Maroc : les liaisons aériennes pas près de reprendre

5 juin 2020 - 14h00 - Economie - Ecrit par : A.P

Il n’y aura pas de reprise de l’activité aérienne le 10 juin, date annoncée pour la levée de l’état d’urgence sanitaire au Maroc, si le gouvernement n’autorise pas l’ouverture des frontières.

Alors que les réseaux sociaux annoncent une éventuelle reprise de l’activité aérienne pour le 10 juin, date de la levée de l’état d’urgence sanitaire au Maroc, l’Office national des aéroports (ONDA), lui, reste muet sur le sujet. Il n’indique aucune date de reprise des vols internes comme externes.

Une source de l’Office, contactée par Aujourd’hui le Maroc, précise qu’il n’y aura pas de reprise possible sans une ouverture des frontières aériennes. Toutefois, l’Office prend déjà toutes les dispositions pour une reprise idoine de l’activité aérienne, dans le respect des mesures sanitaires contre le coronavirus, est-il indiqué.

Selon la même source, la crise du covid-19 a durement touché l’activité aérienne en raison de la suspension des vols et de la fermeture des frontières. Les effets pervers de cette crise, du point de vue économique, sont énormes. En ce qui concerne l’ONDA, la situation n’est guère reluisante.

Au premier trimestre 2020, ses indicateurs sont au rouge : chute des revenus aéroportuaires et ceux des activités extra-aéronautiques dans les différents aéroports, baisse de 9,5 % du chiffre d’affaires par rapport à la même période de l’année écoulée, passant de 1,01 milliard de dirhams à 916 millions de dirhams à fin mars 2020. Une contre-performance, selon l’Office, qui serait essentiellement due à "une forte baisse des redevances de survol et des redevances aéroportuaires, respectivement de 15 % et 8 %".

Par ailleurs, l’Office informe qu’elle a investi, courant de ce premier trimestre 2020, 283 millions de dirhams pour la réalisation de divers projets relatifs au réaménagement et à l’extension de l’aérogare de Nador, à l’installation d’une station radar pour assurer le contrôle d’approche de l’aéroport de Fès et à la construction d’un nouveau module domestique à l’aéroport Mohammed V.

Le niveau d’endettement de l’ONDA, quant à lui, est en légère baisse. Il s’est établi à 4,77 milliards de dirhams, en repli de 10 millions de dirhams par rapport à fin décembre 2019, précise la même source.

Sujets associés : Royal Air Maroc (RAM) - Office national des aéroports (ONDA)

Aller plus loin

La Russie reprend ses vols avec le Maroc

La Russie a décidé de rouvrir ses liaisons aériennes avec le Maroc, le Liban, le Royaume-Uni et plusieurs pays européens. Ces liaisons avaient été suspendues en raison de la...

Royal Air Maroc augmente sa fréquence de vols domestiques

Royal Air Maroc va renforcer son réseau de vols domestiques avec 15 nouvelles liaisons régulières, soit 76 fréquences par semaine. Cette fréquence pourrait évoluer en fonction...

Aéroports du Maroc : baisse des recettes de 59% à fin septembre

Les recettes des aéroports marocains ont enregistré à fin septembre une chute vertigineuse de 59% par rapport à la même période en 2019. Selon l’Office national des aéroports...

Les vols directs entre le Maroc et Israël seront lancés en avril

David Govrin, chargé d’affaires d’Israël à Rabat a annoncé, dimanche 7 février, que les vols directs entre le Maroc et Israël seront lancés d’ici deux mois. Ceci marquera un pas...

Dossiers :

Royal Air Maroc (RAM)

Grosse galère pour des passagers d’un vol Royal Air Maroc Paris - Marrakech

Initialement prévu pour décoller à 9h15, un vol de la compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) à destination de Marrakech est finalement parti à 23h14 de l’aéroport Paris Orly, avec 14 heures de retard.

Royal Air Maroc : nouveau coup dur pour les employés

Royal Air Maroc veut encore tailler dans son effectif. Il s’agit d’une décision que pourrait prendre la direction de la compagnie aérienne dans les tout prochains mois.

Royal Air Maroc lance la ligne Marrakech-Gatwick

La compagnie nationale Royal Air Maroc (RAM) lancera, dès le 7 mars, une nouvelle liaison aérienne entre Marrakech et Gatwick. Cette liaison fait partie des 50 nouvelles lignes transatlantiques qui devraient être lancées ce mois-ci.

Royal Air Maroc renforce son offre entre la France et l’Afrique

Cette année, la compagnie aérienne nationale Royal Air Maroc (RAM), va desservir 29 destinations africaines au départ de 8 villes françaises à des tarifs préférentiels, dans le cadre de la reprise soutenue de l’activité aérienne. Elle prévoit aussi...

Le Maroc reçoit le vaccin chinois Sinopharm

Les premiers lots de vaccin du laboratoire chinois Sinopharm sont arrivés ce mercredi au Maroc. Le vol AT3087 de Royal Air Maroc, dépêché lundi pour les acheminer, a atterri à l’aéroport Mohammed V de Casablanca.

Office national des aéroports (ONDA)

Marhaba 2021 : 200 000 voyageurs en une semaine dans les aéroports

Quelque 195  547 passagers ont voyagé à travers 1 857 vols de et vers le Maroc, durant la semaine du 15 au 21 juin, a indiqué l’Office national des aéroports (ONDA), qui dresse un classement selon le flux des aéroports du royaume, légèrement en baisse...

L’Office national des aéroports dans le viseur du Parlement marocain

Au Maroc, nombreux sont les dysfonctionnements qui ont été relevés dans les aéroports. Une commission d’enquête parlementaire pourrait être bientôt mise en place pour passer au peigne fin tous les projets pilotés par l’Office national des aéroports...

Du changement à prévoir à l’aéroport de Casablanca

Un changement majeur entre vigueur à compter de ce vendredi au niveau des enregistrements et embarquements sur les vols internationaux à l’aéroport Mohammed V de Casablanca. Ces opérations seront transférées désormais du Terminal 2 au Terminal 1.

Aéroports du Maroc : hausse du nombre de passagers à fin novembre

À fin novembre dernier, les aéroports marocains ont enregistré plus de 18 millions de passagers, soit un taux de récupération de 80 % par rapport à la même période en 2019, selon l’Office national des aéroports (ONDA).

Les Tunisiens bloqués au Maroc rapatriés le 12 juin

Les Tunisiens bloqués au Maroc suite à la fermeture des frontières pourront voyager vers leur pays, le 12 juin prochain, s’ils le souhaitent grâce à un vol « exceptionnel » de Tunisair, a indiqué dans un communiqué la compagnie aérienne.