Recherche

Pour relancer le tourisme, le Maroc compte sur les nationaux

© Copyright : DR

24 mai 2020 - 17h30 - Economie

Face à l’impact du covid-19 sur le tourisme mondial, le Maroc pourrait miser sur le tourisme interne afin de relancer un secteur en agonie.

Au Maroc, le secteur touristique perdra jusqu’à 138 milliards de dirhams des recettes touristiques en devises pour la période 2020-2022. C’est ce que relève une étude réalisée par la Confédération nationale du Tourisme (CNT). Afin d’atténuer l’impact du coronavirus sur le secteur, Zoubir Bouhoute, directeur du Conseil provincial du Tourisme d’Ouarzazate propose une alternative : le recours aux nationaux.

« La crise affectera certes toute l’économie mondiale, son impact cependant ne sera pas de la même intensité dans tous les pays en raison notamment de l’importance des plans de relances mis en place et des sommes colossales mobilisées, mais également compte tenu de la structure de l’activité touristique de chaque destination, les pays de l’OCDE pour qui le tourisme interne représente en moyenne 75% des dépenses du tourisme intérieur seraient moins touchés que le Maroc dont l’activité dépend à plus de 78% du Tourisme international », explique Zoubir Bouhoute.

Pour lui, les nationaux constituent un joker… mais il faut redistribuer les cartes pour une nouvelle partie et revoir les règles du jeu. Toutefois, le directeur du conseil provincial du Tourisme d’Ouarzazate indique que le volume de récupération dépendra des délais de l’état d’urgence sanitaire et des mesures de relance qui seront mises en place.

« Il est par ailleurs impératif que le Maroc révise son modèle de développement touristique. Le recours aux nationaux ne doit pas être considéré comme un simple palliatif au moment des crises, jetable dès la reprise des arrivées internationales, il doit constituer le noyau dur de la future stratégie touristique », assure-t-il. Et ce, en augmentant à la fois l’offre de structures d’hébergements réservées aux nationaux ainsi qu’en soutenant la consommation interne à travers la mise en place de chèques voyages ou chèques tourisme avec notamment l’implication des régions et des professionnels du secteur.

Mots clés: Tourisme , Coronavirus au Maroc (Covid-19) , Ouarzazate

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact