Recherche

Le Maroc, l’unique pays arabe à s’accommoder d’un système judiciaire hébraïque

© Copyright : DR

4 janvier 2021 - 07h40 - Société - Par: J.K

Le ministre de la Justice, Mohamed Ben Abdelkader, a effectué cette semaine une visite de travail à la Chambre hébraïque du tribunal civil, à Casablanca. Au menu, état des lieux et perspectives pour la valorisation de la Chambre hébraïque dans le système judiciaire marocain.

Lors de cette visite, le ministre a indiqué que le système judiciaire hébraïque était depuis toujours, encadré par plusieurs Dahirs royaux, faisant du royaume, l’unique pays arabe dans lequel les citoyens bénéficient de la religion juive et d’un système judiciaire hébraïque propre à eux. Profitant de la même occasion, Ben Abdelkader a dévoilé la nouvelle plaque qui porte le nom de la Chambre hébraïque, et a également mis un accent particulier sur le rôle que jouent les juges dans le cadre de la justice, au profit des Marocains de confession juive.

Le président de la Chambre et le juge-rabbin, Joseph Israël, exerçant comme juge dans ce tribunal depuis 1987, a souligné que la Chambre hébraïque est spécialisée dans le statut personnel des Marocains de confession juive, principalement le mariage, le divorce et le testament.

Pour sa part, le juge à la Chambre hébraïque, Zakouri Simon, s’est réjoui de cette visite qui montre la cohabitation dont jouissent les citoyens de différentes religions au Maroc. Même émotion chez le juge-rabbin à la Chambre hébraïque, Hazout Israël, soulignant que le mérite revient au Roi Mohammed VI.

Par la même occasion, le ministre s’est rendu sur le chantier de réhabilitation du bâtiment du Tribunal civil de Casablanca, couvrant une superficie de plus de 19 000 mètres carrés et comptant 10 salles d’audience et 245 bureaux.

Pour le directeur de l’équipement et la gestion des biens au ministère, Hassan Albari, ce bâtiment est d’une grande importance, puisqu’il représente l’un des bâtiments historiques les plus indispensables de la ville et classé comme patrimoine national au centre de la capitale économique du Royaume. D’après ses propos, les activités en cours dans cette juridiction créée entre 1916 et 1920, coûtent au ministère un investissement supérieur à 53 millions de dirhams et s’inscrivent dans le cadre du lancement des projets par le département de la justice, afin de renforcer ses infrastructures.

Mots clés: Casablanca , Droits et Justice , Judaïsme marocain , Mariage , Divorce , Mohamed Benabdelkader

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact