Recherche

Covid-19 au Maroc : les stations balnéaires entre crainte et désespoir

© Copyright : DR

5 août 2020 - 20h00 - Economie

La montée en flèche des cas de contamination ayant conduit à la fermeture de huit villes du Maroc, vient tuer les espoirs des stations balnéaires du Nord. Elles comptaient mettre à profit les vacances d’été pour se refaire une certaine santé.

Les opérateurs touristiques sont partagés entre crainte et désespoir. En sortant du confinement, il y a quelques semaines, ils étaient loin de se douter que la situation allait devenir aussi critique. Beaucoup ont investi dans l’achat de marchandises, la remise à niveau des hôtels et des restaurants et l’embauche de travailleurs saisonniers. Ils espéraient que «  la situation sanitaire allait s’améliorer et permettre une reprise des activités économiques qui sauverait leur saison  ».

Selon le360, «  les préparatifs pour sauver la saison estivale battaient leur plein à Tétouan, M’diq, Oued Laou, ainsi que sur les plages de Chefchaouen comme Targha, Jabha et autres. Commerçants et hôteliers pensaient que «  ce mois serait exceptionnel en matière de flux touristique, à cause du nombre de réservations déjà effectuées  ».

Malheureusement, le communiqué du 26 juillet annonçant la fermeture de certaines villes anéantit les espoirs et compromet la saison touristique. A peine arrivés, certains touristes nationaux se voyaient contraints de reprendre la route pour rentrer chez eux, perdant ainsi, pour la plupart les sommes déboursées. Pourtant, ils pensaient pouvoir se détendre après avoir affronté trois mois de confinement.

Mots clés: Coronavirus au Maroc (Covid-19) , Tourisme , Menaces

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact