manquer de critiquer l’aide internationale dont bénéficient les victimes.