Recherche

La région de Casablanca veut renforcer son attractivité touristique

© Copyright : DR

18 juin 2020 - 12h30 - Economie - Par: I.L

Tous les secteurs d’activité de la région Casablanca-Settat tournent au ralenti depuis l’instauration de l’état d’urgence sanitaire. Avec 72 % de l’activité du tourisme d’affaires, cette région représente la première destination de ce genre de tourisme au Maroc.

Le Maroc représente également la 1ʳᵉ destination de tourisme médical, du tourisme de shopping, du tourisme des salons et expositions et du tourisme de croisière, rapporte Aujourd’hui le Maroc.

Conscient du déclin de ce secteur d’activité prospère avant la période du covid-19, les professionnels s’activent pour proposer des pistes de relance et des créneaux touristiques non encore exploités. Dans la région de Casablanca-Settat, un panel de professionnels représentatif des acteurs touristiques de la région s’est réuni pour évaluer entre autres, l’impact de la pandémie Covid-19 sur le secteur.

Cette rencontre a également lancé les jalons des actions à entreprendre pour la sauvegarde de l’outil de travail, les actions en cours pour la relance post-état d’urgence, ainsi que les perspectives et les propositions pour le développement régional post-Covid-19.

Selon le même quotidien, la région Casablanca-Settat reçoit 1,5 million de touristes hors croisières, générant ainsi 2,5 millions de nuitées. En tout, Casablanca-Settat dispose d’une capacité de plus de 28 000 lits hôteliers classés. Pour les professionnels, le secteur touristique concourt au dynamisme des autres secteurs économiques (bâtiment, transport, agro-industrie, ou encore textile).

Mots clés: Tourisme , Destination , Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact