Pour relancer le tourisme, le Maroc compte sur les nationaux

24 mai 2020 - 17h30 - Economie - Ecrit par : S.A

Face à l’impact du covid-19 sur le tourisme mondial, le Maroc pourrait miser sur le tourisme interne afin de relancer un secteur en agonie.

Au Maroc, le secteur touristique perdra jusqu’à 138 milliards de dirhams des recettes touristiques en devises pour la période 2020-2022. C’est ce que relève une étude réalisée par la Confédération nationale du Tourisme (CNT). Afin d’atténuer l’impact du coronavirus sur le secteur, Zoubir Bouhoute, directeur du Conseil provincial du Tourisme d’Ouarzazate propose une alternative : le recours aux nationaux.

"La crise affectera certes toute l’économie mondiale, son impact cependant ne sera pas de la même intensité dans tous les pays en raison notamment de l’importance des plans de relances mis en place et des sommes colossales mobilisées, mais également compte tenu de la structure de l’activité touristique de chaque destination, les pays de l’OCDE pour qui le tourisme interne représente en moyenne 75% des dépenses du tourisme intérieur seraient moins touchés que le Maroc dont l’activité dépend à plus de 78% du Tourisme international", explique Zoubir Bouhoute.

Pour lui, les nationaux constituent un joker… mais il faut redistribuer les cartes pour une nouvelle partie et revoir les règles du jeu. Toutefois, le directeur du conseil provincial du Tourisme d’Ouarzazate indique que le volume de récupération dépendra des délais de l’état d’urgence sanitaire et des mesures de relance qui seront mises en place.

"Il est par ailleurs impératif que le Maroc révise son modèle de développement touristique. Le recours aux nationaux ne doit pas être considéré comme un simple palliatif au moment des crises, jetable dès la reprise des arrivées internationales, il doit constituer le noyau dur de la future stratégie touristique", assure-t-il. Et ce, en augmentant à la fois l’offre de structures d’hébergements réservées aux nationaux ainsi qu’en soutenant la consommation interne à travers la mise en place de chèques voyages ou chèques tourisme avec notamment l’implication des régions et des professionnels du secteur.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Tourisme - Ouarzazate - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Maroc : des offres alléchantes pour les touristes

65 % au maximum de réduction du tarif habituel. C’est l’offre promotionnelle que proposent les hôteliers aux touristes nationaux. Une offre qui varie en fonction de la...

Le coronavirus assomme le tourisme marocain

Le Maroc ne voit plus l’ombre d’un touriste en cette période où sévit le coronavirus. Les hôtels et les restaurants se sont vidés, au grand dam des professionnels du secteur.

Vacances au Maroc : la flambée des prix inquiète les MRE

Au Maroc, les touristes nationaux et les MRE font face à la cherté des prix en ce début de vacances d’été. La ministre du Tourisme, Fatim-Zahra Ammor, a été interpelée à ce...

Maroc : vers une chute drastique du tourisme à cause du coronavirus

Le tourisme marocain paie le lourd tribut à cause du coronavirus. Le royaume perdra au moins 100 000 touristes en mars.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : appel au boycott des loueurs de parasols sur les plages

Les loueurs de parasols et de tables continuent de dicter leur loi sur les plages marocaines, malgré les campagnes de sécurité lancées par les autorités pour libérer certaines plages. Une situation dénoncée par des activistes et citoyens sur les...

Le journal en anglais à la télévision marocaine

Le Maroc manifeste un intérêt grandissant pour l’anglais. Il entend diffuser des informations dans cette langue qui est la plus parlée dans le monde, avec un total de plus de 1,4 milliard de locuteurs, afin d’attirer davantage les touristes anglophones.

Tourisme au Maroc : lancement de la campagne « We dream big »

Profitant de l’intérêt du monde entier pour le Maroc grâce aux exploits réalisés par les Lions de l’Atlas, l’Office national marocain du tourisme (ONMT) lance une campagne qui a pour but de donner encore plus de visibilité au royaume.

Maroc : voici les plages les plus propres cette année (classement 2023)

Le Pavillon Bleu, label international dédié à qualité des plages et des ports de plaisance, flottera sur 27 plages marocaines et trois marinas lors de la saison estivale 2023. Les voici

Touristes au Maroc : les chiffres d’une année record

Quelque 13,2 millions de personnes ont visité le Maroc durant les onze premiers mois de 2023, battant le record absolu de 12,9 millions de touristes de toute l’année de 2019, selon le ministère du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Économie sociale et...

Le tourisme marocain retrouve son dynamisme en 2023 avec l’arrivée de 2,9 millions de visiteurs

Le tourisme marocain a enregistré un bond spectaculaire avec l’arrivée de 2,9 millions de touristes aux postes frontières durant le premier trimestre de l’année 2023, soit une progression de 17 % par rapport à la même période de l’année 2019.

Le Maroc prépare les aéroports de demain

Le Maroc prévoit de se doter d’un nouveau Schéma directeur aéroportuaire national à l’horizon 2045, le dernier élaboré en 2013 étant devenu obsolète.

Le Maroc compte doubler ses arrivées touristiques d’ici 2030

Dans un contexte de reprise du secteur touristique, le Maroc a revu ses ambitions à la hausse, ambitionnant de doubler le nombre d’arrivées à l’horizon 2030.

Le Maroc prolonge encore l’état d’urgence sanitaire

Réuni jeudi lors de sa séance hebdomadaire, le conseil de gouvernement a adopté le projet de décret portant prorogation, à nouveau, de l’état d’urgence sanitaire.

Le Maroc parmi les destinations les plus recherchées sur Google

Le Maroc figure dans le top 10 des destinations les plus recherchées sur Google. Le puissant et violent séisme du 8 septembre n’a vraiment pas produit un impact négatif sur le tourisme marocain.