Recherche

Al Hoceima : on évoque la torture, le ministère de l’Intérieur dément

18 juin 2017 - 12h30 - Société

Depuis le début des manifestations à Al hoceima, il y a maintenant près de huit mois, il n’y pas un jour sans que le ministère de l’Intérieur publie des démentis et des communiqués parfois incendiaires sur les « allégations tendancieuses » circulant les réseaux sociaux.

Samedi, un nouveau communiqué a été publié démentant catégoriquement les cas de torture à l’encontre de certains manifestants arrêtés à Al Hoceima ou encore à Imzouren. Le département d’Abdelouafi Laftit affirme que les images publiées notamment sur Facebook sont « en réalité celles de personnes agressées lors d’actes criminels et autres incidents survenus au Moyen Orient » et n’ont donc aucun rapport avec le Maroc.

Le ministère indique également qu’une enquête a été ouverte « compte tenu de la gravité de ces allégations tendancieuses à même d’induire en erreur l’opinion publique et d’attiser le sentiment d’insécurité et de peur chez les citoyens ».

Des poursuites judiciaires seront engagées contre toute personne véhiculant ce type de mensonge, prévient le ministère de l’Intérieur. La veille, il avait démenti que des policiers avaient foncé délibérément sur des manifestants à Al Hoceima.

Un avis ? un commentaire?

Bladi.net

Bladi.net - 2017 - Archives - A Propos - Contact