Recherche

Maroc : les sodas et les boissons plus chers en 2020

© Copyright : DR

21 septembre 2019 - 20h00 - Economie

La Taxe intérieure de Consommation (TIC) sur les sodas et les boissons sucrées connaîtra une hausse dès janvier 2020, mais ce ne sera pas le cas pour la TVA.

La Taxe intérieure de Consommation (TIC) sur les sodas et les boissons sucrées sera indubitablement revue à la hausse dès l’année prochaine, d’après les révisions contenues dans le projet de loi de finances. Il ne reste qu’une dernière étape à franchir pour que cette hausse soit effective en 2020.

L’Economiste rappelle que ces boissons avaient été soumises à une hausse de la TIC de 50% au 1er janvier 2019, en raison d’une action de prévention contre les conséquences sanitaires liées au sucre.

De même, la taxation progressive de nouveaux produits en fonction de leur teneur en sucre s’explique par des questions de santé publique. En tout, près de 2,5 millions de personnes souffrent du diabète dans le Royaume.

Selon une étude réalisée par le Haut-commissariat au Plan en 2016, 10 millions de Marocains étaient en surpoids, dont 3,6 millions en situation d’obésité morbide.

Le journal fait également observer par ailleurs que la loi de finances 2020 pourrait induire la convergence des taux de TVA vers deux, voire trois tarifs : 0%, 10 et 20%. Aussi, certains produits soumis aujourd’hui à une TVA à l’importation de 14% pourraient-ils, soit passer à 20%, soit baisser à 10%.

Ceux qui sont à un taux de TVA de 7% pourraient, soit bénéficier du taux zéro, soit passer à 10%. La suppression de certaines exonérations pourrait également intervenir conformément aux recommandations des assises fiscales.

En ce qui concerne les droits d’importation, ils connaîtront des modifications, lesquelles permettront de protéger la production locale et de favoriser l’industrie en baissant le tarif pour certains intrants.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact