Retour sur les quatre mois d’agonie du Marocain décédé à Majorque

27 décembre 2021 - 16h40 - Espagne - Ecrit par : A.P

Le frère de Mohamed Youb, le jeune marocain agressé en juillet à Cales de Mallorca et décédé en novembre à l’hôpital de Son Espases, raconte comment ce dernier a lutté contre la mort pendant ces quatre mois de soins.

Mohamed Youb, 28 ans, avait été violemment agressé par un groupe d’individus sur un parking, le 21 juillet dernier à Cales de Mallorca. Son principal agresseur, un jeune Espagnol de 21 ans, le soupçonnant d’entretenir une liaison amoureuse avec sa petite amie, l’a agressé en lui portant des coups de pied à la tête, ce qui lui a causé des lésions cérébrales graves. Il a été retrouvé inconscient sur le sol et transféré à l’hôpital de Son Espases où il a rendu l’âme le 26 novembre, rappelle Diario de Mallorca.

À lire : Violemment agressé en Espagne, un Marocain décède

« On m’a appelé pour m’informer qu’il était à l’hôpital. Le médecin nous a dit qu’il avait des lésions profondes au cerveau et qu’il devait subir une opération d’urgence », confie Hafid, le frère de la victime. Un mois plus tard, il a été opéré à nouveau pour des caillots. Après avoir passé quelques semaines en soins intensifs, il a été mis en observation. « Il s’est réveillé et nous avions bon espoir. Mais il n’a plus jamais prononcé un mot. On a passé quatre mois comme ça. Toute la famille a beaucoup souffert », a déclaré Hafid.

À lire : La famille du Marocain tué à Majorque réclame justice

Originaire de Taourirt, le jeune homme vivait depuis des années à Majorque avec ses parents et ses quatre frères et sœurs, trois garçons et une fille. Il ne travaillait pas, car il souffrait d’une insuffisance rénale chronique qui l’obligeait à subir des séances de dialyse. Son principal agresseur, Christian N., accompagné de son avocat, s’est livré à la police une semaine après les faits. Il est poursuivi pour un délit de coups et blessures graves. Il s’est déclaré coupable et a été placé en détention provisoire.

Sujets associés : Famille - Décès - Palma de Majorque - Violences et agressions - MRE

Aller plus loin

Violemment agressé en Espagne, un Marocain décède

Mohamed Youb, le jeune marocain, victime d’une violente agression en juillet dernier à Cales à Majorque, a finalement rendu l’âme vendredi matin à l’hôpital de Son Espases où il...

La famille du Marocain tué à Majorque réclame justice

La famille de Mohamed, le jeune marocain décédé vendredi à Majorque après avoir été victime d’une violente agression en juillet dernier, réclame justice.

Un Marocain entre la vie et la mort après une agression à Majorque

Un jeune Marocain de 20 ans a été violemment agressé mercredi par un groupe d’individus dans un bar de Cales à Majorque. Il lutte actuellement contre la mort dans un hôpital à...

Espagne : 25 ans de prison requis contre le meurtrier d’un Marocain

La justice espagnole a reconnu un Espagnol coupable du meurtre d’un jeune marocain de 28 ans à Calas de Mallorca en juillet 2021. Il risque une peine de 25 ans de prison.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le MRE a-t-il le droit de vendre sa voiture au Maroc ?

Le Marocain résidant à l’étranger (MRE) a tout à fait le droit de vendre son véhicule lors de ses vacances au Maroc. Nous parlons, ici, de la période de l’admission temporaire de 6 mois, autorisée par les services de la Douane. Deux situations se...

Marhaba 2022 : plus de 1,4 million de MRE rentrés au Maroc à mi-juillet

À la date du 19 juillet 2022, plus de 1,4 million de Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont regagné le Maroc, grâce à l’opération Marhaba, soit une augmentation de 25,52 % par rapport à la période d’avant-Covid.

Les MRE, une solution à la crise de l’immobilier marocain ?

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) contribuent de manière considérable à la relance du secteur de l’immobilier au Maroc, durement touché par la crise sanitaire du Covid-19, la guerre en Ukraine et la flambée mondiale des prix des matières...

Les condoléances du roi Mohammed VI à la famille d’Abdelhak El Khiame

Suite au décès mardi, de l’ancien directeur du Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ), Abdelhak El Khiame, le Roi Mohammed VI a adressé un message de condoléances et de compassion aux membres de sa famille. Un message dans lequel il a salué...

Attaque de chiens au Maroc : urgence de résoudre une véritable problématique

L’attaque de chiens errants est une véritable problématique que doit résoudre le Maroc. En tout, trente personnes succombent chaque année à leurs blessures dans le pays.

Tranferts records des Marocains du monde

Malgré une conjoncture économique difficile liée à la tension russo-ukrainienne, les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE) devraient augmenter de 12,9% cette année pour dépasser les 105 milliards de dirhams, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Le dilemme des MRE : vendre leurs biens ou se soumettre à l’échange fiscal

Des Marocains résidant à l’étranger (MRE) appellent à la suspension de l’accord multilatéral sur les échanges de renseignement automatiques des comptes financiers.

Décès à 24 ans du joueur marocain Oussama Falouh

Admis en soins intensifs suite à un accident de la route qui s’est produit le 11 octobre dernier, Oussama Falouh, joueur du Wydad de Casablanca, est décédé jeudi.

Les MRE doivent prendre les billets retour à l’avance

Tanger Med a informé les MRE que dans le cadre de la phase retour de l’opération Marhaba 2022, ils devront se munir, avant de se rendre au port, d’un billet de retour délivré par leur compagnie maritime, précisant une date et heure de voyage fermes.

Les joueurs binationaux, une fierté et une force pour le Maroc

Le Maroc doit en grande partie son parcours historique à la coupe du monde au Qatar à ses joueurs binationaux comme Achraf Hakimi, Hakim Ziyech, Sofyan Amrabat, Noussair Mazraoui, Abdessamad Ezzalzouli, Bilal El Khannouss, Sofiane Boufal, etc., qui ont...