Un vaccinodrome high tech à Casablanca (vidéo)

11 août 2021 - 08h00 - Ecrit par : G.A

En matière de lutte contre la pandémie de Covid-19, le Maroc ne cesse d’innover. Il vient d’ouvrir son premier centre de vaccination numérisé, le « smart vaccinodrome ». Une stratégie pour booster la campagne de vaccination en cours afin d’atteindre rapidement l’immunité collective.

Ce centre, le premier du genre au Maroc, est situé dans le district d’Errahma, à Casablanca. L’idée est de vacciner 3 000 à 4 000 personnes par jour. En procédant au lancement de ce nouveau programme, le ministère de la Santé entend suivre les citoyens tout au long du circuit de vaccination. Et puisque le « smart vaccinodrome » permet aussi de dépister la maladie, les données recueillies permettront d’avoir le nombre de personnes dépistées, vaccinées et traitées dans le centre, rapporte africanews.com.

À lire : Le Maroc champion de la vaccination anti-Covid-19 en Afrique

Mohamed Jalal Benchekroune, le délégué provincial du ministère de la Santé à Nouaceur, a précisé que ce projet reste une bonne initiative pour le quartier Errahma qui enregistre une forte demande. Avec l’élargissement de la vaccination aux personnes âgées de 20 ans, le « Smart Vaccinodrome » qui s’étale sur 2 000 mètres carrés, permettra d’accélérer la cadence et de satisfaire toutes les demandes.

À lire : Le Maroc va-t-il rendre obligatoire la vaccination anti-Covid ?

Mohamed Loughzel, officier à la vaccination dans le centre a expliqué que « la principale innovation dans le centre du vaccinodrome de Hay Rahma, c’est la digitalisation du circuit patient à travers la mise en place d’un système d’information complexe intégré au vaccinodrome lui-même.

Il souligne que des PC, des tablettes, des scans de QR code en entrée et en sortie sont utilisés à chaque étape du patient. « En fait, c’est vraiment beaucoup de capteurs en place et c’est ce qui permet de fluidifier et surmonter certains nombres de data pour avoir un meilleur retour expérience client » a-t-il précisé.

Il ajoute que grâce à ses capteurs numériques, le « smart vaccinodrome » permet aussi le contrôle de la chaîne du froid des vaccins ainsi que la gestion et l’analyse des données médicales, environnementales et logistiques.

Tags : Casablanca - Vidéos - Ministère de la Santé - Coronavirus au Maroc (Covid-19) - Vaccin anti-Covid-19

Aller plus loin

Covid-19 au Maroc : la vaccination élargie aux allergiques, femmes allaitantes et enceintes

Désormais, les personnes souffrant d’allergies, les femmes allaitantes et celles qui sont enceintes (à partir du 4ᵉ mois) peuvent se faire vacciner contre le Covid-19, a annoncé...

Covid-19 : vers une vaccination obligatoire au Maroc ?

Le chef du gouvernement, Saâdeddine El Othmani, évoque la possibilité de rendre la vaccination contre le coronavirus obligatoire. Une éventualité qu’il avait entre-temps...

Covid-19 au Maroc : nouvel appel à une vaccination massive

Le ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb, vient d’appeler à nouveau les Marocains à se faire vacciner. Cet appel survient après une augmentation inquiétante du nombre de cas de...

Covid 19 au Maroc : les centres de vaccination ouvriront le dimanche

Les Marocains, âgés de 40 ans et plus, n’ayant pas encore bénéficié de la vaccination, peuvent désormais se rendre aux centres de vaccination tous les jours de la semaine, y compris...

Nous vous recommandons

L’Espagne dit ne pas craindre le réarmement du Maroc

Le ministère espagnol de la Défense n’envisage pas de modifier sa stratégie de défense des villes autonomes de Ceuta et Melilla, malgré le transfert par le Maroc de drones acquis auprès de la Turquie sur sa base militaire d’Al-Aroui à Nador, à seulement 30...

Des Marocains portent plainte contre un ancien officier supérieur algérien

Des citoyens marocains ont déposé plainte contre Mokhtar Saïd Mediouni, un ancien officier supérieur du renseignement militaire algérien, qui a appelé le Front Polisario à mener des attaques terroristes contre le...

Badr Hari laisse son « Héritage » (Vidéo)

Le champion marocain de kick-boxing, Badr Hari, a dévoilé la sortie le 18 août prochain, d’un documentaire intitulé « Héritage ». C’est une incursion dans la vie sportive du boxeur, ses préparatifs avant chaque grand...

« L’Algérie est jalouse du Maroc »

En marge de la présentation des candidats pour les élections législatives et communales dans la province de Khouribga, le secrétaire général du Parti Authenticité et Modernité (PAM), Abdellatif Ouahbi, a évoqué la crise algéro-marocaine, indiquant que ce sont...

Maroc : une notaire disparait avec l’argent de ses clients

Une notaire exerçant à Berrechid est sous le coup d’un mandat d’arrêt national émis par les autorités judiciaires. Elle aurait disparu de la circulation après avoir reçu une forte somme d’argent de la part de ses...

Voici la prime que recevront les joueurs marocains de Futsal

L’équipe du Maroc s’est qualifiée, pour la toute premières fois, au second tour de la Coupe du Monde de futsal. La Fédération royale marocaine de football (FRMF) a décidé d’attribuer une belle prime à chaque Lion de...

L’Algérie tente de préserver sa supériorité militaire face au Maroc

Le gouvernement algérien essaie de manifester son soutien à la Palestine et de renforcer ses relations avec la Russie et l’Iran, après la signature de l’accord de coopération militaire entre Rabat et Tel-Aviv, le 24 novembre...

Hiba Abouk, enceinte, affiche son ventre rond

Plus aucun doute, le latéral droit marocain qui évolue au PSG attend un heureux événement. Hiba Abouk, la femme d’Achraf Hakimi est enceinte. À la Fashion Week parisienne, l’actrice hispano-tunisienne a affiché un ventre bien rond, preuve indiscutable que la...

« Prince of Morocco » au lieu de « Prince of Monaco » : le lapsus de la mère de la Princesse Grace

Lors d’une visite du Prince Rainier III à New York à la fin de l’année 1955, la mère de la star américaine Grace Kelly devenue Princesse Grace de Monaco a commis un lapsus en évoquant « Prince of Morocco » à la place de « Prince of Monaco...

États-Unis : la famille du Marocain tué au Texas réclame justice

Quelques jours après le meurtre d’Adil Dghoughi, un Marocain de 31 ans, tué au Sud d’Austin, au Texas, le 11 octobre dernier, sa famille dit avoir reçu très peu d’informations sur les circonstances de son décès et réclame la...