Recherche

Le Maroc veut développer son industrie militaire

© Copyright : DR

20 novembre 2019 - 19h40 - Maroc

L’une des ambitions qui tient à cœur au Maroc, c’est bien l’implantation de son usine d’armement (fabrication et entretien). Dans ce sens, il s’est lancé dans l’achat des brevets d’invention, exige de ses fournisseurs la création de sociétés de matériel militaire et le transfert de technologies.

Cet ambitieux projet permettra au Maroc de réduire substantiellement la lourde facture d’achat d’armes et d’équipements militaires, rapporte le journal Al Ahdath Al Maghribia.

En effet, le budget militaire de 2019 s’élève 39,3 milliards de dirhams contre 35,8 milliards l’année dernière, soit une hausse de 10%. Fort de ce constant, le Royaume entend développer la fabrication et l’entretien du matériel militaire, indique un rapport de la commission des Affaires étrangères et de la Défense nationale.

D’ores et déjà, le Royaume veut exiger de tout fournisseur d’armement un engagement de transfert de technologie de fabrication de matériel militaire et d’équipements aux Forces Armées royales (FAR), a fait savoir Abdellatif Loudiyi, ministre délégué chargé de l’Administration de la Défense nationale. De même, les sociétés auront pour obligation de créer des sociétés d’armement au Maroc ou d’investir dans d’autres domaines, a-t-il ajouté.

La même source indique le Maroc a signé des accords d’achat de brevets d’invention d’armes de défense auprès de complexes industriels européens, russes, chinois et indiens. Les pays comme l’Espagne, le Royaume-Uni et le Brésil ont officiellement annoncé qu’ils veulent implanter une industrie militaire de défense dans le Royaume. En juin dernier, Rabat et Brasilia avaient signé un accord relatif au transfert de la technologie militaire au Maroc.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact