Maroc : La CGEM plaide pour la reprise du tourisme médical

13 octobre 2020 - 16h40 - Economie - Ecrit par : I.L

La crise économique liée au nouveau coronavirus touche très durement le Maroc, notamment concernant les rentrées de devises. Parmi les secteurs impactés, celui du tourisme médical, qui vient de faire l’objet d’une demande particulière de la part de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM).

Avec la fermeture des frontières, plusieurs pays de l’Afrique subsaharienne, comme le Niger, la Mauritanie, la République démocratique du Congo, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire et le Bénin orientent leurs patients atteints de pathologies lourdes vers d’autres destinations concurrentes pour se faire soigner.

Dans le détail, la CGEM souhaite que ces patients africains puissent accéder au Maroc sur présentation d’une attestation de prise en charge par une unité médicale marocaine, ou bénéficier d’un traitement identique à celui réservé actuellement aux ressortissants en provenance de pays non soumis à la formalité de visas.

Aussi souhaite-t-elle une procédure simplifiée et rapide en faveur des patients originaires de pays africains soumis à un visa d’entrée (dont la Mauritanie et la République démocratique du Congo). Le patronat rassure les autorités qu’elle prendra « toutes les dispositions nécessaires tant au départ, à l’arrivée et au retour des patients pour sécuriser cette opération ».

Pour rassurer le gouvernement, la CGEM promet d’exiger un dossier médical complet avant le voyage du patient. Ce dossier sera étudié par les médecins des unités médicales hôtes avant que la décision d’évacuation sanitaire ne soit prise. Le patient devra alors réaliser un test PCR négatif conformément aux conditions exigées pour les ressortissants étrangers en déplacement au Maroc. Elle s’engage également à suivre de près la prise en charge par l’unité médicale hôte en vue de son hospitalisation et garantir son rapatriement vers son pays d’origine à la fin du séjour médical.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Tourisme - Santé - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Covid-19 au Maroc : les stations balnéaires entre crainte et désespoir

La montée en flèche des cas de contamination ayant conduit à la fermeture de huit villes du Maroc, vient tuer les espoirs des stations balnéaires du Nord. Elles comptaient...

Maroc : la location saisonnière s’en sort mieux malgré la crise sanitaire

C’est une année à oublier pour les nombreux professionnels marocains exerçant dans la location de vacances. En plus de l’absence de touristes internationaux, ils ont dû faire...

Maroc : les acteurs de l’événementiel devront encore patienter

La recrudescence des nouvelles contaminations n’a pas plaidé en faveur des acteurs de l’événementiel. Interpellé au sujet d’une prochaine reprise des activités par le groupe...

Marrakech parmi les 25 destinations populaires mondiales

Marrakech est classée dans le top 25 des destinations populaires mondiales et des villes emblématiques incontournables à visiter en 2020.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc met de l’ordre dans les « Airbnb »

Après son adoption par le gouvernement marocain et sa publication au Journal Officiel, le décret définissant les procédures administratives relatives à l’ouverture des établissements touristiques et leur exploitation, est entré en vigueur.

Ramadan : conseils pour un jeûne en période de chaleur

Le jeûne du ramadan est encore dur cette année, surtout dans certaines régions où les températures dépassent parfois les 40 degrés. Pour que la journée se passe au mieux, il est essentiel de bien s’hydrater et de manger équilibré le soir. Pour rompre...

Le jeûne du ramadan est-il compatible avec le diabète ?

Quel est l’impact du jeûne de ramadansur la santé d’un fidèle diabétique et quels sont les risques encourus ? Abdul Basit et Yakoob Ahmedani, tous deux médecins, donnent leur avis sur cette question qui préoccupe de nombreux fidèles musulmans.

Au Maroc, l’été rime avec piqûres de scorpion

La recrudescence des piqûres de scorpion dans certaines régions du Maroc, en cette période de canicule et de saison estivale, inquiète. Les spécialistes appellent les citoyens à prendre les précautions pour prévenir ces piqûres mortelles.

Au Maroc, le marché opaque des locations saisonnières

Dans le secteur de la location saisonnière, les agences de voyages opérant au Maroc font face à une « concurrence illégale » des courtiers qui tirent grand profit de l’activité à leur détriment. Des voix s’élèvent pour appeler à l’assainissement du...

Samira Saïd : la retraite ?

La chanteuse marocaine Samira Saïd, dans une récente déclaration, a fait des confidences sur sa vie privée et professionnelle, révélant ne pas avoir peur de vieillir et avoir pensé à prendre sa retraite.

Le Maroc, 3ᵉ meilleure destination dans le monde arabe

Le Maroc figure à la 3ᵉ place des pays arabes ayant enregistré le plus grand nombre d’arrivées de touristes en 2022, selon l’office Mondial du Tourisme (OMT).

Le Maroc renforce le contrôle des locations Airbnb

En collaboration avec les ministères du Tourisme et de l’Intérieur, les services de contrôle de l’Office des changes mènent un vaste audit des transferts internationaux pour la location de résidences touristiques via la plateforme Airbnb.

Les chiffres qui confirment l’embellie du tourisme marocain

À la Chambre des représentants, Fatim-Zahra Ammor, ministre du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Économie sociale et solidaire, a communiqué des chiffres du secteur du tourisme qui confirment l’embellie.

Plus de 70% des femmes marocaines recourent aux méthodes contraceptives

Au Maroc, plus de 70 des femmes ont recours aux méthodes contraceptives. C’est ce qui ressort d’un récent rapport du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA).