Crise migratoire : Fernando Grande Marlaska en visite au Maroc

7 juillet 2022 - 13h40 - Espagne - Ecrit par : G.A

Le ministre espagnol de l’Intérieur Fernando Grande Marlaska est attendu au Maroc aujourd’hui pour un entretien avec son homologue marocain Abdelouafi Laftit. La politique migratoire sera au cœur de cette visite qui intervient après le drame de Nador.

La violence du dernier assaut des migrants subsahariens préoccupe tant le Maroc que l’Espagne, qui veulent éviter à tout prix de tels événements ne se reproduisent à l’avenir. Le drame de Nador a montré la nécessité pour les deux pays de coordonner leurs actions afin de mettre en place une stratégie efficace pour faire barrage aux réseaux des passeurs. Ce sont ces différentes préoccupations qui justifient la visite au Maroc de Fernando Grande Marlaska, qui aura une réunion de travail avec Abdelouafi Laftit, selon une dépêche de l’EFE.

À lire :Assaut à Melilla : voici le bilan des autorités locales

Pour cette visite de travail, le ministre espagnol de l’Intérieur vient au Maroc avec la commissaire européenne à l’Intérieur, Ylva Johansson, compte tenu de l’importance que revêt le sujet sur l’immigration irrégulière pour l’Europe, qui a reconnu et salué les efforts que fournit le Maroc pour lutter contre ce phénomène. Suite au drame de Nador, le président du gouvernement espagnol Pedro Sanchez avait appelé l’Union européenne à être solidaire avec le Maroc.

À lire :Assaut à Melilla : l’Espagne salue la réaction du Maroc

La commissaire européenne à l’Intérieur avait déclaré dimanche que « les événements au poste-frontière de Melilla sont profondément inquiétants. Dabord pour les pertes en vies humaines. Deuxièmement, le franchissement forcé et violent d’une frontière internationale ne peut jamais être toléré », a-t-elle écrit sur son compte Twitter, ajoutant que « cette tragédie souligne pourquoi nous avons besoin de voies sûres, réalistes et à long terme qui réduisent les voyages désespérés et condamnés »

Sujets associés : Immigration clandestine - Espagne - Nador - Abdelouafi Laftit - Ministère de l’Intérieur (Maroc)

Aller plus loin

Assaut à Melilla : l’Espagne salue la réaction du Maroc

Suite à l’intervention des forces de l’ordre marocaines pour stopper un assaut massif de migrants sur la ville de Melilia, l’Espagne a réagi, saluant « une coopération...

Assaut de Melilla : les migrants ont fait preuve de violence extrême

Les migrants qui ont tenté de rentrer illégalement à Melilla vendredi depuis Nador, ont fait preuve de violence extrême sur les forces de sécurité marocaines qui leur bloquaient...

De l’Algérie au Maroc, la nouvelle route migratoire des Subsahariens

Les migrants subsahariens, d’origine soudanaise pour la plupart, qui ont tenté de sauter la clôture de Melilla le 24 juin dernier, ont confié aux responsables de l’immigration...

Après l’assaut de Nador, le Maroc renforce la sécurité aux passages frontaliers

Le Maroc a décidé de convoyer vers les environs de Sebta et Melilla, un plus grand détachement de la Gendarmerie royale, la sûreté nationale et les forces armées royales. Ceci...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le racket des gardiens de voitures au Maroc dénoncé

Le groupe parlementaire du Parti du progrès et du socialisme (PPS) exprime son inquiétude face à ce qu’il qualifie de “harcèlement” et “racket” dont sont victimes les automobilistes par les auto-proclamés gardiens de voitures.

Des soldats marocains accusés d’avoir tiré à balles réelles sur des migrants

L’Espagne a ouvert une enquête concernant des allégations de tirs sur des migrants tentant de rejoindre les îles Canaries depuis le Maroc. Une association caritative affirme que des soldats marocains auraient ouvert le feu sur ces migrants,...

Nabila Mounib défend Annahj Addimocrati

La députée PSU, Nabila Mounib, a dénoncé le traitement infligé au Parti Ennahj Addimocrati par le gouvernement, appelant le ministère de l’Intérieur à « mettre fin à toutes les formes de restrictions et à respecter « son droit légitime de tenir son...

Le ministère de l’Intérieur recadre le PJD

Le ministère de l’Intérieur a réagi aux rumeurs concernant les élections partielles organisées le 21 juillet dernier, dénonçant « les allégations malveillantes et inacceptables » selon lesquelles le vote aurait été orienté par certains agents d’autorité.

Maroc : l’informel secoue les restaurants

Au Maroc, les restaurateurs ambulants disputent les parts de marché avec les restaurateurs formellement établis. Pour mettre fin à cette concurrence déloyale, les professionnels appellent à une réglementation claire pour soutenir le secteur de la...

Maroc : les amateurs de hammams vont être déçus

Face à la pénurie d’eau que connait le Maroc, les autorités ont décidé de prendre une décision choc concernant les hammams.

Maroc : plaidoyer pour en finir avec les chiens errants

La prolifération des chiens errants dans les villes marocaines soulève de plus en plus l’inquiétude des populations, qui réclament des mesures urgentes et efficaces. Des appels se multiplient pour résoudre définitivement cet épineux problème.

Alerte sur les erreurs d’enregistrement des nouveaux-nés au Maroc

L’Organisation marocaine des droits de l’homme (OMDH) a alerté le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, au sujet du non-enregistrement des nouveau-nés à leur lieu de naissance, l’invitant à trouver une solution définitive à ce problème.

Maroc : les autorités veulent imposer une réduction de la facture énergétique de 30%

Pour faire face à la hausse de la facture énergétique, les autorités ont demandé aux collectivités de baisser drastiquement la consommation de l’électricité des établissements publics et des réseaux d’éclairage public.

En réponse au Qatargate, le Maroc ne respecte plus les accords de renvoi des déboutés d’asile

Depuis l’éclatement du scandale de corruption connu sous le nom de « Qatargate », les difficultés pour renvoyer les Marocains déboutés de leur demande d’asile vers leur pays d’origine se sont accrues.